Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 juillet 2013 4 11 /07 /juillet /2013 12:02

Conseil municipal dans ma ville

Comme il y a un an, une délibération pour une subvention qui s'appelle réserve parlementaire.

Un an, une révolution
Il y a un an : seule l'Elu Gentil et moi sommes intervenus sur cette question de réserve.

J'étais la seule à avoir voter CONTRE
CONTRE, car la réserve, c'est 58 millions d'euros par an.
CONTRE car précisant : Qui dit réserve, dit clientélisme.
CONTRE car un Sénateur, ça coûte 1 million d'euros pas an; donc est-ce la peine d'en rajouter?

Depuis, cette question de réserve parlementaire a été l'objet de bien des critiques.
Depuis un an, la question de cette réserve est entrée dans les débats...

Au conseil municipal, de longs débats, de longues contestations sur cette réserve parlementaire...
Beaucoup d'élus ont pris la parole, se sont élevés contre cette réserve parlementaire...
Je n'ai rien dit.

Au conseil municipal, tous et toutes ont critiqué cette réserve parlementaire... pour voter POUR.
Et moi, j'ai bien sûr voter CONTRE.

Paradoxe des élus municipaux :
- quand ils et elles sont CONTRE, ils et elles votent POUR

C'est le poids des MAIS  contre le MAIRE?
... et le Maire gagne... et gagnera les élections municipales :
- la réserve parlementaire lui permet d'aménager sa ville... et de gagner la sympathie des électeurs... parce qu'l fait plein de choses pour sa ville, le Maire : il cumule mandats et influence; mandats et argent reçu grâce à ses mandats; mandats et clientélisme... C'est ça, la démocratie.

Partager cet article
Repost0
17 juin 2013 1 17 /06 /juin /2013 09:12

Se loger !
La crise du logement, les logements sociaux, etc
C'est une question récurrente au conseil municipal de ma ville.


Mais c'est encore un sujet de débats... et je reçois cette invitation :

- Invitation d'un Sénateur,
- Débat sur la crise du logement
 - le jeudi 20 juin a 20H30 Espace Henri Miller a Clichy la Garenne

Et ce constat :
- Que des Messieurs qui interviennent !


Six intervenants- six hommes !
- dont Alexis Bachelay, Député PS, Gilles Catoire, Maire PS

La crise du logement vu par les hommes, débattus par les hommes, entre hommes...

Et je demande par mail, au Sénateur qui m'a envoyée cette invitation :

- Cela signifie-t-il que pour les débats sur des questions de logements,
les femmes doivent rester à la maison?

crise-du-logement--politique-dans-le-92.jpg

Partager cet article
Repost0
6 juin 2013 4 06 /06 /juin /2013 13:22

Il y a eu : -les etats Généraux de la démocratie locale
 Il y a ce document.  NOTE sur  Les droits de l'opposition et la séparation des pouvoirs  au sein des collectivités territoriales - Allemagne – Italie - Pays-Bas – Suède  Quelque 70 pages  - un document du Sénat - mai 2013 - http://static.acteurspublics.fr/all/uploads/file/2013/05/29/etudeopposition.pdf 

Et il y a cette idée... Cette idée, la mienne, peut-être partagée par d'autres, peut-être déjà évoquée autre part, appliquée dans une autre ville...  Cette idée-là partant de mon expérience, de cette leçon constructive, très constructive, d'être une élue dans l'opposition. 


La conférence des Présidents
En Italie, les élus comme en France, assistent aux commissions, ces réunions une semaine avant, pour étudier les délibérations présentées au conseil municipal, mais il y a encore des Conférences des Présidents.

Ce constat : Je ne connais pas le #MVQC !
Sans doute la raison pour laquelle j'ai dû mal à élaborer son portrait.

Cinq ans plus tard, ce point sur les échanges avec le #MVQC.
Les échanges se limitent à u
ne situation de théâtre
- au conseil municipal 
- dans la rue "Bonjour"

Avec deux exceptions dont une dernièrement sur la petite place...  
L'échange se limite à une situation de ma position pour la campagne municipale.

Donc, en l'espace de cinq ans, je n'ai jamais travaillé avec le Maire de ma ville.
Et ce constat est peu ou prou le même avec de nombreux élus dont les Présidents des différents groupes politiques.

Je n'ai jamais travaillé avec le Maire et les autres Présidents de groupe. Et je me demande si c'est parce que cette idée est impossible à imaginer...

Les Présidents des groupes au conseil municipal
J'imagine des réunions 

- une réunion où découvir les projets
mais encore...

 

- une réunion où faire un retour : J'ai été contactée par telle personne, elle aimerait savoir pourquoi... elle se plaint de... elle souligne que... Tous ces points à faire remonter, or le conseil municipal n'est pas le lieu approprié. Quand je reçois des mails et des appels ( j'ai beau ne plus communiquer sur internet, sur mon autre site, d'aucuns trouvent toujours le moyen de trouver mes coordonnées...) j'en suis arrivée à dire : je n'y peux rien ! Je vous comprends mais y'a que le Maire qui décide ! Il faut lui écrire... Et je me demande si les gens lui écrivent.... Pas sûr !

Certes, ces questions et réponses pourraient être soulevées lors des commissions... mais ces commisions ne portent pas sur la diversité des sujets évoqués par les gens.

- une réunion où comprendre les dilemnes
Le cumul des mandats, par exemple. Jamais je n'avais eu ce regard : la loi contre le cumul ne passe pas car s'il devait choisir, #MVQC préfèrerait peut-être rester Maire de la ville et laisser son autre mandat de parlementaire. Comme bien des Maires. Je n'avais jamais penser à cela... avec toutes les conséquences : élections partielles, vote !

- une réunion où évoquer mes idées d'aménagement, d'actions
Non que mes idées soient bonnes mais je reste persuadée que certaines seraient retenues... Et tant mieux ! Je ne suis pas opposée à ma ville, je suis conseillère municipale dans l'opposition. Nuance ! Et ces idées, tues ( le silence), tuées ( elles n'ont germé que dans ma tête), sont gaspillées.

Gaspillage...

Parce qu'en démocratie, à ce niveau même de la la ville, les élus ne se connaissent pas, ne communiquent pas...

Et je me suis reprochée de ne pas communiquer avec les élus de ma ville; et j'essaie maintenant de le faire; et je découvre que c'est impossible... Que rien n'est prévu pour; au contraire ! Tout ça, parce que je suis dans l'opposition. Au niveau de la Majorité, ils ont un espace pour : le Bureau municipal.

Et je sais que je peux provoquer cette réunion des Présidents des groupes.
Ce cas là est prévu. Dans le règlement intérieur. Par rapport aux Tribunes. Pour provoquer cette réunion, je n'ai qu'une solution : être provocante; provocante dans mes écrits. Ecrire une Tribune qui soit tellement choquante que le Maire décide en 24 heures de réunir les Présidents des groupes pour qu'une décision soit prise.

Provoquer, je sais faire.
Et j'imagine une Tribune avec un titre style "Qui baise qui?" - qui commencerait ainsi:
 Conseil aux militants et militantes. Comme vous faites le trottoir dans la rue piétonne, allez jusqu'au bout. Les Politiques vont vous baiser. Alors, choisis ta position. Prends celui que tu vas pouvoir - parce qu'il aura le pouvoir ! le plus sucer... sucer  l'adjointure qui te sera dévolue si tu es performant... Dévoyer et se dévoyer, ne vois-tu pas qu'ainsi est le jeu

Stop ! Je m'arrête. Elue Op' risque de prendre le dessus et si je continue d'écrire cela ici, je risque de l'envoyer demain comme Tribune, prise par le temps...

Ne pas oublier... ce blog - pas la vraie vie municipale. Ne pas s'exposer.
Et le nombrilisme du #MVQC, ce combat des chefs entre lui et Pas une tête ne dépasse m'offrent juste cela :
- Depuis cinq ans, Elue Op' écrit en liberté et rêve d'une autre pratique de la démocratie.
Une démocratie locale pacifiée... La démocratie et la guerre ne sont pas compatibles...

Indécrottable idéaliste que je suis... et qui dois rester ici.

 

Partager cet article
Repost0
30 mai 2013 4 30 /05 /mai /2013 10:05

 

Salle du conseil municipal

Ma place - la main qui se lève- le doigt qui appuie sur la touche du micro - Prise de parole; Question posée : pertinente, claire.
Je suis admirative devant cette petite fille. Elle siège à ma place habituelle. J'assiste au Conseil municipal des enfants.

Le conseil municipal des enfants, j'y suis allée par simple curiosité.

- Invitation reçue
Tiens, les fois précédentes, je n'étais pas informée. Je découvrais la tenue et la teneur de ce conseil des enfants, un mois plus tard, dans la Pravda municipale. Question posée l'Elu Gentil : lui aussi ! Comme quoi, certains élus de la Majorité ne sont pas non plus dans les "petits papiers" du Maire. Les petits papiers, c'est une expression qui se traduit aussi au fond des urnes. Dans ce cas, on appelle ça "bulletin de vote".

- l'Elu Gentil, l'Elu Tournevis
Je pose cette question à l'Elu Gentil qui arrive comme moi, en cours de conseil. Il s'installe à la table qui préside, il présente ses excuses aux enfants. Pas toujours facile d'articuler vie professionnelle / vie politique. Que dire ? Moi aussi ! Moi aussi, je suis arrivée en retard. En revanche, je suis assise sur les chaises du public. L'Elu Gentil se relève, vient me voir : il me propose de m'installer à la table du conseil.
Je souris : ma place est prise par cette petite fille qui vient de prendre la parole. Je na la connais pas, cette petite fille; mais elle peut être fière d'elle. 
Je répond par la négative : oui, je ne suis pas fair-play. J'ai juste envie d'observer, de prendre des notes, d'être détachée. Pas actrice!

Et ne restent donc devant les enfants, que deux élus. Que deux élus ! L'Elu Tournevis et l'Elu Gentil.

Que deux élus !
Je regarde mon carton d'invitation. Ce carton avec en-tête le #MVQC et la Maire adjointe à la jeunesse. Eh oui ! l'Elu Géo était avant l'Elu en charge de la jeunesse... mais ça, c'était avant. Avant ! Terminé, maintenant ! Maintenant il est toujours Maire adjoint mais sans délégation !
- le #MVQC et la Maire adjointe à la jeunesse convoquent donc le conseil municipal des jeunes mais il et elle n'y assistent pas...

Quel manque de respect ! souligne un contact Facebook.
Et je suis obligée de répondre :
- Détrompez-vous, les enfants étaient vraiment très, très respectueux entre eux ! 

à suivre : comment se passe un conseil municipal des jeunes?


Partager cet article
Repost0
27 mai 2013 1 27 /05 /mai /2013 11:18

 Et je constate sur le site de la ville :
- Les élu.es de la Majorité ont perdu leur adresse e-mail !

Ce matin, besoin d'envoyer un mail à une Maire adjointe.
Voir ici la raison cette fois-ci, sérieuse : Feu tricolore et fils à l'air.

 Chaque élu de la Majorité pouvait jusque-là, être contacté par mail.
Il suffisait d'aller sur le site de la Mairie, de cliquer.  Le lien était assuré.

Or depuis que l'Elu Géo et l'Elue Photo ont gardé leur statut, écharpe de Maire adjoint, 
- les autres élu.es de la Majorité - sauf les Maires adjoints- ont perdu leur délégation 

Mais encore, je découvre  
- tous les élus ont perdu leur adresse mail. Tous, sans exception ! Adjoints compris, cette fois-ci.

Sont ils et sont elles mis sur un pied d'égalité avec les élus de l'opposition,
- les élus de l'Opposition qui n'ont jamais eu, leur adresse mail de diffusée sur le site.

Diffusée - dix fusées? 
Diffuser - oui, ça prend bien deux "f". Obligée de vérifier. Compte tenu de la légende qui explique le carré blanc à la place d'une photo de moi.

Cette légende stipule :  Sur la demande de Mme [mon nom], sa photo n'est pas difusée sur ce site" 

Et je demande donc par mail, la correction :
- Qu'un "x" et un "s" soient ajoutés, sans oublier l'espace, puisque ça donne "dix fusées"

L'humour, mon rempart face à cette montée de la dictature dans ma ville... Suite à la correction orthographique, je pose ensuite la question du POURQUOI?
- Pourquoi cette disparition des contacts mail?  Cette entrave à la liberté de communication, au sein même de son propre camp. De tous les élus, tous, sans exception !
- Pourquoi un seul contact ? Lui, le Maire, le Maître.
Et je me demande -  mais ça je ne l'écris pas - si c'est le Gang des Chiottards qui va être chargé de r
éceptionner, lire, relire, vérifier, transférer... 

Et je me souviens d'une réunion de quartier - il y a longtemps, bien avant 2008.
Un habitant qui arrive dans la salle - Qui demande à l'Elu en charge d'animer la réunion de quartier :
- Le Maire va-t-il venir?  
Et suite à la réponse négative, l'habitant s'en va... comme si un Maire adjoint ne comptait pas... 

Le lien entre les élus autre que le Maire et les habitants n'est plus assuré.
- Tout passe donc entre les mains du Maire... Tout ! 

Partager cet article
Repost0
22 mai 2013 3 22 /05 /mai /2013 09:45

Vu, lu sur facebook, ce statut 

raymond-couderc-beziers.jpg Je ne suis pas de Béziers; je ne connas pas ce #MVQC - Maire de ville qui cumule...
mais ce statut m'interpelle.

D'abord, étonnée :
- "Imbéciles" Il traite des gens d'"imbéciles", il ose traiter des gens d'"imbéciles". 
C'est tellement rare. Combien sont-ils les Politiques qui emploient ce qualificatif, souvent mérité soit dit en passant ! 
 
Ensuite surprise  :
- un #MVQC n'a-t-il que ça à faire? s'occuper de rumeurs qu'il qualifie lui-même de "fantaisistes". Il est de Béziers, pourtant. Pas d'Orléans!

Et surtout, dépitée ! Encore u élu qui ne se remet pas en question.  Sur son mur Facebook, je lui ai répondu :
Peut-être que les Politiques devraient aussi cesser d'aller se montrer dans les différents lieux de culte avec pour seule démarche : jouer sur les communautés religieuses pour récupérer des voix? et faire des églises, synagogues et mosquées des tribunes de propagandes municipales?
 
 Sur son mur Facebook,  je lui ai répondu - lui, non !  
Son mur Facebook qui se compose de communiqués de presse, de communication sans échanges.  

Partager cet article
Repost0
7 avril 2013 7 07 /04 /avril /2013 09:02

Dans une autre ville, un autre Maire et un conseiller municipal dans l'opposition.

Les associations sont un enjeu pour les élections municipales. Qu'elle soit à vocation sportive, culturelle ou défendant une cause noble comme la cueillette des airelles, une association représente des gens, des voix...

Une association, c'est un potentiel :
- de candidats pour la constitution d'une liste;
- de diffusion de la "bonne parole", celle du Maire qui voit lors de remise de médailles, de coupes, de spectacles... une opportunité pour faire campagne sans dépenser le moindre centime.

Une association, c'est une campagne de subvention
Sans dépenser le moindre centime pour sa campagne électorale... Sinon, il est bien question d'argent; le montant est inscrit dans le budget, au chapitre : subventions aux associations.

L'attribution d'une subvention relève parfois d'un calcul électoraliste ! 

Rien de plus normal, donc, qu'un conseiller municipal s'intéresse à cet argent dépensé, ne serait-ce que pour approuver - ou non ! les subventions.

Un Maire d'une autre ville s'en étonne. Et il se fend d'un courrier aux Présidents des associations de sa ville.

Ce témoignage à travers ce courrier -  le courrier d'un Maire à l'intention des Présidents d'association de sa ville. 
Ce courrier, que j'ai anonymisé, le voici.
lettre-president-des-associations.jpg

- Ce Maire trouve "la démarche curieuse car inédite depuis 5 ans"
Il a raison, sur ce point! Ce contrôle aurait dû être réalisée chaque année.
Mea culpa, je reconnais ne l'avoir jamais effectué depuis 2008. Je ne peux donc blâmer ce conseiller municipal de l'opposition de ne réaliser cette démarche que maintenant.

- ce Maire souligne que l'élu d'opposition a "relevé l'ensemble des coordonnées personnelles des responsables associatifs figurant sur [les] dossiers" 
Le Maire doit être rassuré. Une association avec à la tête, un Président sans nom, sans téléphone, sans mail, sans adresse postale ferait désordre. 
 
Dans ce courrier envoyé à l'ensemble des Présidents des associations, le Maire de conclure :
.- J'estime qu'il était de mon devoir de vous en tenir informer. 


Et je me dis :
- Tiens, un Maire qui félicite un conseiller municipal de l'opposition! plutôt rare!

Et je me demande :
- Pourquoi diable s'adresse-t-il aux Présidents d'association plutôt que directement à l'Elu concerné? 

Un seul point m'échappe: 
- Pourquoi ce refus formel de l'administration communale 
 ? L'administration communale, sous l'autorité du Maire, ne veut pas qu'un élu de l'opposition fasse son travail? ... donc un Maire qui se plaint  parce qu'un élu fait son travail...  Qui se plaint auprès des Présidents des associations... Comme si les Présidents d'association avaient des choses à se reprocher... 
 

"panique" m'écrit cet élu municipal. Qui souhaite conserver l'anonymat.


Cher ami, cher collègue de l'opposition d'une autre ville qui m'a fait parvenir ce courrier adressé par ton Maire aux Présidents des associations de ta ville, je te remercie.

Et je m'en vais demander de consulter le dossier sur les demandes de subvention... 
Savoir ce qu'il en est dans ma ville... 

Partager cet article
Repost0
17 mars 2013 7 17 /03 /mars /2013 19:25

Un ami me conseille. Pas conseil municipal, conseil du Peuple des Connecteurs :
- il faut référencer son blog.

Elue Opposition, ce blog, existe depuis le début de mon mandat...
Plus un journal personnel... qui s'est développé peu à peu.

Le nombre des visiteurs augmente.
C'est peu ! comparé à beaucoup de bloggers, qui annoncent des statistiques de visite à faire frémir... 

Et de là, cette explication eue : - il faut référencer son blog. 

Référencement - Plein de possibilités, et je décide de m'y lancer en ce week-end pluvieux. 
Or je découvre ceci :

thematique interdite contenu adulte
Jeu d'argent?
Forcément, en politique, beaucoup d'argent en jeu ! Même de l'argent eb réserve. ça s'appelle réserve parlementaire... ! 

Tchat pour adultes?
Certes, les élus municipaux ressemblent souvent à de grands enfants, même qu'on joue à Guignol pendant les séances... mais les débats - débats, pas ébats ! sont bien entre adultes.
Et c'est même le but recherché.

Même le #MQVC se réjouit parfois. Il dit, en pleine séance, suite à une délibération où Majorité et Opposition vote,t "Pour":
- Merci pour ce consensus -con sans suce ? unanime.

Sexualité? 
De mes "fantasmes particuliers"
dixit le Maire de ma Ville en pleine séance
au "doigt dans le cul"... Commentaire à posteriori d'un collègue d'une autre ville. 

Et je passe sur la vulgarité, les ventes d'armes - ça dégaine sec, au conseil municipal... la drogue que représente la politique; vu combien les Politiques sont tellement accrocs à leur siège... et leur privilèges. Sans oublier, en plus soft, la tournée - ou tournante ? des élus...

Tout ça, c'est sur mon blog. J'ai effectué une recherche...
Donc, sage décision prise : 
Non, je ne peux pas référencer mon blog !

Et je remercie les Cafards associés de m'avoir accepté dans leur cmmunauté.  

Partager cet article
Repost0
4 mars 2013 1 04 /03 /mars /2013 21:48


Mon ex-P a rejoint la Majorité. Lui et son compagnon.
- Nous partîmes à 4, ils ne restent que tous les deux !

Deux hommes, y'a pas la parité dans leur groupe.
ça, je l'ai dit au conseil municipal...

Je siège toujours près du radiateur
!
ça, je l'ai noté en arrivant au conseil municipal; et je l'ai aussi dit en séance!

En début de séance, comme d'habitude, j'ai donné la répartition des prises de parole,
"selon le critère homme / femme
hors propos Maître de séance et de céans, hors présentation des délibérations"...
Je la connais par coeur, cette phrase ! Même plus besoin de lire mes notes...

Répartition et répétition
Et je me demande si ça finira par faire bouger les lignes...

Répétition sauf pour le compagnon de mon ex-P.
Depuis mars 2008, il a dû venir en tout et pour tout six ou sept fois au conseil municipal.

Toujours absent, ça ne l'empêche pas de prendre des grands airs, de parler d'"élus modèles"..
Enfin, ça, c'est quand il vient en séance, environ une fois par an...

Toujours absent, or voilà que le Maire de ma ville, le #MQVC lui confie une mission, une délégation :
- La formation du personnel

Formation du personnel: s'absenter?
L'Elu le plus absent du conseil municipal, l'Elu puant qui ne siège jamais, il est en charge de la formation des agents municipaux.

Il va leur inculquer quoi? :
- Comment ne jamais être présent et avoir une promotion?
- L'absence au travail, garantie d''une reconnaissance du Maire?
- Comment valoriser une longue absence?

Et je repense à cette formation que j'ai suivie,
Formation pour devenir... Député européen!

La délégation de le Formation du Personnel étant confiée à L'Elu le plus absent, disons tout le temps absent, du conseil municipal,

Je propose pour la prochaine équipe municipale:
- La délégation de la Jeunesse à l'Elu le plus âgé,
- La délégation à l'emploi à un Elu au RSA depuis dix ans
- La délégation aux finances à un Elu artiste et autiste
- La délégation aux espaces verts à un Elu actionnaire chez Bouygues,
- La délégation aux affaires scolaires à un élu sans enfants
et la délégation aux Droits des femmes à... la Preum'S?

Partager cet article
Repost0
20 février 2013 3 20 /02 /février /2013 21:46

 

- Le prof est de retour !
m'explique ma fille, en cette fin février...

Son professeur est absent depuis début janvier... Janvier 2013, je le précise.

- C'est ennuyeux, ce prof absent, dit-on dans mon entourage.

Et moi, de rassurer :
Ma fille, mes filles plus précisément, sont dans le collège de la cité, le collège en ZEP - Zone d'Education Prioritaire- rebaptisée ZRE  - Zone de Réussite Éducative... Réussite éducative, c'est ainsi que ça s'appelle... donc, Réussite assurée, garantie...

Et il est vrai que ma colère est passée...  La question de la laïcité, avec dans le formulaire de cantine d'il y a deux ans, ce point noté:
- Votre enfant fera le ramadan : oui / non

Et comme le prof est de retour, il a rendu les copies; et ma fille de me faire signer ce devoir qui date de fin décembre 2012 :
devoir-Histoire-interrogation-democratie.jpg

Ce devoir avec des définitions à connaître :
- Citoyen
- Démocratie
- Esclave
- Hophite ?

Hophite, je ne connais pas ce mot là!

Et je pense au dernier coup en cours du Maire de ma ville :

Le #MVQC a retiré sa délégation à l'Elue Photo, en juin;
il veut retirer sa délégation à l'Elu Géo ce mois-ci...
Et des Maires adjoints sans délégation, c'est une mise au placard... ça ne sert à rien !

Alors, jusqu'au bout de ses actes d'autoritarisme, le #MVQC les pousse à démissionner...
Et L'Elue photo et l'Elu Géo ne veulent pas, s'accrochent; il et elle ne veulent pas céder...

Et je me rappelle de mon voeu sur le burn out...
Tap tap tap - Le #MVQC a tapé sur la table lors du conseil municipal...
Tape, tape, tape, 6 mois plus tard
L'Elu Géo, Maire adjoint, perd sa délégation...
Il n'avait pas à prendre la parole en séance..


Voilà qu'ils font appel à moi... 
et je relis la copie de ma fille; et je signe cette copie mais encore mes engagements :

- Citoyen
- Démocratie
- Esclave
- Hoplite ?
Hoplite : c'est un soldat combattant à pied...

Et je pense à mes pieds... mon avatar... mon Moi électronique...

Et je me demande ce que pense mon ex-P, lui qui a rejoint la Majorité municipale... , lui qui va avoir une délégation !.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le conseil municipal : le théâtre vu par une novice en politique
  • : Me voilà une élue. Une élue de l'opposition. Et je découvre le conseil municipal, la position d'une conseillère municipale... Un conseil municipal, à quoi ça sert? L'envie aussi de donner un grand coup de pied; un coup de pied dans cette fourmilière. D'où mes pieds alors que les Politiques montrent toujours leur tête.
  • Contact

Recherche