Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 mars 2014 4 06 /03 /mars /2014 07:57


Je tracte.
Je suis dans la rue piétonne et je tracte...

Sauf que...
Nous tractons.
Nous sommes dans la rue piétonne et nous tractons...

Tellement nombreux que nous ne sommes plus que des tâches bleues, des taches rouges...
... que les passants évitent; un peu comme au ski, l'impression d'un slaloom 
... que les passants évitent. Ou pas ! Et en profitent pour discuter...

Tout comme je discute avec les militants mais encore, samedi dernier, avec l'Elu Commer(c)e

L'Elu Commer(c)e  - Sans rancune aucune !

L'Elu commer(c)e, il ne m'en veut pas ! Et pourtant ! Au dernier conseil municipal, il a été obligé de prendre la parole ! A cause de moi. Il était question d'une Charte.

La Charte Cap confiance qualité accueil,...  
Et j'ai posé la question de l'écueil lié au Charte; ou comment retrouver la confiance... Charte du commerce ou Commerce des Chartes?... Allusion directe à Anticor, à la Charte européenne Egalité Homme/ Femme...

L'Elu commer(c)e, il n'aime pas spécialement prendre la parole au conseil municipal.

Sans rancune pour demain

Et nous évoquons sans rancune aucune, la suite. Quel que soit le résultat du 1er ou 2ème tour. L'important, c'est de continuer, de s'inscrire dans une dynamique pour la ville... 

Conversation des plus agréables... or voilà que Monsieur le Maire arrive.

Comme je suis avec l'Elu Commer(c)e, il s'arrête pour dire bonjour.
Comme je porte le blouson identitaire des militants de mon groupe, il tient des propos sur ma tenue.

Et je me demande :
- s'il se moque de moi;
- ou s'il s'étonne de ma capacité à respecter les règles d'un groupe jusqu'à adopter le code vetimentaire... 
- ou les deux !


Le Maire et une photo... qu'il prend!
Voila que Monsieur le Maire tient peu ou prou des propos sur une photo...
Le Maire de ma ville, il adore les photos ! Les photos de lui, surtout. Et sur tout : page du journal, site internet, carton d'invitation, etc

... sur une photo qu'il veut prendre de moi; et sur une photo qu'il prend donc, avec son téléphone portable, de moi! 

Et je me demande bien pourquoi il joue à cela. 
Et je me souviens d'une scène d'il y a quelques mois...



Militants et une photo GdC
Gros rassemblement de militants devant la salle des Fêtes. Les militants contre #MVQC.
Peu de monde passant, aussi est-il facile de remarquer une arrivée: un jeune homme d'agréable allure. 
Les militants l'accueillent avec le sourire, contents : encore une nouvelle recrue !

Il est obligé de démentir... ça me fait sourire !
puis il sort son téléphone pour prendre des photos... 

Surprise des militants. Qui, beaux joueurs, le photographie en retour.
Tout en se demandant : mais qui est-ce bien donc? 

Et moi, je suis contente ! pour une fois que je sais Qui est qui? Qui fait quoi? 

Voila que Monsieur le Maire prend donc une photo de moi... 
Sauf que je pense que Monsieur le Maire sait qui je suis... Enfin, j'espère. 

Et moi, d'être vexée ! 
Me prendre en photo ! Battue de vitesse ! Moi qui, justement voulait faire son portrait ! 

Son portrait pour rejoindre la galerie des Elus de ma ville. 
Son portrait dont juste quelques fragments sont dispersés sur ce blog... 

Et je relis le portrait de l'Elu commer(c)e

Pas le moral ! avant, je serai allée chez mon ami Le Boulanger. Discuter. Sauf qu'il a fermé. Je passe devant sa boutique aux rideaux tirés. Je me demande s'il est dedans; juste dans le logement attenant. Ce logement dont il risque d'être expulsé. Il risque? Non, il le sera. C'est comme ça!  

Partager cet article
Repost0
5 mars 2014 3 05 /03 /mars /2014 17:44


Et s'est tenu le dernier conseil municipal...
Et je suis intervenue...
... sans un regard vers la salle; sans un regard vers toi, mon mari.

Enfin venu !
Au dernier conseil municipal, tu es enfin venu. Toi, mon mari.

Tu es resté au fond de la salle, discret...
Discret jusqu'au coup d'oeil sur le bloc note de la journaliste qui se tenait, comme toi, debout, près de la grande porte. Dissert tu l'es, ensuite, pour commenter, me donner tes impressions. 

Et je crois que tu étais fier de moi !
Comme moi, de toi ! Ne pas te regarder pour ne pas être troublée...

Tu étais fier de moi; sans doute très partial, peu objectif et c'est normal.

Et je repense à la campagne municipale de 2008... 
Cette scène rédigée dans mon journal d'il y a six ans.

........................

Réunion publique et hic!  14 février 2008

Réunion publique
La série des réunions publiques continue.

Renâclement, réticence, protestation !

Mauvaise foi : "je ne connais pas le chemin"
Autre excuse : "J'ai mal aux dents"

Puis retour le soir, vers minuit :
- large sourire
- enthousiasme communicatif.
Et expression très crue : "Je suis sur le cul!"

Chic et hic!

Cette réaction, c'est celle de mon conjoint. 
Chic !

C'est lui qui a assisté à la réunion publique.
Sa satisfaction me remonte le moral...

Me remonte le moral jusqu'à cette phrase :
- [mon prénom], qu'est-ce que tu fais avec eux? Je ne crois pas que tu sois à la hauteur!

Hic!






 

Partager cet article
Repost0
5 mars 2014 3 05 /03 /mars /2014 08:52


Samedi 8 mars 2014 - Journée internationale des droits des Femmes
... sauf dans ma ville ! Y'a piscine !
Comprendre l'inauguration de la nouvelle piscine!

Enfin, normalement !
Du retard sur le chantier; le Maire fait pression. vite! Vite !.. Que tout soit terminé pour l'inauguration... à 15 jours ou presque des élections. Les inaugurations, c'est de la stratégie de campagne !
D'ailleurs, il ne cesse de le répéter, lors de ses discours, de ses interventions en conseil municipal.

-  L'inauguration de la Maison de l'Emploi 
Une belle bâtisse, grande, immense...pour accueillir plein de demandeurs d'emploi! Sauf que les demandeurs d'emploi, ils et elles préfèreraient être en emploi ! Pas dans une Maison; pas dans leur maison... Ce sont les femmes les plus concernées par le chomage, le temps partiel. Temps partiel imposé ! Pas choisi !

Mais encore l'inauguration de la Maison des Jeunes, de la piste de skate board, de la Maison des associations, de ceci, de cela...

Comme il y a piscine, pas de Journée des Droits des Femmes!

Pas de Journée des Droits des Femmes!
La Preum'S a donc imaginé 4 journées... Pas une, pas deux, pas trois ! Quatre ! 4 Journées pour fêter la Journée des Femmes. 4 journées qui se tiennent 1, 2, 3... 4 jours avant le 8 mars ! 

Le jour du 8 mars, le Maire de ma ville sera donc très occupé... 
Et tout laisse à croire qu'il ne souhaite pas voir la Première adjointe prendre la parole... 

Dommage, j'avais bien aimé son discours il y a quelques années de cela.

Demain le 8 mars, La Journée Internationale des Femmes

Et j'imagine ce qui se passe dans les cabinets sombres, chez le plumitif du Gang des Chiottards des différentes villes. Besoin d'écrire un discours !

Ecrire un discours, voilà une tâche bien difficile.
Et ce, quelle que soit la ville : L'
androcentrisme, ce n'est pas un Parti Politique mais bel et bien la Politique de tous les Partis
Alors que dire pour la Journée des Femmes! Quel exemple concret dans la ville où les subventions, les projets, les actions sont toutes tournées vers les hommes... La Politique PAR les hommes, POUR les hommes!


Etant de bonne composition, cette proposition de discours

Comme c'est la Journée des Femmes, je propose à la Première adjointe de prendre la parole.
C'est à elle de s'exprimer, de prendre la parole... et de montrer que les femmes ont leur place en Politique.

Et je me demande combien de Directeurs de cabinet oseront agir ainsi.
Et je me demande si c'est possible dans ma ville. Explications.

Dans ma ville, une fois, la Preum'S a pris la parole dans le cadre d'une manifestation.

Elle est montée sur la scène;
Elle était entourée de quelques élus...
Elle a pris le micro.

Elle a commencé ainsi son discours:
- Je me réjouis [pause] Monsieur le Maire est absent [pause] Je suis satisfaite [pause]
Puis elle a enfin réussi à continuer :
- Je suis satisfaite de la tenue de cette manifestation !

L'objet de satisfaction, ce n'était donc pas l'absence du Maire.
Ce que j'ai crû ! en l'écoutant...




Et je me dis :
- Pourquoi ne pas fêter maintenant Pâques
... avec la course aux oeufs!

Partager cet article
Repost0
1 mars 2014 6 01 /03 /mars /2014 17:56


Campagne municipale
Le porte-à-porte, c'est souvent la douche écossaise... 


Et je sonne à la porte;
Et j'attends, j'attends...  
Pas de réponse, prête à tourner les talons, voilà que la porte s'ouvre.

Le Monsieur :
Une serviette de bain autour des hanches;
Une serviette de bain qu'il retient des deux mains.

Il sort de son bain ! 


Je me présente, j'explique la raison de ma présence.
Il est intéressé...

Lui remettre le tract?
J'hésite... S'il tient sa serviette à deux mains...

C'est la question qui se pose dans le bain du porte-à-porte

.............................................................

Pour aller plus loin sur le porte à porte
 Sur ce blog - Expériences

#stratégie de campagne municipale - s'adapter au milieu !

Article - 14/11/13 - te le rappelle car je me rappelle cet exemple donné en formation : Des militants qui font du porte à porte; qui parlent aux gens de la "mocheté" du quartier…  
Le porte à porte est un art - stratégie campagne des élections municipales

Article - 16/01/14 - Le porte à porte est un art - Stratégie campagne des élections municipales - Et je reprends mon journal de campagne…  

 

Et sur Internet
Le Laboratoire des Idées - PS
Frapper aux portes ou comment mobiliser pour les prochaines élections La mobilisation électorale au coeur des campagnes 
américaines.

- Lien 
 http://economics.mit.edu/files/8888 
- Sommaire de cette étude complète

1).Le.retour.progressif.du.porte-à-porte.à.destination.des.abstentionnistes.. . . 

2).Une.efficacité.sans.comparaison.avec.les.techniques.ordinaires.de.campagne.

Le porte-à-porte, une stratégie électorale pour le Parti 

Socialiste: le projet pilote de 2010.

1).Baser.la.stratégie.électorale.sur.des.faits.:.la.genèse.du.projet.pilote.....

2).Ciblage.des.cantons.prioritaires,.formation.des.militants.et.évaluation.. . 

Les trois bénéfices du porte-à-porte : efficacité électorale, reconquête de l’électorat populaire et importance accrue du militant....

1).Le.porte-à-porte,.une.technique.électorale.efficace.qui.appelle.un.ciblage.préalable.. . 

2).Le.porte-à-porte,.une.première.réponse.à.la.désaffection.de.l’électorat.populaire.

pour.la.gauche.. . .

3).Le.porte-à-porte,.une.forme.de.militantisme.moderne.. .  

Partager cet article
Repost0
1 mars 2014 6 01 /03 /mars /2014 08:35


Toute campagne comporte des meetings.

Il faut distinguer :

- le grand meeting d'ouverture
Avec des invités pour marquer le coup, commencer à rassembler des troupes et surtout, avoir du monde.

- le grand meeting de fermeture
Il s'agit de terminer la campagne par une réelle dynamique. Emporter dans le courant les indécis qui, voyant la foule-là, n'hésitent plus... 
Les candidats invitent parfois une personnalité... s'ils ont besoin d'accroître leur visibilité. 
 
Et, entre ces deux moments, il y a les réunions de quartier...

Les réunions de quartier...
Que penser de ces réunions? Je me le demande..
alors j'ouvre mon journal de campgane 2008.... 

Et dans mon journal de campagne, en 2008, ces réunions avaient commencé dès début février...
Peut-être trop tôt, les gens n'étaient pas mobilisés !


Priorités...
Février: réunions publiques

Le site du Parti vient d'être mis en ligne.

Quelques lignes de présentation de chacun.e.
Besoin de demander une rectification - par anticipation :
Dans 5 jours, je change d'année.

Evidemment, je devrais parler de la première réunion publique.
- Réunion où peu de monde était présent...
Une bonne séance d'entraînement?

- Réunion pour laquelle, pourtant, j'ai tracté, écrit, téléphoné... pour motiver à venir les gens de mon quartier.
Qu'est-ce qu'ils. elles ont de la chance d'être resté.es chez eux, tranquilles!

- Réunion où j'ai dû prendre la parole....
Bien sûr, j'ai bafouillé. La honte !

C'est pour ça que je veux oublier. 

..................................................................................................................

Et je repense au dernier conseil municipal...
Dans les jours qui ont suivi, des colistiers, colistières et militant.es présent.es lors de la dernière séance me félicitent.
- Bravo ! tu as assuré !
- Tu lui as bien répondu au Maire...

Et bien sûr, je souris un peu rougissante...
Et leur dire :
- Cela s'apprend !

J'ai bien progresser - et travailler ! depuis cette première réunion de quartier. 

Partager cet article
Repost0
28 février 2014 5 28 /02 /février /2014 12:31

 


Cher DM,

Soulagée à la lecture de ton SMS. Contente de savoir que tu as réussi à boucler ta liste. Vu combien tu as peiné pour trouver des femmes... 

Puis ravie en écoutant ton message chanté ! Ta liste est déposée. Yes !

Déposer sa liste, ce n'est pas une mince affaire !
Sois méticuleux, précis... Il paraît que la Préfecture exige jusqu'aux accents sur les lettres en capitale d'imprimerie... 

Et je me demande : 
Le dépôt de la liste, est-ce le passage devant la commission de propagande? avec validation des bulletins, de la profession de foi, de l'affiche... 

Vois-tu cher DM, je pose des questions de base; j'ignore beaucoup de choses; j'en ai oublié, sans doute...
Comme je suis dans une équipe parfaitement organisée, je ne me soucie pas de tout cela.

Et je me dis : 
C'est toi, plus tard, qui me racontera tout cela... 

 Et j'ouvre mon journal de campagne de 2008... 
Cela semblait bien organisé... Pour moi. A l'époque ! 

.......................................................................................

Papiers avant mercredi soir - Samedi 9 février

Papiers avant mercredi soir
Je viens de recevoir mes papiers....
Je dois les remettre avant mercredi soir.

C'est l'inscription sur la liste:
- un formulaire;
- une attestation d'inscription sur les listes électorales
Plus un extrait de casier judiciaire. C'est une précaution.

Sur ce formulaire, il reste un blanc.
- Le N° sur la liste.
A ne pas remplir!

Dans ma tête trottine la chanson de Boris Vian
"Monsieur le Président, je vous fais une lettre,
Que vous lire peut-être,
Avant mercredi soir"


Et j'ai envie de dire
"Monsieur la Tête de liste,
Je ne veux pas que ce soit la guerre
Sinon je m'en vais déserter"

Je pense aussi à tous les combattants de l'ombre.
- La Directrice de campagne qui gère l'agenda de [mon ex-P]; réserve les salles, envoie mails sur mails;
- Annick, qui organise les tractages, boîtage : Qui vient - ou qui ne vient pas. Qui apporte, rapporte, pose et dépose les panneaux, les tables? Qui prépare le café pour les pauses, achète les petits gâteaux, etc
- Laurent, qui travaille sur les listings : qui est inscrit, pas inscrit, qui vote où, quoi, quand comment?
Et tous ceux et celles qui écrivent le programme, font et refont les tracts, téléphonnent...

Et tous ceux et celles qui m'expliquent, moi la novice dans une campagne municipale. 

.............................................. 

Partager cet article
Repost0
28 février 2014 5 28 /02 /février /2014 09:49

Dernier conseil municipal de ce mandat...
Et cette photo. De moi !

un quart d heure avant le onseil municipalQuelque 10 minutes avant la séance. 

Peu d'élus sont arrivés
- Juste ceux et celles de l'Opposition.


 Peu de choses à dire.
10 points à l'ordre du jour... Contre 79 en décembre... 
- Le dernier conseil, ne pas déraper.

Et je barre, 
et je rature, 
et je réécris mon intervention. 

Concentrée!

Peut-être est-ce ainsi que je fus tout au long de ses six années passées...

Et pour mes amis Facebook, je vous remets cette photo en grand... 
Ainsi, vous allez pouvoir noter la justesse de mon profil :
- On voit bien le radiateur ! 

un quart d heure avant le onseil municipal 

Partager cet article
Repost0
26 février 2014 3 26 /02 /février /2014 08:48


Ce soir, le dernier conseil municipal. 


Et je me demande : dernier article sur ce blog, aussi? 

Après tout, j'ai eu six ans pour comprendre :
- à quoi ça sert, un conseil municipal? 
- à quoi ça sert, d'être une élue dans l'opposition? 

Six ans ! Le temps passe vite...
et je me revois il y a six ans dans toute ma naïveté....  

Etre élu.e dans l'opposition sert à préparer les élections suivantes :
- Réussir à lire une délibération, à déchiffrer les sigles,
- Se familiariser avec les grands rendez-vous, comme les séances municipales...
- Tester sa plume dans ses écrits de tribune ( en bas de page donc peu visibles, guère lisibles)
- Apprendre l'art oratoire, dont celui de la répartie.
- Se constituer un réseau 
- Devenir expert.e en serrage de main...

 Etre élu.e dans l'opposition est une bonne école...

Et je me demande :
- ai-je bien travaillé?
Oui, suffisamment ! Puisque je ne suis pas éjectée; puisque je suis en position éligible sur la liste opposée au Maire de a ville. 

- vais-je redoubler?
La réponse, ce sera le soir du deuxième tour...

Et préparer pour ce soir, ce dernier conseil municipal; et compter les lignes du compte-rendu pour donner la répartition des temps de parole selon le criètère homme / femme... et cette bonne surprise : 
- Presque l'égalité ! Pour la première fois en six ans !  

Partager cet article
Repost0
25 février 2014 2 25 /02 /février /2014 07:46

Le temps file vite et mes filles sont déjà revenues de la campagne.
Et moi, je suis en pleine campagne...

Mes parents arrivent le vendredi soir. Ce sont eux qui ramènent les filles... 
Branle bas de combat : guère eu le temps dans le semaine de faire le ménage, les courses... 


Qu'importe ! Fidèle à son habitude, ma mère vient avec sa soupe - meilleure que la mienne ! des oeufs - frais pour faire à la coque; du fromage de chèvre, etc

Bref, le repas du soir assuré, nous discutons du programme de demain.
En jouant aux cartes ! 

Les cartes - Pas de Parti politique; au Tarot - Pas de tirage pour découvrir l'avenir.
Les cartes, terre à terre !

J'explique à ma mère que je dois me lever, le samedi matin, pour aller tracter...
J'explique que je ne peux les accompagner au Salon de l'agriculture pour voir les tracteurs.

Et elle ne m'en veut pas. Et elle me demande comment ça se passe, si tout va bien... 

Et je retrouve ce que j'écrivais, il y a un peu moins de six ans, dans mon journal de campagne... 
J'ai grandi. Ma mère aussi ! 

......................................................................................

L'appel... Février 

Toujours fin janvier.
Conversation téléphonique

- Salut, ça va....
et  échanges de nouvelles.

Puis passer aux choses sérieuses : le pourquoi de cet appel.
C'est pour un conseil. 

- Ce que j'en pense?
- Bien sûr que oui ! Evidemment!

Et c'est ainsi qu'une copine vient grossir les rangs du Parti où je suis. 

Même conversation, même propos... et nouvel engagement sur une liste électorale.
Pas la liste du Parti, cette fois-ci.
Pas dans ma ville de banlieue non plus. 

C'est dans une ville de Sologne (20 000 habitants environ); 
et c'est de mon père qu'il s'agit !
A 68 ans, lui aussi a décidé de s'engager en politique; d'entrer dans l'opposition.

Est-ce moi qui lui est ouvert la voie? Un appel d'air?

Une chose est sûre : Papa, je suis fière de toi!

Commentaires - deux mois plus tard

"Papa, je suis fière de toi! " ai-je écrit.
Mais toi, Maman, quel encouragement m'as-tu donné?

"Pense à tes filles !" "Les élections sont bientôt finies, tu vas t'arrêter". 
"Tu ne vas pas parler que politique" 

Merci.

Et c'est ma grand-mère qui me soutient, contre toute attente.
Elle, agricultrice laborieuse, âgée de 84 ans : "C'est bien. Moi, je ne pouvais pas. Les femmes ont eu le droit de vote en 44. Ton grand-père n'aurait pas aimé..."

Grand-mère, je viens enfin de découvrir d'où me vient ma démarche féministe; ça alors! 

......................................................................................

 J'ai grandi. Ma mère aussi ! Et je crois qu'elle est fière de moi !...
Et je pense à ma grand-mère... pour la première fois, je n'ai pul'appeler pour sonannivrsaire...
Et le texte qui fut dit dans la petite église, c'est moi qui l'ai écrit.




Partager cet article
Repost0
24 février 2014 1 24 /02 /février /2014 21:47

Et je découvre l'émission Femmes Libres, sur Radio Libertaire...
- Le mercredi, à partir de 18H30

Radio Libertaire, une radio anarchiste...
Femmes libres, une émission anarchiste...

Et, le mercredi 19 février, deux invités inattendues :
- deux élues municipales... 

Et mon mari de comprendre Radio Libertine !
Froncement de sourcils..

Lien pour accéder à la grille des programmes
http://media.radio-libertaire.org/php/grille.php?wk=08 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le conseil municipal : le théâtre vu par une novice en politique
  • : Me voilà une élue. Une élue de l'opposition. Et je découvre le conseil municipal, la position d'une conseillère municipale... Un conseil municipal, à quoi ça sert? L'envie aussi de donner un grand coup de pied; un coup de pied dans cette fourmilière. D'où mes pieds alors que les Politiques montrent toujours leur tête.
  • Contact

Recherche