Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 novembre 2011 3 23 /11 /novembre /2011 15:10

Elue Opposition

Le Salon des Maires , en novembre, et cette présentation de cette manifestation:
"Le SMCL est le rendez-vous national qui reunit tous les grands acteurs"

Les acteurs? le théâtre politique commence au conseil municipal....

Simple conseillère municipale, je n'y vais pas;
- Même pas pour faire de la figuration !

D'ailleurs, il y aura très peu de femmes, à ce Salon. 
Et pour cause !  

3 946 femmes Maires
Sur 36 683 communes françaises, et donc 36 683 édiles:
- 3 946 femmes Maires, soit  10, 7 %.
Et encore ! cette proportion n'atteint que 6, 7 % pour les communes de plus de 3.5000 habitants.

Les femmes absentes - C'est le Salon des Maires, pas des mères.
Où sont-elles? A la cuisine?
Et les hommes sont donc au Salon !

  ... Image traditionnelle; image d'épinal.... 

- Celle du "bon père" à la Maison et du "bon Maire" au Salon se superpose dans mes pensées.

Et l'envie d'ajouter pour compléter le tableau :
Manque juste la pipe?

Et je repense à une lecture du journaliste Yvonnick Denoël : Sexus Economicus...
Je me demande bien pourquoi...

Repost 0
Published by elueopposition - dans Et je découvre la politique
commenter cet article
23 novembre 2011 3 23 /11 /novembre /2011 10:00

 Elue Opposition

Par le passé : les Politiques déchûs et déçus chutaient.
Aujourd'hui : les Politiques sont parachutés...

Le "para" devenu "normal" des gens étranges qui veulent nous gouverner.

Et en Egypte, les habitants descendent sur la place...
pour protester et acheter leur liberté tandis que tapis dans l'ombre, les Islamistes sont là.

Et en France, les Politiques défendent leur place, comme des marchands de tapis...
et sont en train de vendre les principes de liberté , avec des habitants las de voter pour ces gens-là.

Repost 0
Published by elueopposition - dans Et je découvre la politique
commenter cet article
22 novembre 2011 2 22 /11 /novembre /2011 08:23

Du soleil ce week-end, alors... les jambes allongées au soleil...

Les jambes allongées au soleil,
ainsi commence la nouvelle de Franck Pavloff, Matin brun

Et  j'ai caressé mon chat ...j'ai pas de chien, ni noir, ni blanc, ni brun;
Oui, j'ai un chat. Bien vivant ! bien miaulant  !

- C'est pas la question, c'était pas un chien brun, c'est tout.
- Mince alors, comme pour les chats, maintenant ?
- Oui, pareil.
Pour les chats, j'étais au courant. Le mois dernier, j'avais dû me débarrasser du mien, un de gouttière qui avait eu la mauvaise idée de naître blanc, taché de noir. C'est vrai que la surpopulation des chats devenait insupportable, et que d'après ce que les scientifiques de l'Etat national disaient, il valait mieux garder les bruns. Que des bruns. Tous les tests de sélection prouvaient qu'ils s'adaptaient mieux à notre vie citadine, qu'ils avaient des portées peu
nombreuses et qu'ils mangeaient beaucoup moins. Ma foi un chat c'est un chat, et comme il fallait bien résoudre le problème d'une façon ou d'une autre, va pour le décret qui instaurait la suppression des chats qui n'étaient pas bruns. Les milices de la ville distribuaient gratuitement des boulettes d'arsenic. Mélangées à la pâtée, elles expédiaient les matous en moins de deux.
Mon coeur s'était serré, puis on oublie vite.

Pour oublier cet extrait de Matin brun,  j'ai pris le journal à portée de main.

Un journal qui date de plusieurs jours, un journal "gratuit", récupéré dans le bus....
Celui-là ou un autre, l'impression que tous les articles se ressemblent...
Sauf  Le Canard enchaîné et Charlie Hebdo...

Charlie, comme dans Matin brun

- Comme tu dis, le journal a fini par se faire interdire.
- Mince alors, et pour le tiercé ?
- Ben mon vieux, faudra chercher tes tuyaux dans les Nouvelles Brunes, il n'y a plus que celui-là. Il paraît que côté courses et sports, il tient la route. Puisque les autres avaient passé les bornes, il fallait bien qu'il reste un journal dans la ville, on ne pouvait pas se passer d'informations tout de même.

J'avais repris ce jour-là un café avec Charlie, mais ça me tracassait de devenir un lecteur des Nouvelles Brunes. Pourtant, autour de moi les clients du bistrot continuaient leur vie comme avant : j'avais sûrement tort de  m'inquiéter.

J'ai laissé tomber le journal, j'ai regardé le contenu du conseil municipal...
Toujours des délibérations présentées de la meilleure façon...

Comme si de faire tout simplement ce qui allait dans le bon sens dans la cité nous rassurait et nous simplifiait la vie. La sécurité brune, ça pouvait avoir du bon.

Et je me suis levée ! Et je me suis connectée... et j'ai relu Matin brun...
Besoin de me rappeler ce passage, cet extrait... cet extrait-là :

Résister davantage, mais comment ? Ça va si vite, il y a le boulot, les soucis de tous les jours. Les autres aussi baissent les bras pour être un peu tranquilles, non ? On frappe à la porte.

Et ce soir, les jambes allongées ... pas au soleil, le ciel s'obscurcit et se couvre d'un voile, d'un voile brun...
je me pose, et je repose encore cette question :
Résister davantage, mais comment ?


....................................................................................................
Matin Brun de Franck PAVLOFF
Nouvelle de 11 pages dans un format livre; de 3 pages sur internet... et trouvé ici
http://www.ema-montfort.com/MatinBrun.pdf

Repost 0
Published by elueopposition
commenter cet article
21 novembre 2011 1 21 /11 /novembre /2011 10:25

Lu ceci
" Les aménagements horaires sont déterminants pour l’articulation de la vie professionnelle et de la vie privée. Aujourd’hui, ils se résument souvent au temps partiel, qui peut peser sur les trajectoires professionnelles de leurs bénéficiaires et perpétuer l’inégale répartition des tâches entre les femmes et les hommes"

Ici
Site du gouvernement - Centre d'analyse stratégique du gouvernement
- L'article complet 
 sur le site du Ministère

Or voilà qu'approche le conseil municipal de ma ville; ce conseil municipal qui va encore se terminer :
- dans le meileur des cas, vers minuit;
- au pire, vers une deux heures du matin...

Et je serai crevée pour aller bosser demain !
Et je vais avant tout me poser la question :
- qui va garder les enfants, ce soir-là?

Et je me dis : Vivement la fin de ce mandat pour tout arrêter !

Alors l'envie de compléter l'introduction de cette publication... en rouge ! 

" Les aménagements horaires sont déterminants pour l’articulation de la vie professionnelle, de la vie politique et de la vie privée.
Aujourd’hui, ils se résument souvent au temps partiel 
(juste des petits mandats sur le plan politique, Maire de petits villages, rarement de grandes villes),  qui peut peser sur les trajectoires professionnelles et politiques (conseillère municipale, pas plus... et beaucoup abandonnent , les femmes sont très peu représentées au niveau du Sénat, de l'Assemblée nationale, du gouvernement.... )   de leurs bénéficiaires et perpétuer l’inégale répartition des tâches entre les femmes et les hommes (donc une politique faite par les hommes, pour les hommes) "


Repost 0
Published by elueopposition - dans Et je pense aux femmes...
commenter cet article
21 novembre 2011 1 21 /11 /novembre /2011 08:48

"Qui est élue de l'opposition sur facebook?"

Cette requête effectuée sur Google,
Cette requête qui mène à ce blog,

Et cette réponse que je fais :
- 1/ Mieux vaut me poser la question, directement, sur Facebook!
- 2/ Soyez assurée que je suis encore plus anonyme dans la vie que sur Facebook.

Repost 0
Published by elueopposition - dans Et je m'amuse
commenter cet article
19 novembre 2011 6 19 /11 /novembre /2011 21:20

Et cette publication-là, trouvée sur FaceBook...

Surprise ! et j'ai compris en lisant les commentaires...
Pas les 4 0000 et quelques, juste dix... qu'il s'agit d'une blague.

funny-facebook.jpg45 000 commentaires...
6 000 "j'aime"....

Qui ne me sont pas destinés...

A joke !
A facebook joke...

Chaque personne qui se connecte voit sans doute sa photo de profil...

Et ce sont les Politiques qui doivent être contents...

Jamais eu autant de "j'aime" sur leur publication?


Repost 0
Published by elueopposition - dans Et je m'amuse
commenter cet article
18 novembre 2011 5 18 /11 /novembre /2011 14:54

Et bientôt la convocation pour le conseil municipal;
et il sera encore inscrit à l'ordre du jour, le mot subvention.

Subvention?

Et je me dis que si j'étais une conseillère municipale consciensieuse, j'aurais dû chercher la définition de ce mot dans le dictionnaire. Et comme il n'est jamais trop tard... la voici !

Ou, plus exactement, les voici - Deux définitions du mot subvention.
(Définition trouvée sur le CNRTL - http://www.cnrtl.fr/definition/subvention)

Une définition "ancienne"
Subvention : Taxe ou impôt demandé par l'État à toutes ou à certaines catégories de personnes pour couvrir une dépense imprévue.

Une définition "moderne"
Subvention :
Somme d'argent que l'État, une collectivité locale ou un organisme privé accorde à un groupement, une association, une entreprise ou une personne pour favoriser le développement d'activités d'intérêt général.

Et ces deux définitions se rejoignent dans ma ville.
C'est pour dire si le Maire est exceptionnel... enfin, exceptionnel en communication.

Dans une même déclaration, il explique aux habitants :
- les impôts n'augmentent pas à [la ville]; un modèle en terme de fiscalité...
et
- Grâce à nous, voici tous les projets réalisés [avec une liste exhaustive de travaux menés...]


Et je me pose la question de cette question qui n'est jamais posée :
- Mais, d'où vient l'argent? Qui finance ces réalisations? De subventions? Du département, de la Région, de l'Etat?
Mais d'où vient l'argent de cette argent du département, de la Région, de l'Etat?

Et je pense à la réflexion naïve de ma fille, alors qu'elle avait environ 4 ans
- T'as pas d'argent pour acheter ça? Va à la banque! Y'a le distributeur qui donne de l'argent...  C'est pas compliqué...

Repost 0
Published by elueopposition - dans Et je découvre la politique
commenter cet article
16 novembre 2011 3 16 /11 /novembre /2011 20:10

Lu sur FB, cette anecdote racontée par Eric FORQUIN.
Que je retranscris mot pour mot, avec son autorisation et mes remerciements.. 

Le téléphone sonne ce soir vers 19 h30.

Ma femme me dit:
- laisse tomber, c'est encore de la pub.

Ma fille décroche finalement et me tend le combiné en me disant :
- "c'est un monsieur qui s'appelle, Jean Paul ou Jean François Copé pour toi papa "

Je prends le combiné intrigué et je reconnais sa voix distincte et nette qui s'adresse à moi, me parlant "cher Eric" d'une prochaine réunion de présentation de je ne sais quoi. Je tente de l'interrompre pour lui demander ce qui l'a conduit à appeler un élu de village, lui le grand stratège du Titanic. Il ne me répond pas et continue de vendre son aspirateur.

Je raccroche, un peu déçu, je croyais qu'on allait me nommer ministre.

Ma femme avait raison: à 19 h30, quand on vous fait XXXX au téléphone pendant le diner, c'est de la pub.
Si le président appelle pour de bon à 19 H30, tant pis, je rate un ministère.


Et, comme le précise Eric, le narrateur, un peu après
"ça va pas l'faire" comme dirait mon fils

ou encore :
Les électeurs, il faut les respecter et ces pubs ...débiles détournent les électeurs des bulletins au lieu de les attirer.

Et j'ai ri !
... Même si, pour la première fois, j'ai regretté de n'adhérer à aucun parti !
Je regrette car je passe sans doute à côté d'anecdotes amusantes...

Merci à vous, Eric, pour celle-ci.

Repost 0
Published by elueopposition - dans Et je découvre la politique
commenter cet article
15 novembre 2011 2 15 /11 /novembre /2011 08:54

Et commence le choix des têtes pour les législatives :
- combien de députés présumés - des hommes?
- combien de dépitées, supprimées - des femmes?

Le féminin de député, c'est dépitée?

Repost 0
Published by elueopposition - dans Et je découvre la politique
commenter cet article
12 novembre 2011 6 12 /11 /novembre /2011 21:21

Et c'est bientôt Noël,
Avec la corvée des cadeaux à trouver... alors, j'écoute et je chante cette chanson de Max BOUBLIL

 

 Il y aura pleins de jouets
Des robots et des poupées
Comment sont-ils fabriqués ?
Moi je vais vous expliquer

Ce sont des petits chinois
Payés un euro par mois
Qui crèvent la dalle toute l'année
Tout ça pour vos jouets

Hey !

 

Repost 0
Published by elueopposition
commenter cet article

Présentation

  • : Le conseil municipal : le théâtre vu par une novice en politique
  • Le conseil municipal : le théâtre vu par une novice en politique
  • : Me voilà une élue. Une élue de l'opposition. Et je découvre le conseil municipal, la position d'une conseillère municipale... Un conseil municipal, à quoi ça sert? L'envie aussi de donner un grand coup de pied; un coup de pied dans cette fourmilière. D'où mes pieds alors que les Politiques montrent toujours leur tête.
  • Contact

Recherche