Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 novembre 2012 3 28 /11 /novembre /2012 12:15


... et il et elle me gonflent !

Samedi après-midi. Maison de quartier; et la présentation d'un fait historique.
- un "ça s'est passé dans ma ville, voilà des années" qui m'intéresse; l'occasion de se cultiver un peu.

Juste échappé à la pose d'une plaque commémorative, aux discours dont celui sans doute du Maire de ma ville...
- un c'est toujours comme ça., qui transforme tout fait historique en fête politique !
... pour arriver au moment clé : celui où un invité retrace ce moment d'histoire.

Un chronométrage parfait ! J'arrive juste pour cette conférence intéressante... et je suis de bonne humeur.
De tellement bonne humeur que je reste ensuite pour "le pot de l'amitié" comme stipulé sur l'invitation ;  l'invitation reçue hier mardi, au courrier, pour cet événement déjà passé.
- un ça montre l'esprit démocratique, que l'opposition est toujours invitée... même si elle ne le sait pas et donc ne vient pas, l'ingrate !

Tellement de bonne humeur que je choisis de saluer le maire de ma ville - réflexion acerbe de sa part ! qui ne me démonte pas. Je passe outre, j'entame la conversation avec lui. C'est dire ma bonne humeur !
Et je pense qu'il a été surpris. Il m'a même donné des nouvelles de sa santé...  toujours soucieuse je suis, chez les élus qui cumulent, sur le risque de Burn out ! Ensuite, le Maire de ma ville m' a conseillé sur mon positionnement politique...

Positionnement politique !  suite logique de l'introduction de cet échange et qui est une réponse à ce que j'ai appris sous le sceau du secret, du "faut pas le dire, je vous fais confiance, Madame  [mon nom]" - Donc je ne dis pas qu'il semblerait que des élus de l'Opposition souhaitent passer dans la Majorité; et je me suis juste contentée de cette allusion au Maire de ma ville et ce, afin de poursuivre la conversation avec lui. Ne pas s'arrêter à sa réflexion acerbe !

En dépit de mon éloignement, mon peu de présence, j'arrive toujours à avoir des informations. Ce qui surprend le Maire, donc. Il est alors question de positionnement politique. Mes réponses doivent lui sembler déplacer. Il ne peut imaginer que je suis Elue par erreur !  Que je ne comprends pas... l'effet Kiss coule !


L'effet Kiss coule !

  • C'est le deuxième effet "Kiss Coule !" en politique - Je t'aime, moi non plus...
    Comprendre, soit j'embrasse ta cause, soit j'embrase et je t'allume. Pas deux poids, ni deux mesures...
    Et moi, c'est pour ça que je suis dans l'opposition avec l'Opposition comme avec la Majorité.
    La passion politique n'est pas suffisante chez moi... pour avaler n'importe quelle pillule !


Et j'apprécie donc cet échange avec le Maire de ma ville; pas sûr que ce soit réciproque, mais c'est pas grave !
Et je traîne donc dans cette Maison de quartier; et j'échange quelques mots, de ci, de là; et j'apprécie des gens qui viennent me voir... enfin, j'apprécie !...

Je suis prête à partir, un couple m'interpelle.
- Vous êtes bien [mon surnom ]; enfin, c'est bien vous qui écrivez  [ce qui est devenu mon surnom]
Je ne peux répondre que Oui !

Une page, une simple page - même pas recto verso - distribuée dans les boîte aux lettres. C'était il y a des années, une éternité pour moi. Un passé... et on m'en parle encore. Etonnée.

Et de poursuivre, ce couple, un couplet déjà entendu :
- Vous ne faites plus de [nom de cette feuille], c'est dommage; on aimait bien. c'était amusant...


Autant de mots qui me font plaisir et mal à la fois... et d'expliquer :
cela n'a plus de sens, je suis conseillère municipale; donc  ce ne serait plus une feuille de chou mais un outil de propagande, donc, non !


Les faits casse-c... !
La conversation aurait pu s'arrêter là. Mais non !
Et ces gens de m'expliquer leurs soucis :
Le père de ces gens est vieux et handicapé, il peine à se déplacer... et même que...

... et là commence une longue liste de jérémiades, récriminations, etc
- Quand il neige, on ne vient pas déblayer devant sa porte, son morceau de trottoir à leur père !
- Quand il y a l'aménagement de la rue, il a fallu écrire à la Mairie; les gens de la Mairie, il n'y aurait pas pensé  que leur père était handicapé;
- Quand ceci, cela...

... et me voilà en train de défendre la Mairie !


Je souligne
- qu'un Maire ne peut pas tout faire - surtout qu'il cumule !  
- qu'il ne peut pas non plus empêcher la neige de tomber - allusion qu'ils ne comprennent pas, c'est normal ! ils ne savent même pas que je suis conseillère municipale... alors, savoir que j'ai déposé une délibération sur l'interdiction de tomber pour la neige...

Je recentre la discussion sur le quartier - certes, délaissé par la Mairie, mais tellement sympa !  où existent une bonne entente, une vraie solidarité entre voisins !
- que les voisins sont sans doute OK pour aider aux courses, à déblayer la neige...

... et là recommence une longue liste de jérémiades, récriminations...
- que les voisins, pfff...
- que les voisins, justement, ils organisent la Fête des voisins,
et que ça fait du bruit; et que ça empêche les voitures de passer... et comment il fait, justement, leur prère qui est vieux et handicapé, le jour de la Fête des voisins... Il ne peut pas se garer, sur sa place handicapé..;

... et là, ça me gonfle ! ça me gonfle sérieusement !
et je me retiens de leur dire que les handicapés, les handicapés de la vie, ce sont eux, à se plaindre comme ça !
et je me retiens à mon téléphone qui sonne :
- C'est une voisine, justement ! elle m'invite à boire un verre...

et je présente mes excuses, et je m'esquive..; et je pense au Maire de ma ville :
- Comment il fait pour supporter ce genre de jérémiades?
Le Maire, il doit toujours y avoir droit? est-ce pour cela, à force d'écouter les gens se plaindre,, qu'il est devenu si cynique et inhumain?







 

Partager cet article

Repost 0
Published by elueopposition - dans Et je découvre la politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le conseil municipal : le théâtre vu par une novice en politique
  • Le conseil municipal : le théâtre vu par une novice en politique
  • : Me voilà une élue. Une élue de l'opposition. Et je découvre le conseil municipal, la position d'une conseillère municipale... Un conseil municipal, à quoi ça sert? L'envie aussi de donner un grand coup de pied; un coup de pied dans cette fourmilière. D'où mes pieds alors que les Politiques montrent toujours leur tête.
  • Contact

Recherche