Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 novembre 2013 6 09 /11 /novembre /2013 10:25



-T'as oublié les croissants ! 
Seul commentaire de ma fille, suite à la lecture de ma Tribune dans le journal municipal de la ville.

Les croissants, le cimetière, le 11 novembre
Les croissants, voilà ce qu'elle a le plus apprécié lors des précédentes commémorations; ces croissants offerts juste à la sortie du cimetière.
 
Ces croissants, il semble que ça compte beaucoup pour elle. Même qu'une fois, elle n'en a pas eu.
- Pas juste, dit-elle.

Pas juste non plus, le compte de M. Hollande.

1914+100= 2013 
M. Hollande lance le centenaire de la der des der... Un centenaire ?
J'ai beau refaire le calcul : 2013-1914, ca ne fait pas 100. 

- Tu ne pourras plus rien dire quand j'ai une mauvaise note en maths
, me répond ma fille.


Sans doute sont-ce des maths modernes? Que je retarde d'un siècle... 
Le prolongement de la réforme des rythmes scolaires? Avec une refonte des additions...
ou des calculs, qui fondent et plombent notre démocratie désormais : les calculs politiques.

Ma Tribune correspond à l'actualité... sauf que je ne l'ai pas écrite pour être dans le coeur de cette actualité.

Tout temps, tous lieux
Cette tribune n'entre pas dans un calcul. Elle est hors temps et hors lieu - elle concerne toutes les villes et villages, toutes les générations.

Alors, je choisis de la publier sur ce blog... d'autant plus qu'elle est tirée de ce blog.
Je rends à Elue Opposition ce qui appartient à Elue Opposition !

 .............. Tribune dans le journal de ma ville.....

Plainte enfantine

- C’est quoi, le 11 novembre ? demandai-je à ma fille.

- Un lundi, cette année ! Super, un week-end prolongé.


Sic  !
L’impression que l’armistice de 1914-1918, elle s’en moque

comme de l’an 40.

Ce 11 novembre, ma fille ira au cimetière, assister aux commémorations.

À l’idée, elle fait une g… d’enterrement. C’est de circonstance.

Et comme il y aura le discours du Maire – l’Histoire et l’hommage aux

soldats, toujours et encore qualifiés de héros ; cette histoire, moi sa

mère que je lis à ma fille.

Mais le cri le plus affreux que l’on puisse entendre et qui n’a pas

besoin de s’armer d’une machine pour vous percer le coeur, c’est

l’appel tout nu d’un petit enfant au berceau :

« - Maman !… maman !… » que poussent les hommes blessés à

mort qui tombent et que l’on abandonne entre les lignes après une

attaque qui a échoué et que l’on reflue en désordre.

« - Maman !… maman !… » crient-ils… Et cela dure des nuits et des

nuits car dans la journée, ils se taisent ou interpellent leurs copains

par leur nom, ce qui est pathétique mais beaucoup moins effrayant

que cette plainte enfantine dans la nuit :

« - Maman !… maman !… »

Et cela va s’atténuant car chaque nuit ils sont moins nombreux… et

cela va s’affaiblissant car chaque nuit leurs forces diminuent, les blessés

se vident… jusqu’à ce qu’il n’en reste plus qu’un seul qui gémit sur

le champ de bataille, à bout de souffle : « - Maman !… maman !… »

Extrait du roman de Blaise Cendrars - La Main coupée. Ses souvenirs

dans les tranchées.
 

Et j’expliquerai à ma fille que déposer une gerbe, c’est vomir la guerre.

Toutes les guerres !

.......................................................................................

A noter :
- Dans la Pravda, les Tribunes sont en noir et blanc...
en revanche, le "Sic!" en italique a été accepté, ma Tribune a été corrigée...  J'en ai parlé ici 


 





 

Repost 0
Published by elueopposition - dans La pravda municipale
commenter cet article
9 novembre 2013 6 09 /11 /novembre /2013 08:26

Et je lis ma Tribune dans la Pravda municipale.

Et je souris :
- Tiens, le chef de cabinet n'a pas sévi ! Il m'a laissé mon "sic" en Italique.  Lui si tâtillon sur les questions de police, de gras... 

Mieux encore
- Tiens, on a corrigé les fautes... enfin la faute - énorme !
J'avais oublié un mot, un article déterminé très précisément. Bref, ma Tribune, elle donnait dès la deuxième ligne, l'impression d'être écrite en petit nègre.

Je précise :
" en petit nègre" est une vieille expression ; qu'il n'y a pas de relents de racisme de ma part. Mais à l'avenir, je vais cesser d'utiliser quand-même ce genre d'expression... mieux vaut qu'elle tombe en désuétude...

Et je me demande si c'est la Directrice de communication qui a eu pitié; elle qui en cinq ans n'a jamais accepté le moindre délais dans le" rendu" des copies. Enfin, pour l'Opposition ! 

Pas de délai pour l'Opposiqtion.
Que pour l'Opposition ! Paraît-il que la Majorité, elle, peut ! C'est ce que m'a dit l'Elu Géo... Son groupe n'a toujours pas de Tribune, soit dit en passant ! Comme le groupe le plus proche du Maire, attendait de lire la littérature de l'Opposition pour plagier...
Moi, ça ne me concerne pas. A cause de mon style ! 

 
Mon style, pas ma faute
Un style qui n'empêche pas de respecter les règles d'écriture; et là, dans mon envoi, je sais que j'avais laissé une faute; je sais aussi que je n'avais pas pris le temps de renvoyer un mail pour demander correction... Pa pris le temps ou plus envie... puis des remords.

Pas grave, la faute est corrigée...
Si c'est la Directrice de communication, j'espère qu'elle n'aura pas veillé trop tard... La Directrice de communication du Maire de ma ville veille tard...

Quelle que soit la personne, un regret :
- je ne peux pas lui dire Merci !

Tout comme je ne peux expliquer que cette Tribune, écrite en 10 minutes, elle est avant tout pour vous, mes filles... 

Mes filles qui grandissent et qui ne m'accompagnent presque plus dans mes activités municipales...

 

Repost 0
Published by elueopposition - dans La pravda municipale
commenter cet article
8 novembre 2013 5 08 /11 /novembre /2013 12:59

 

Comme chaque année revient le 11 novembre; ce 11 novembre est pourtant différent!
Une pensée pour l'Elu civil : 
 - Est-ce sa dernière cérémonie à présider? 

Et j'apprends :
Il voulait innover.  

Une cérémonie de nuit, avec une marhe nocturne du cimetière à la place de la mairie; une retraite aux flambeaux, avec des lampions... Comme dans d'autres villes, le 14 juillet. Sauf que ce serait le11 novembre... 

Qu'importe si l'idée est bonne ou non, ce ne sera pas !

Pas possible pour cause de campagne... 
Pas de campagne militaire, mais de campagne électorale !

 

Prudence, grande prudence du #MVQC ! Même s'il n'est plus candidat, il sera sur la liste... en position éligible. Or il faut savoir que toute cérémonie nouvelle, exceptionnelle peut être considérée comme un avantage illégal pour un maire sortant.
Les cérémonies doivent être identiques à celles de l'année passée... 
Identiques en terme de budget, de teneur...  

Le Maire n'a pas le droit de se servir de la Mairie pour faire campagne... Même la Pravada est l'objet d'une surveillance, ne doit pas être outil de propagande électoraliste... Et cela concerne aussi l'Opposition. Cela me concerne pour ma Tribune. Prudence, prudence ! 

L' Elu Civil ne le savait pas? 
Et je me demande s'il a lu mon blog...   

Bah ! Si ce n'est pas en 2013, ce sera en 2014 - Date anniversaire... il y a 100 ans, c'était la fin... de la der des der. 

Repost 0
Published by elueopposition - dans Et je découvre la politique
commenter cet article
8 novembre 2013 5 08 /11 /novembre /2013 10:40


Les dérapages, en politique, c'est toujours un risque.
Les rats, enfin, un rat... c'est tout aussi difficile à gérer.

Et ce souci d'informer; d'un clic de souris? pour cause de rat mort sur la voie...
ça se passe dans une autre ville, ça se passe à Issy-les-Moulineaux

Une habitante découvre dans sa ville...

 

Précision : le rat se trouve rue de la Ferme. 
- La Ferme? comme ce n'est pas le rat des villes, les services municipaux ne bougent pas? 
- La Ferme ?  est-ce à dire "T'as g..."?

Et toujours à la recherche d'une explication
- Parce qu'au rat, on voit maintenant la rate...
 

 

 

 


Et cette habitante de poursuivre sur Twitter, d'avertir par mail....
Et si pas de réponse, que fais-tu?  lui demandai-je.

Froncement de sourcil, mécontentement... Elle enrage ? 

Repost 0
Published by elueopposition - dans Et je m'amuse
commenter cet article
8 novembre 2013 5 08 /11 /novembre /2013 08:00


Cérémonie du 11 novembre, discours du Maire - mon modèle pour des directeurs de cabinet en mal d'inspiration... - mais encore  tout ce que j'ai appris...

Ainsi, ai-je appris à décrypter les photos :
- les photos des Maires devant les monuments aux morts;
- les Maires avec leur écharpe !

Dis-moi comment tu portes ton écharpe, je te dirais si tu cumules... ou non !
Si tu es Sénateur Maire, Député Maire !

En 2010, j'étais inculte !

Mai 2010

 

A l'occasion de la commémoration du 8 mai, cette réflexion.

 

Une nouvelle écharpe dans les rangs:
- celle du conseiller régional, nouvellement élu.

 

Ainsi paré, j'ai failli ne pas le reconnaître !

Puis ce constat : différentes écharpes!

 

Des écharpes, oui ! Mais des écharpes tricolores!

Une question de disposition des rayures,
- rayures bleu blanc rouge, évidemment.

Une rayure simple au niveau des Maires et adjoints de la commune;
Une autre série de rayures pour le Conseiller général;
encore une autre  impression pour le Conseiller régional.

Pas de chance !

Dans ma ville, il n'y a pas de sénateurs ou de députés...
Sinon, j'aurais pu pousser plus loin mon étude comparative.


En 2013, j'ai appris !
Je l'ai appris grâce à #MVQC !
Même que je me suis ridiculisée à l'occasion... pas grave !

Dimanche 10 mars 2013


Protocole, je me colle au Pro.

Le #MVQC est à quelques pas; il enfile son écharpe.
Pas une écharpe parce qu'il fait froid ! son écharpe tricolore.
Juste une écharpe !  même s'il cumule... sinon, ce ne serait pas le #MVQC!

Et je m'étonne :
- Tiens, je croyais que l'écharpe avait un sens...
qu'une écharpe se met
 du Bleu vers le rouge, et non du rouge vers le bleu !
Je me souviens même de m'être posée cette question, d'avoir abordé ce point sur mon blog, un peu de culture étant toujours nécessaire... et  il faut bien s'occuper pendant les cérémonies diverses...

Et je partage mon étonnement
Avec le Représentatif, justement, qui se retrouve à mes côtés.
- elle est dans le bon sens, son écharpe?
Avec le #MVQC à portée, lui faisant remarquer :
- elle est dans le bon sens, votre écharpe?

 

Depuis, j'ai appris que les Cumulards se distinguent par le port de l'écharpe...
Non par fantaisie; juste par protocole... 

 Lundi 11 mars 2013

Journée des Femmes; voilà fort longtemps que je n'avais point assister à une manifestation dans ma ville...
Non que les commémorations/ manifestations/ inaugurations ne se succèdent pas... le #MVQC étant fort friand de ces fêtes; juste parce que ça me gonfle... Chaque fois, cependant, j'en apprends un peu plus et j'améliore ma culture politique.

L'écharpe, ça m'échappe!

Le Maire de ma Ville a donc enfilé son écharpe. Geste rapide, adroit, juste avant de monter sur scène pour le discours.
Le Représentatif - c'est le sous-Préfet, vais-je donc apprendre - est juste en face de moi; je lui livre mon étonnement :

- Tiens, je croyais que l'écharpe avait un sens...
qu'une écharpe se met
 du Bleu vers le rouge, et non du rouge vers le bleu !

 Le Protocole de l'écharpe m'échappe encore...

J'avais pourtant déjà étudié cette question sur le port de l'écharpe tricolore. En 2010 ! Voilà plus de deux ans, donc. Dans le détail ! Jusqu'au gland du Maire de ma Ville - Echarpes printemps hiver d'élus trop couverts 

Je dois revoir ma copie.

J'en étais restée là : L'article et le décret : Article D2122-4 Modifié par Décret n°2000-1250 du 18 décembre 2000 - art. 1 ne concernent que les Maires et Maires adjoints. 

Or le Maire est #MVQC !  - Maire de ma Ville Qui Cumule.. enfin, qui Cumule encore plus, Parlementeur... Oups ! Parlementaire il est devenu.

Comme il est Parlementaire, c'est l'effet inverse !
- L'écharpe se met du rouge vers le bleu, et non du bleu vers le rouge!

Je n'avais pas lu la page 1354 - La réponse du ministère Intérieur publiée dans le JO - Sénat du 19 avril 2001!
C'est malin ! comme quoi, il a peut-être raison, le #MVQC lorsqu'il dit en pleine séance, encore et encore : je ne suis pas sérieuse! Cette page 1354 explique donc le protocole des cumulards

L'écharpe - le cumul se distingue

Copié collé de cette réponse de la page 1354
Le nouveau dispositif, qui laisse aux élus communaux la liberté de porter l'écharpe en ceinture ou en écharpe, précise l'ordre dans lequel doivent être portées les couleurs. L'ordre retenu, faisant figurer le bleu près du col, a pris en compte les observations historiques, iconographiques et les usages anciens les plus répandus, par différenciation avec l'ordre adopté par les parlementaires, depuis plus d'un siècle, qui place le rouge près du col. La modification réglementaire présente donc l'avantage de distinguer optiquement un parlementaire d'un maire, étant bien entendu qu'en cas de cumul de mandats (député-maire, sénateur-maire) c'est le mandat national qui prévaut. Texte complet et source ici

Il est bien précisé : L'ordre retenu, faisant figurer le bleu près du col, bien précisé le rouge près du col.  pour un parlementaire sachant que c'est le mandat national qui prévaut et ceen cas de cumul de mandats

Et voilà ! encore une conséquence du cumul des mandats !

Que les Sénateurs, les élus perdent leur temps à s'écharper sur ces questions d'écharpes,
 - Moi, ça me fait froid dans le dos !

En revanche, j'apprécie leur humour !
Il est quand-même noter dans cette page 1354 que cet ordre des couleurs
- Bleu Blanc rouge pour les Maires,
- Rouge Bleu Blanc pour les Parlementaires
a  l'avantage de distinguer optiquement un parlementaire d'un maire


Sauf que l'on peut se demander :
- Qui, mais qui connaît ce protocole ? à part... les heureux élus !

... et  pendant ce temps, l'Elu Géo, lui qui a perdu sa délégation, s'accroche à son adjointure... C'est ce que je découvre toujours lors de cette manifestation... à venir !

 

Et je pense au 11 novembre... Il annonce de la pluie.
Et je souris à l'Elu civil :
 - est-ce sa dernière cérémonie? 

Il voulait innover.  Pas possible pour cause de campagne...
pas de campagne militaire, mais de campagne électorale !

Repost 0
Published by elueopposition - dans Et je découvre la politique
commenter cet article
7 novembre 2013 4 07 /11 /novembre /2013 09:10

 

Et une pensée pour le GDC - Le Gang des Chiottards! 
De ma ville... mais aussi des autres villes.

Il va encore leur falloir écrire un discours, le 11 novembre approchant. 

Le GdC va devoir beaucoup travailler avant. 
- Louvoyer avec les mots ! Leur discours doit servir le candidat pour lequel il travaille, le Maire
... mais pas trop quand-même.
Faire de la propagande sans que ça se voit


Le lundi 11 novembre, ce sera repos pour  le GdC; ça tombe bien, c'est un lundi! un week-end prolongé.
Un week-end prolongé sauf pour les femmes, premières touchées par les emplois où il faut travailler les jours fériés.... 

Le 11 novembre, les discours, le travail... 
J'en ai déjà parlé. J'en ai beaucoup parlé sur ce blog !

A croire que j'associe "Conseil municipal" avec "cimetière" !

Et je lance une recherche sur ce que j'ai pu écrire.
Et je constate que Mon Collègue a eu le droit à sa photo - de dos - sur mon blog. 

Maman - cri de guerre

Article - 01/12/10 - Maman - cri de guerre - Commémoration du 11 novembre… Que des hommes qui prennent la parole, Cette année, une nouveauté : la lecture d'une lettre. La lettre d'un…

Lettre d'une femme à un poilu… à rebrousse poil !

Article - 10/11/12 - Lettre d'une femme à un poilu… à rebrousse poil ! - Demain, le 11 novembre; et au programme des festivités dans ma ville: - Lecture de la lettre d'un Poilu. Que c'est original…

Journée du souvenir de la déportation - remords de ne pas y être allée.

Journée du souvenir de la déportation - remords de ne pas y être allée.

Article - 29/04/12 - fille. Et je crois qu'elle est soulagée. Moi aussi ! Elle se souvient de ce 11 novembre, sous la pluie. Le 8 mai suivant, elle avait été dispensée d'y…

8 mai, une pensée pour olga

Article - 03/05/10 - 8 mai, une pensée pour Olga - Ce samedi 8 mai, Comme pour le 11 novembre, Olga, je pense à toi.

11 novembre et une pensée pour olga

Article - 05/11/09 - 11 novembre et une pensée pour Olga - Bientôt le 11 novembre, Olga, je pense à toi. Depuis les élections, je me rends aux commémorations : 11 novembre et 8 mai. 11 novembre et des…

Pluie du 11 novembre

Article - 14/11/10 - Pluie du 11 novembre - Cérémonies du 11 novembre, et une petite fille sous la pluie. Cette enfant, - c'est ma mère il y a longtemps, - c'est moi il y a quelque 30 ans… …

Discours du maire - 11 novembre. Idée de…

Article - 31/10/11 - Discours du Maire - 11 novembre. Idée de… - Bientôt le 11 novembre… Le discours, le discours ! Et comme je commence à comprendre comment fonctionne une Mairie, Et comme je…

11 novembre, maire et même discours

Article - 09/11/11 - 11 novembre, Maire et même discours - Commémorations du 11 novembre… Que ce soit 14-18 ou 39-45, j'assiste aux commémorations… Et dans le cimetière, devant le monument,…

Magasin ouvert le 11 novembre

Magasin ouvert le 11 novembre

Article - 09/11/11 - Magasin ouvert le 11 novembre - C'est la crise, l'austérité, la faillite… - liste non exhaustive. Restent ouverts les magasins le 11 novembre - Consommer, encore acheter… …

Discours du 11 novembre - existe-t-il un.E maire humain?

Article - 08/11/12 - Discours du 11 novembre - Existe-t-il un.E Maire humain? - Et c'est bientôt le 11novembre… Encore un 11 novembre ! Et comme d'habitude, j'irai à la cérémonie au cimetière; ……

 

Repost 0
Published by elueopposition - dans Et je pense aux femmes...
commenter cet article
7 novembre 2013 4 07 /11 /novembre /2013 08:04

 

 

 

Et je me demande si les militants et militantes commencent à se fatiguer...
Et j'ouvre mon journal de campagne avec ce point sur les vacances de la Toussaint... 

Repos, répit... puis c'est reparti !

Trois semaines de vacances
Repos et répit bien mérités... car une lassitude s'installe.

Rien de nouveau dans la campagne et l'impression de tourner en rond.

- Tourner en rond dans la cité HLM pour déposer le journal dans les boîtes aux lettres; 

- Tourner sur soi, le Parti, en s'autocongratulant. Pourtant, y'a pas toujours de quoi! 

- Tourner et retourner dans sa tête cette question : quelle place, quelle position sur la liste, dans le groupe? 

Jusqu'aux vacances. Trois semaines de répit qui permettent de gagner en détachement. Trois semaines d'absentéisme aux réunions. Y'a-t-il du nouveau à mon retour?

Puis c'est reparti!

Ce soir, pour la première fois, la tenue d'une permanence au local. Deux heures à attendre le client, la cliente.  


En 2007, j'étais partie! 

Et je pense à toi, cher DM, candidat dans une petite ville.
- J'ai la tête comme une citrouille, je t'appelle demain, pas ce soir ! m'as-tu écrit.
La fatigue te gagne-t-elle lorsque tu t'arrêtes soudain?

 Nous avons parlé éducation des enfants, beau temps et pluie... alors que je voualis te parler de ton fan club.

Ce fan club, chronophage 

Toujours là, ce Fan Club ! Qui mange du temps,qui  croit bon d'appeler à tout moment. Qui veut être proche, qui doit être rassuré, etc. Et c'est pour cela qu'il y a toutes ces réunions; et c'est pour cela que les réunions commencent par des "Tu vas bien?" ... à n'en plus finir, sans réponse attendue, du candidole' contraction de "candidat" et "idole"...

Ce fan club, filtrage 
Ton fan club t'informe... toujours au courant de ce qui se passe ! Il colle à la réalité du terrain. Il sait les réactions, lui qui distribue les tracts... Il sait mais il ne retient qu'une partie des informations. comme il a besoin d'y croire - de croire qu'il se lève, le dimanche matin pour quelque chose, enfin quelqu'un : Toi ! Le candidole !

Le Fan Club sait et pourtant il se tait !

Il tait les mots qui font mal :

- Ce candidat, connaît pas ! 
- Ah bon ! Y'a des élections?
- C'est pas juste Paris qui vote ? ( ça, je l'ai lu sur FB)

Le Fan club, de façon insconsciente, trie les informations pour ne communiquer que les bonnes nouvelles; le Fanclub embellit la réalité; le FanClub oublie...

Le FanClub est la plus proche mais aussi la pire des sources d'information car terriblement partiale... 

Cher DM, retiens cela :
Si ton FanClub te dit que tu vas gagner, c'est perdu d'avance !




 

 

Repost 0
6 novembre 2013 3 06 /11 /novembre /2013 11:32


Et je suis allée à une réunion du conseil de quartier...

 Arrivée en courant, à 20H30; et ce constat :
Peu de monde présent ! Très peu de monde, à peine 20 personnes - toujours les mêmes, faut-il le préciser.

Et cette explication donnée par une personne du Comité de pilotage de ce conseil :
- Y'a un match de foot, ce soir !

De fait, c'est une assemblée composée en majorité de femmes et de personnes âgées qui s'est déplacée.

Le club du 3eme âge tricot? me dis-je. Et je souris d'avance :
Le Maire va donc devoir en détricoter. Les réflexons et contestations étant souvent piquantes! 

S'est déplacé aussi, l'Elu Géo.
L'Elu Géo, longtemps il était l'Elu en charge du quartier. Il est connu des gens. Et sa venue fait l'objet d'un accueil chaleureux,  du moins pour ceux et celles qui ne savent pas. Il les informe :

- Je suis limogé. 
- Je ne suis plus en charge du conseil de quartier  pour cause de limogeage...

 - Tu es limogé? De Limoges ? plaisantais-je avec lui.
 
Pas drôle, je suis !
Je ne savais pas que cette expression avait effectivement pour origine la ville de Limoges...

Dans l'air du temps, en revanche.
Etre limogé date de la guerre 14-18... et c'est bientôt le 11 novembre ! 

Limogé vient de Limoges

Une ville, un verbe, et jamais je n'avais fait le rapprochement;

Une ville, un Maire et pas de rapprochement, non plus!
Le Maire de la ville arrive dans la Maison de quartier; dans le hall, il me salue à peine.  
Distance assurée puisque je suis en train de parler avec l'Elu Géo.
Sa disgrâce est totale. Pas de doute ! Faut-il à mon tour que je surveille mes fréquentations? Moi qui avais progressé... 

Et je me revois quelques années en arrière...
- une réunion, une salle et une table autour de laquelle sont les participants.  #MVQC arrive, serre la main de chaque participant, individuellement; de tous les participants, sauf moi. Comme si je n'existais pas!
- une fête, la fête du personnel et #MVQC qui adresse la parole à chaque convive. Il parle à mon collègue à ma droite, il salue mon mari en face de moi puis s'adresse à mon voisin de gauche... faisant comme si je n'existais pas... 

Limogé et officier

#MVQC ne sourit pas. Il parle peu. La réunion commence.
C'est lui qui officie. Seul. Pas d'élus à ses côtés.

Enfin, si ! 
- l'Elu Géo est assis au premier rang : pour le narguer?
- et moi. Je suis dans le fond :  Comme au conseil municipal - une habitude?
Les parias, nous sommes?

 La réunion est courte. Peu de questions des habitants. Et même l'éternel râleur me semble pâleur dans ses invectives. La réunion est triste. 

Triste réunion

 Juste un fou rire qui me prend... 
 Il est question des grues. Inquiétude d'une habitante. 
 Les grues, pas les oiseaux ! Les grues pour la construction du complexe scolaire, les grues du chantier... Et l'inquiétude face à ces engins qui planeront dans le ciel, transportant de lourdes charges...

Et le Maire d'expliquer les mesures de sécurité: ça ne suffit pas !
de réexpliquer : toujours des doutes!  
alors de recourir à l'argument choc :
- Ce sont des professionnels ! Ce ne sont pas des rigolos...

C'est ça, le talent politique ! dire des vérités que personne ne dit :
Sur un chantier de construction, expliquer que ceux qui vont piloter des grues  Ce sont des professionnels ! Ce ne sont pas des rigolos... ce n'est pas à la portée de tout le monde... Moi, jamais je n'aurais pensé à cela; enfin, à dire cela : Ce sont des professionnels ! Ce ne sont pas des rigolos... 

Alors, je suis prise d'un fou rire. Euphorique. C'est ça, la Politique ! Magnifique !

Et de retour chez moi, le point sur des réunions passées...


Dans ma ville, il  y a le conseil municipal et les conseils de quartier.

Souvent, monte chez moi l'envie de mettre en quartier, le conseil municipal...
Alors l'idée d'aller ( très exactement de retourner) assister à un conseil de quartier.


Le conseil de quartier,
- c'est la démocratie locale de proximité.
- c'est les élu.es proches de vous;
- c'est tout le monde peut s'exprimer...


Sécurité dans la ville? une question à l'ordre du jour... et j'ai donc bravé la nuit et la pluie pour assister à une réunion du conseil de quartier.


L'Elu Géo a commencé à chauffer la foule, une cinquantaine de personnes ( pas mal ! L'effet proximité,)

 

Et c'est bientôt Noël !

Dans mon quartier, l'opération "Marche dedans" est relancée...
A l'approche des élections, c'est un moyen comme un autre de propagande.
- Oyé bonnes gens ! Oyé bonnes gens ! Nous voici!

Nous voici dans le cadre du conseil de quartier, ce conseil qui s'apparente à un sous conseil municipal.
A savoir, une forme de démocratie locale où le citoyen et la citoyenne s'exprime...
(ça, c'est la version officielle)
A savoir un prolongement du bras du Maire, avec ses acolytes qui tiennent les rennes

( ça, c'est la réalité)

Et le conseil de quartier relance l'opération "concours de décoration de Noël".
- Opération qui avait été mise en place voilà plusieurs années, vers 2004

- Opération abandonnée depuis trois ans...  et cette année, deus ex machina, de retour.  

Repost 0
Published by elue opposition - dans Et je m'amuse
commenter cet article
6 novembre 2013 3 06 /11 /novembre /2013 07:51


- Tu reprends un café?

Mon amie et moi, nous sommes au café le samedi matin. a ce jour, mon investissement dans la campagne municipale me coûte un café le samedi. Bien loin donc des dépenses des candidats... des candidats et des militants ! 

Et je me demande si les novices, commeje l'étais en 2007, ont été sensibilisés sur le financement de la campagne. 

Cet extrait que je retrouve dans mon journal, en octobre...  


Argent, contributions... urgent

Mardi 10 octobre

1 000 euros
Réunion du lundi. Et à l'ordre du jour, la question du financement de la campagne.
Il est demandé à chaque participant.e, un investissement de 1000 euros.

Un prêt, remboursable, sous réserve de passer une barre fatidique de nombre de voix.
Déjà, 
[Mon ex-P] -la tête de liste- précise qu'il a effectué un prêt personnel de 15 000 euros pour commencer à financer les premiers tracts.

Je suis suffoquée.
S'engager en politique, c'est un double investissement : en argent... et en temps!



Contributions

Deuxième point clé de l'ordre du jour, les contributions.
Prière de plancher sur des sujets, d'exposer des idées, de les argumenter....
Date de remise des documents : le 14 octobre.

[Mon ex-P] est très sérieux. Il insiste. C'est une base de travail pour élaborer le programme.

Vu l'argent et le temps qu'il  consacre déjà à ce parti, j'ai presque honte de mon détachement.
Il me propose trois sujets à traiter. Je n'ose pas refuser.

Repost 0
5 novembre 2013 2 05 /11 /novembre /2013 21:00


- Et toi, qu'est-ce que tu fais?
me demande un élu municipal alors que je lui demande son tract.
- Moi, je bois un café ! lui réponds-je.

Déjà le mois de novembre... et je suis la campagne municipale en tant qu'observatrice.
Au café; avec une amie. Il va me falloir pourtant prendre une décision... il est temps. 

Cette campagne semble différente... 
Et je reprends quelques extraits de mon journal, lors de la campagne pour les municipales 2008.

Ce mois de septembre, c'est le mois du premier tract.

Fierté de voir mon visage, mon nom, mon site sur ce tract.
Timidité à le distribuer aux passant.es dans la rue.
Sécurité car je me sens à l'abri dans le groupe.

Et même une espèce de défi lorsqu'il s'agit d'ouvrir les portes de la cité.
De ma cité où, chance, j'entraîne dans la danse, une maman d'élèves que je connais. Véritable sésame, elle sonne à l'interphone, se présente et la porte s'ouvre.
Commence ensuite le remplissage des boîtes aux lettres.

 

Pas souvenir d'avoir eu encore un seul tract dans ma boîte aux lettres...

La boîte aux lettres ;
- Est-ce passé de mode? désuet?
- Est-ce juste bon pour les villes de taille réduite ( moins de 10 000 habitants)? 
Dans une ville comme ma ville, ce procédé mobiliserait-il trop de forces, une opération commando avec toutes ces grilles, barrières à l'entrée des maisons, sans oublier le sentiment d'insécurité, tant et si bien que cette action est abandonnée? 


La boîte aux lettres 
... est-ce la boîte mail ou Facebook, la campagne étant de plus en plus sur Internet?

Je sais en revanche, que les réunions d'appartement se multiplient... ou le porte-à-porte, en plein jour, à plusieurs... 


 

Repost 0

Présentation

  • : Le conseil municipal : le théâtre vu par une novice en politique
  • Le conseil municipal : le théâtre vu par une novice en politique
  • : Me voilà une élue. Une élue de l'opposition. Et je découvre le conseil municipal, la position d'une conseillère municipale... Un conseil municipal, à quoi ça sert? L'envie aussi de donner un grand coup de pied; un coup de pied dans cette fourmilière. D'où mes pieds alors que les Politiques montrent toujours leur tête.
  • Contact

Recherche