Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 novembre 2013 1 04 /11 /novembre /2013 20:37


- Pas une seule femme !
- Mais si, regarde bien... Là, sur cette photo du milieu...

Mon amie et moi, nous sommes au café le samedi matin. Après l'analyse des affiches des deux candidats, ( celui qui a la plus grosse...)  nous nous lançons dans une étude des tracts.

Là, c'est le tract du PS

Recto :
- une grande photo du candidat avec son prénom et nom
Verso :
- du texte et trois photos du candidat en compagnie de gens...

Que des hommes  !
Que des hommes sur ces photos qui illustrent ce tract...

Le tract PS dans ma ville oublie les femmes ! 

Quoi que, non !
A force de plisser les yeux, cependant, cette découverte sur une photo... Découverte en arrière plan, d'un bigouden !

Le bigouden
tract-ps-et-parite-campagne-municipale.jpg






Le bigouden, une coiffure bretonne
que portent les femmes...

Et je me demande si c'est un clin d'oeil à l'actualité, la Bretagne étant en mode contestation en raison de l'éco-taxe... 

Clin d'oeil tout en finesse puisque les manifestants ont adopté le bonnet rouge....

Mais de là à trouver une photo avec lui devant et tout tout derrière une femme avec un bigouden !
C'est tirer par les cheveux? ...

Et je reste optimiste, cela aurait pu être, une femme non en bigouden, mais en bigoudis ! 




 

Il est vrai que les photos sont toujours un souci lors des campagnes électorales... et plus encore lors des municipales. 
Et je me souviens de la photo de groupe... 

Partager cet article
Repost0
4 novembre 2013 1 04 /11 /novembre /2013 08:30


- C'est à qui aura la plus grosse...
La plus grosse tête, suis-je obligée de préciser à mon amie.

Deux fois par mois, nous nous retrouvons au café le samedi matin. 

Ce café est à l'angle de la rue piétonne et du marché:
- Vue imprenable ! C'est un point stratégique occupé par les militants.

Et ce samedi, je lui décrypte les affiches des deux candidats :

- La tête, le nom, le slogan...

Avec comparatif de la grosseur des têtes !
Ce qui prêtait à confusion dans un premier temps. Evidemment !

Ces affiches servent aussi au collage.
Ce collage sauvage sur tout, partout...
et cette photo pour illustrer des propos déjà écrits sur ce blog.

collage-affiche-copie-1.png 

 

 

Partager cet article
Repost0
23 octobre 2013 3 23 /10 /octobre /2013 17:27

 

Une campagne électorale, c’est comme dans un centre commercial.
- Toi, en tant que candidat, tu es en tête de gondole.
Tête de gondole, pas de mongole – Cher DM, pas de quiproquo entre nous !

Cher DM, ton affiche est sortie, collée…
Peu à peu, les gens apprennent à connaître :
- Ton nom + ta tête + ton objectif : devenir Maire.

C’est une première étape !

Maintenant, il va te falloir travailler sur le terrain : discuter, échanger, rassurer, promettre…
Et c’est d’ailleurs ce que tu fais avec ton Fan Club.
- Fan Club, je t’imagine en train de froncer les sourcils.
Fan club, cette appellation ne peut que te déplaire.

Le Fan Club
Le Fan Club, c’est ton équipe proche ; ce sont  tes militants 100% fiables et fidèles depuis plusieurs mois. Ce Fan Club est précieux, important mais n’oublie jamais:
- il ne représente qu’eux ! Qu’eux et donc qu’une voix.

Un chanteur ne remplit pas un stade pour un concert juste avec son Fan Club. Sauf une star. Les Politiques ne sont pas des vedettes… 

Un Maire est élu par le conseil municipal ; le conseil municipal est élu par tous les électeurs et les électrices. Or 7% de des votants choisiront leur bulletin au dernier moment, dans l’isoloir.
7% - je m’étonne. Ce chiffre, je l’ai appris lors d’une formation.



Chaque électeur est différent ; chaque électeur a ses attentes, ses aspirations, ses souhaits…
- Tu dois toucher leur corde sensible.

Les élections municipales sont un commerce. Tu dois vendre, te vendre... 
Alors je retrouve pour toi, mes cours de techniques de vente et marketing.

Voici les profils des clients,
Voici le profil de tes électeurs et électrices. 
Voici comment leur vendre un bulletin de vote. Ton bulletin, à toi. 

La méthode SONCAS

SONCAS correspond aux initiales pour :

- Sécurité 
- Orgueil 
- Nouveauté 
- Confort 
- Argent 
- Sympathie


Sécurité
Il peut s’agir de la sécurité physique ou psychologique.

Orgueil
Il s’agit de trouver des arguments permettant de valoriser le client ou de montrer en quoi l’achat sera un facteur de valorisation.

Nouveauté
Il s’agit de jouer sur la soif de nouveauté ou les attraits de l’innovation.

Confort
Il peut s’agir du confort physique, de la praticité ou d’un confort psychologique qui peut alors rejoindre la motivation de sécurité.

Argent
Il s’agit évidemment des motivations pécuniaires liées au prix du produit ou à sa rentabilité.

Sympathie
Il s’agit de motivations liées à la sympathie éprouvée à l’égard d’une cause ou à la relation avec le vendeur.


Source : Définitions Marketing
Avec, les arguments pour la vente d'une voiture, selon la méthode SONCAS.

Ne te reste plus, cher DM, qu'à mener un brainstorming avec ton équipe de campagne; et à trouver les arguments pertinents dont chaque militant, chaque militante vont pouvoir s'emparer pour défendre au mieux ta candidature. 

 Et je repense à la militante qui tendait un tract de la Majorité municipale, déclarant :
- Pour le changement! 

Partager cet article
Repost0
20 septembre 2013 5 20 /09 /septembre /2013 09:00

"Les sénateurs refusent le non-cumul des mandats pour eux-mêmes"

 

Ils sont tellement ridicules, ces Sénateurs ! 

vote 002-copie-1

Et je ne regrette pas mon bulletin de vote
- Evoli, comme évoluer;

C'était en septembre, il y a déjà deux ans?
- quand je découvrais à quoi sert le Sénat;
- combien coûte le Sénat ? 

 

Et combien les Sénateurs d'aujourd'hui me font penser aux carricatures du Senatus consultes au temps de Rome...

Transformer le Sénat en musée, la solution?  

Partager cet article
Repost0
7 septembre 2013 6 07 /09 /septembre /2013 07:46

Dans ma ville, c'est le Forum des associations. 
Et les Politiques vont passer de stand en stand serrer les mains:
- #MVQC, aussi! Sauf que ce sera plus long, compte tenu de la nouvelle situation.


Sans doute vas-tu faire  de même, cher DM.
A cette différence près : moins de mains tendues, plus d'échanges, vu la taille de ta ville que je ne connais pas. 10 fois moins d'habitants. 

Tu seras accompagné par des gens de ton équipe. Pense à les briefer avant :
- Sourire, cordialité, politesse.. et un peu de modestie.
Modestie, ça je l'écris en regard de ce que j'ai constaté avec les élus de ma ville dont l'attitude parfois arrogante était déconcertante.

 

Ton équipe de campagne
Et je t'incite à lire ce qui suit, la définition des rôles... Précise.

Chacun ses qualités, ses savoir faire, ses compétences et donc son rôle à tenir.
Imagine-toi en chef d'orchestre :
- chacun doit savoir quel instrument jouer, quelle est sa partition... sinon, c'est la cacophonie.
Le bordel, quoi ! Avec le recul, c'est ce qui s'est passé lors de la campagne municipale en 2007-2008 de mon Ex-P.

 

Mon Ex-P - Pas mon expérience, mon Ex-P, mon ex Président de groupe qui a rejoint la Majorité voilà quelques mois. Je me demande ce qu'il pense de ce rebondissement, de cette décision surprenante de #MVQC. Surprenante mais somme toute sensée. Il reviendra sur le devant de la scène, dans trois quatre ans... Propre, poli et tout pour lui, pauvre victime...  Il est vraiment très malin.  

Et voilà ! je m'égare. Cher DM ! Ne tombe pas dans ce travers, suis une ligne directice et entoure-toi de gens fiables qui seront s'accorder ensemble.

Voici les personnes clé que tu dois trouver.

- Le mandataire financier
Je reviendrai bien sûr sur les comptes de campagne. Combien ont perdu les élections, combien ont perdu leur statut d'élu, recalés pour cause de compte de campagne incorrect. Crois-moi, ça ne rigole pas!
Et ton mandataire financier va aussi te permettre de planifier tes actions en fonction de ton budget : l'argent trouvé, l'argent dépensé, et l'équilibre obligé. 
L'argent, toujours l'argent, encore l'argent !  

- Le responsable web et/ou le graphiste
Compte tenu de la taille de ta ville, certes il te faut être présent sur Internet mais ce n'est pas non plus une forte mobilisation de troupes - Pas comme les Présidentielles, avec une veille sur ce qui se publie, une réponse et une omniprésence sur Twitter, Facebook, les forums, etc.
Le graphiste va te permettre de réaliser tes tracts, les cartons d'invitation, etc. sans l'urgence, avec soin.

Et je me souviens lorsce vécu de campagne : des tracts faits à la va-vite, distribués alors que l'encre des rotatives avait à peine eu le temps de sécher. Tout, tout doit être planifié, en tenant compte des délais de fabrication.

 

- La plume

Ces tracts, ces écrits sur ton site et ensuite, tes discours, tes interventions, tes communiqués de presse doivent être confiés à une plume.
Une plume, quelqu'un, quelqu'une qui sache écrire !
- qui sache trouver les mots justes,
- qui sache résumer une idée en quelques mots

- qui sache tourner les phrases : humour, sérieux...

- qui sache écrire sans faire de fautes : non, le correcteur word ne suffit pas...
- qui sache écrire vite, aussi !

Ecrire est un art, cher DM.  Ecrire, ça s'apprend, ça se travaille... Ecrire, c'est aussi faire preuve d'empathie. Chaque mot a une résonnance; et les Politiques se laissent enfermer dans des mots creux qui n'ont de sens que pour eux. 

Une plume, c'est le rôle que je souhaiterai dans une campagne municipale. Une plume, je ne puis l'être..

- Le secrétaire général
C'est lui ou elle qui récupère toutes les informations : gestion de la base de données, avec tous les noms, les adresses, les N° de téléphone recueillis; c'est lui ou elle qui est à tes côtés, enregistre les demandes, les réflexions des habitants... et précise "Monsieur [Toi] vous contactera"

Le secrétaire général doit presque connaître par coeur, à force de les compulser, les listes électorales ( émargements compris !) Et bien sûr, il ou elle doit connaître chaque militant! Et il ou elle va leur remettre les tracts à distribuer, déposer etc

- Le Directeur ou Directrice de campagne 

Il ou elle organise ton temps et celui des autres - c'est le lien avec tous les autres acteurs et actrices de ton équipe. Découpage des quartiers pour le boîtage; jour et lieu de tractage...  planification pour les réunions, les points rencontre, les discussions d'appartement...  avec tenue de ton agenda. Ton agenda et pas que le tien. Il va distribuer les rôles de Qui fait Quoi pour les militants.

- Les militants, les militantes

 Tu devras les connaître, cher DM. Mais explique-leur que ton temps est précieux; que tu aimerai passer du temps, plus de temps avec chacun d'eux et elles mais que ce n'est pas possible. Et dis-leur que tu leur fais confiance !  
Je ne te rappelle pas que tu dois être avec eux et elles, courtois, toujours souriant. N'oublie pas qu'ils et elles sont bénévoles, qu'ils et elles vont se lever le dimanche matin au lieu de faire la grasse matinée...

Et pense aux femmes ! aux épouses qui vont s'engueuler avec leur conjoint ! qui reviennent d'un tractage, d'une réunion pour retrouver un mari fâché, pas content, parce qu'elle rentre tard... des mères aussi ! Des mères qui vont culpabilser parce qu'elles ne sont pas là, le soir, pour lire une histoire aux enfants avant de dormir... cher DM, s'il te plaît, n'oublie pas ! 
- Si tu fais de la politique, on divorce ! m'avait dit mon mari.
 
Equipe et Keep cool ! 

Cher DM - Voici tes proches. Alors, keep cool ! avec une équipe comme ça!
Cinq, cinq personnes, pas plus ! Cinq personnes avec lesquels tu te réuniras une fois par semaine...
Cinq, cinq personnes. Pas plus !

Et tu l'expliques, en réunion mensuelle, avec l'ensemble de ton équipe; l'ensemble de ceux et celles qui vont être à tes côtés...

Cher DM, cinq, les doigts de la main qui doivent travailler ensemble, doivent savoir ce qu'ils ont à faire et qui choisiront avec qui le faire, au sein de ton équipe.

Cinq ! Me reçois-tu cinq sur cinq?
Cinq, mais encore te dire : une autre famille compte, c'est ta femme et tes deux filles.
Explique-leur ! Ne les oublie pas... dans les moments difficiles, elles seront ton refuge pour respirer.  

Partager cet article
Repost0
3 septembre 2013 2 03 /09 /septembre /2013 10:07

 

Laissez-les tranquilles ! Voilà ce que j’ai envie de dire. Je suis une formation Stratégie pour une campagne municipale. Après avoir appris à frauder, il est question de harcèlement… enfin, ce n’est pas formulé ainsi.

Inscription sur les listes
Pour gagner des voix, il faut gagner des électeurs. Besoin donc d’encourager les gens, et tout spécifiquement les Jeunes, à s’inscrire sur les listes électorales.
Et de garder sur ces mêmes listes ceux et celles qui ont déménagé, ceux et celles qui ne votent jamais pour mettre un bulletin dans l’urne et signer à leur place. Voir Comment frauder aux élections ?

Cette sensibilisation à la démocratie Inscrivez-vous, inscrivez-vous ! passe par une communication classique – page publicitaire dans la Pravda municipale. Mais ça ne suffit pas ! Et le formateur de nous expliquer :
- Nous allions chez les gens avec un ordinateur portable, de quoi scanner et une connexion…
Et hop ! le tour est joué. Direct inscrit ?  Certes, il n’y a pas tel quel d’obligation, d’abus de pouvoir… mais quand même.

J’imagine la scène :
- Toc toc Ouvrez-nous. Ici la brigade électorale. Nous avons constaté que vous n’êtes pas inscrit sur les listes. Nous vous demandons de régulariser votre situation. Maintenant ! Tout de suite !
Sinon, gare aux représailles…

 

La campagne électorale commence donc par un recoupement des fichiers. Le Maire sortant a ainsi un avantage avec l’accès à la base de données des inscrits à la bibliothèque, au CCAS, à la cantine, etc.
- La Loi Informatique et Liberté ? La CNIL ? L’utilisation à d’autres fins d’information…
Les élections font la démocratie sauf que les procédés pour remporter ces élections ne le sont pas forcément. Souriez, vous êtes fichés !

Sus aux abstentionnistes

S’inscrire, c’est bien ; aller voter, c’est mieux. Les listes électorales sont épluchées. Chercher celui ou celle qui n’a pas voté. Aller le voir. Lui envoyer un courrier, un mail, un SMS. L’informer contre son gré. L’inviter !

Et le formateur de nous montrer ce site
Envoi SMS et appel vocal
http://www.smsenvoi.com/?gclid=CI2Jls3frrkCFUHHtAodJG4A3A

Et je note taux horaire de 300 sms / seconde

Et je note les exemples données sur le site avec la personnalisation de SMS

 

-          Vous pouvez personnaliser ou non le texto que vous envoyez, par exemple le nom ; il vous suffit alors d'écrire #nom# dans votre envoi sms, à l'endroit où vous souhaitez qu''il apparaisse, et la variable sera remplacée par le nom de vos destinataires pour chaque sms :

Vous tapez :
"Bonjour #nom#, les soldes sont arrivées chez ...!"

Vous obtenez :
Texto 1 : "Bonjour Mr Dupont, les soldes sont arrivées chez ...!"
Texto 2 : "Bonjour Mme Laurie, les soldes sont arrivées chez...!"
Texto 3 : "Bonjour Mr Pierre, les soldes sont arrivées chez...!"
 

 

Et je duplique cet exemple ci-dessus dans un contexte de campagne
Des soldes ? Et je comprends qu’une campagne municipale est une grande braderie !

 

 

 

Partager cet article
Repost0
9 juin 2013 7 09 /06 /juin /2013 07:45


Pub des temps anciens? 

Je ne regarde pas la télé ! Surtout pas les journaux dit d'actualité :
L’information est devenue un produit comme un autre. Un journaliste dispose d’à peine plus de pouvoir sur l’information qu’une caissière de supermarché sur la stratégie commerciale de son employeur.
Serge Halimi
 


Je ne regarde pas la télé ! Même pas la publicité !

Et je me demande, en ce dimanche encore pluvieux,  ce qu'il en est des pubs sur les lessives... 
Je me souviens des jours anciens, de ces publicités qui ressemblaient à ça :
linge-qui-seche-au-soleil.jpg 
Du linge qui sèche dehors;
Du linge qui sèche au soleil !

Pub désuète
Avec toute cette pluie qui tombe, 
ce genre de pub peut-il exister encore...

Ou alors, ce serait comme la pub de la Mère Denis - une pub des anciens temps ! Une pub pour montrer :
- c'était comme ça avant ! 

Une publicité de campagne. Une image d'epinal

Genre de pub... 
Temps anciens j'espère aussi!
Mettre le linge au sèche linge n'est pas une tache sexuée. Pas réservée aux femmes... 
 
 

Et je me demande :
La campagne municipale va commencer; les candidats vont mettre au grand jour des affaires... 
les Politiques vont déballer le linge sale... 

Temps anciens, cette méthode ?

Stratégie Ender :  
Ne jamais évoquer les affaires sales, pensée et parole positives pour valoriser l' oh! net !
- s'écrit aussi honnête !  La campagne mnicipale n'a pas pour but de se faire une place au soleil. L'expliquer à ceux et celles de la liste ! Ne pas les laisser flotter sur un nuage d'illusion puis les laisser sécher ensuite des larmes. 
Ne pas agir coomme dans les temps anciens. Il pleut ! 

Partager cet article
Repost0
26 mai 2013 7 26 /05 /mai /2013 08:43

Samedi midi, dans ma ville

Petits pas pour faire un point sur la campagne municipale déjà commencée.
Il est presque midi.

Que des Rouges:
-  avec leur blouson rouge,
- leur tract couleur rouge,
... et les joues un peu rouges. En cette fin mai, il fait décidément bien froid.

Qu'en est-il des Bleus?
- avec leur blouson bleu,
- leur tract bleu
... et les doigts un peu bleus. En cette fin mai, il fait décidément bien froid.

Les premiers sont encore là, les autres sont sans doute partis. Qu'importe.

Je croise Pas une tête ne dépasse. Un échange.
ça donne peu ou prou ça.

- Tu vas bien?
Pas une tête ne dépasse commence toujours ainsi. Puis il me demande ce que j'ai pensé du meeting, jeudi soir. 
Comme je ne peux décemment le renvoyer sur mon blog, ce blog qu'il ne connaît pas ! où j'ai déjà livré mes impressions sur le meeting, je reste sur des remarques générales : - Etonnée par le monde présent ! sur une réflexion organisationnelle : - les chaises étaient bien rangées, bien alignées.... ce qui le laisse perplexe. - Qu'est-ce qu'elle veut dire par là? Est-ce qu'elle sous entend quelque chose? d'où sa question : - Et sur le fond? 

 - Et sur le fond? 
Pas une tête ne dépasse me demande ce que j'en pense sur le fond. Ce qui me laisse perplexe. - Qu'est-ce qu'il veut dire par là? Est-ce qu'il sous entend quelque chose? d'où ma réponse que je garde pour moi. - je t"écoute au conseil municipal; je lis ta Tribune dans la Pravda, ton blog, tes tracts... Et ce discours n'était que des reprises. Rien de nouveau ! Plus intéressée par la stratégie....

La stratégie.... et je repense à la mienne : la stratégie Ender.  
Avec ce cycle : analyser, comprendre, décider et enfin agir.  

 
Et mes filles ont eu la bonne idée de m'appeler; elles sont sorties de la piscine; Je dois aller au devant d'elles. Fin de l'échange.

Partager cet article
Repost0
23 mai 2013 4 23 /05 /mai /2013 23:13

Et je suis allée assister, spectatrice, à un meeting politique : Premier meeting de la campagne électorale... Il se trouve que c'est celui de  Pas une tête ne dépasse,


Le meeting est annoncé à 19H30
Forte de mon expérience acquise en politique, j'arrive avec un bon quart d'heure de retard. Pas assez ! de retard et donc d'expérience, je pouvais me pointer encore plus tard. J'arrive même avant   Pas une tête ne dépasse, Et je comprends pourquoi il y a tant de costumes cravates qui poireautent devant l'entrée. Je me suis demandée un instant si c'était un service d'ordre avec leurs allures de vigiles de magasins. Mais non ! Ce sont des militants, des convaincus...
... et je me demande alors ce qu'ils font là puisqu'ils sont déjà convaincus. 

Paradoxe :
Les convaincus, en politique, se trouvent toujours à la porte! 

En attendant Pas une tête ne dépasse, les militants se saluent  entre eux:
- Bonjour, tu vas bien. 
Quand  Pas une tête ne dépasse,se pointe, les militants le saluent, lui 
- Bonjour, tu vas bien.
Et quand  Pas une tête ne dépasse me voit bien qu'en retrait, fumant une cigarette pensive, il me dit :
- Bonjour, tu vas bien.

Un meeting politique, ça commence toujours par des échanges très denses. 

Ensuite, il y a la musique, l'entrée de l'artiste, des applaudissements 
- raté ! Raté, pas lui. Moi ! Moi qui l'ai raté ce moment, je  terminais ma cigarette.

Puis  Pas une tête ne dépasse, a commencé à parler.
- une foule en délire, des spectateurs en transe qui cassent les chaises !  Qui veulent lui arracher sa chemise bien repassée...  Non! je plaisante.

Des gens bien sagement assis, jusqu'au fond de la salle. Des claquements de mains bien mesurés, pas trop forts mais assez sonores. Toute une technique d'être poli en claquant des mains. Raison pour laquelle je ne le fais pas, je n'applaudis pas;  des rires discrets, lors des pointes d'humour - oui, Pas une tête ne dépasse fait un peu d'humour. Pas beaucoup ! Juste un peu. Des hochements approbateurs - à moins que ce ne soit la somnolence...  Pas une tête ne dépasse analysait le budget de la ville à ce moment-là. Je me demande pourquoi, j'ai tout à coup eu une pensée pour l'adjoint aux finances. Analyser, c'est beaucoup dire... Il a beaucoup à dire, Pas une tête ne dépasse. Même qu'il a parlé pendant une heure sans s'arrêter... Il s'est bien entraîné en conseil municipal. Même que là, en meeting, c'est plus facile. Y'a personne qui le contredit !

Une heure sans s'arrêter et je n'ai rien retenu ! c'était un enchaînement d'idées qui se contredisaient si on y réfléchissait un peu.  Qui se contredisaient beaucoup si on y réfléchit beaucoup... Mais les gens, ils sont pas là pour réfléchir. Ils sont là pour écouter. Assis. Pas une tête ne dépasse, lui, est debout. 

Un meeting, y assistent des gens déjà convaincus qui ont peur de perdre leur conviction.

Une heure sans s'arrêter et je me suis dis que ça me rappelait quelqu'un; que cette ambiance me rappelait quelque chose... une impression de déjà vu! 

L'impression d'assister au discours pour les voeux du Maire !  Du Maire actuel, de #MVQC ! Et je relis la conclusion à laquelle j'étais arrivée lorsque j'avais dressé son portrait. 

L'Elu Pas Une Tête Ne Dépasse, c'est fou ce qu'il ressemble au Maire de ma ville. A la différence près qu'il n'appartient pas au même Parti et bord politiques; et bien sûr, qu'il n'est pas... le Maire !  C'est son négatif?

Alors, je n'ai pas attendu la suite. je suis rentrée chez moi. Et je n'ai pas allumé la télé!  














 

Partager cet article
Repost0
29 avril 2013 1 29 /04 /avril /2013 22:01

Dans certaines villes, il y a les pots de vin - là, des pots de fleurs ! 
Une campagne municipale, ce sont des propos souvent fleuris... A Amiens, ce sont des pots !  
fleur-du-printemps.jpg

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le conseil municipal : le théâtre vu par une novice en politique
  • : Me voilà une élue. Une élue de l'opposition. Et je découvre le conseil municipal, la position d'une conseillère municipale... Un conseil municipal, à quoi ça sert? L'envie aussi de donner un grand coup de pied; un coup de pied dans cette fourmilière. D'où mes pieds alors que les Politiques montrent toujours leur tête.
  • Contact

Recherche