Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 juillet 2009 2 07 /07 /juillet /2009 10:31
Adhérer ou pas?
Cette question me colle à la peau.

Un nouveau parti est né : l'Alliance Centriste.
Vais-je ou non le rejoindre?

Pour répondre à cette question, j'ai déjà posé des jalons:

A quoi cela sert-il d'adhérer à un Parti?
Adhérer à un Parti Politique,
- c'est prendre part à son fonctionnement : élections internes, contributions;
- c'est être dans une action commune, la force du groupe!
- c'est plus de moyens pour agir :  répercussions sur le plan médiatique, auprès des électeurs et électrices;
- c'est être identifié.

Mais c'est aussi tenir une ligne de conduite en conformité avec le Parti.
Donc la perte d'une certaine forme de liberté.
L'électron libre que je suis peut-elle se plier?

Un Parti veut-il de moi?
Et ce Parti là, notamment.
- Tout laisse à croire que oui.
Deux contacts pris, deux réponses positives voire encourageantes.
D'ailleurs, je me demande s'il arrive souvent à un Parti de refuser un.e adhérent.e


Que puis-je apporter à un Parti?
- Du temps : oui mais dimanche matin, c'est piscine avec mes filles.
Et le soir, pas question d'être toujours de droite et de gauche...
Par contre, c'est vrai que
j'aime bien aller tracter, rencontrer les gens... surtout là où je ne connais personne.

- Un savoir-faire : en rédaction, communication... peut-être !
Encore faut-il accepter mes distorsions en écriture avec
la mise au masculin et féminin systématique.

- Une position d'élue
Restons modeste ! Je ne suis qu'une petite conseillère municipale d'une ville de banlieue parisienne.
Est-ce important? Je ne crois pas!
Et
je n'ai pas le pin's !

- Du concret, du pragmatisme?
Oui, la femme de 40 ans, mariée, mère de deux enfants avec un job à 3/4 temps pour être le mercredi avec ses enfants est concrète.
Pas de rêves, de stratégies politiques... et surtout, pas de nombrilisme !


Repost 0
2 juillet 2009 4 02 /07 /juillet /2009 17:49
A peine finies les élections européenne que les Régionales se mettent en place.

Régionales?

Quel terroir vais-je choisir?
Ou, plus précisément quel terrain d'action?

Dois-je m'investir dans cette élection à venir?

J'ai envoyé un mail aux Conseillers et Conseillères régional.es.

Pourquoi le Conseil régional?
- le problème posé se situe à la limite de trois départements, de trois villes.

Chaque ville se renvoie la balle : c'est pas nous, c'est la ville d'à-côté.
Chaque département fait de même.

Reste donc à interpeller le Conseil régional.

Recherche sur Internet:
- liste trouvée des différents groupes politiques;
assez facile !
- nom et fiche de présentation des élu.es
une occasion de les connaître!

Et envoi d'une trentaine de mails...
Et retour d'une dizaine, les adresses sont fausses

Et sur les messages arrivés à destination...
Une seule réponse d'une élue, répondant au niveau de son groupe politique.
Ce sera d'ailleurs l'objet d'une question orale à la séance suivante.
Preuve que l'objet de mon mail n'était pas anodin !

La Conseillère municipale que je suis,
et qui a signé son mail en tant que Conseillère municipale !
est désappointée.

La prochaine fois, j'enverrai mon message au Président de la République...
Peut-être que là, j'aurais une réponse!!!

Et pour les Régionales, deux possibilités:
- soit je m'investis, je me lance;
- soit je fais comme les citoyens et citoyennes;
je me dis que les Poilitiques sont tous et toutes des p...

Repost 0
23 juin 2009 2 23 /06 /juin /2009 12:28
L'année se termine...
Et plus qu'un conseil municipal avant l'été!
Ai-je le courage de le préparer?

Si non : je vais faire tapisserie!

Je vais compter les points:
- les points à l'ordre du jour;
- les points dans le match qui oppose Majorité et Opposition;
Pas les poings, le Conseil municipal est peut-être parfois houleux, mais les conseillers et conseillères n'en sont pas arrivé.es à ce... point (poing) là!

- Préparer un conseil, c'est la croix et la galère !
- Ne pas le préparer, c'est se croiser les pouces
et soupirer de longues heures ( avec risque d'endormissement)
Et je repense aux premiers conseils où, justement, je m'ennuyais ferme.
Repost 0
16 juin 2009 2 16 /06 /juin /2009 21:54
Pour préparer le conseil municipal, les commissions.

Et, déjà, j'avais noté l'inertie lors de ces réunions.
C'était il y a quelques mois.
Commission au pas de course

Est-ce pour sortir de cet immobilisme,
une demande à la Présidente de la commission.

"Comme il s'agit de la commission Transport, environnement,
serait-il posible de changer... et de faire en sorte que ces réunions se tiennent en un autre lieu.?"


C'est d'autant plus important que la ville où je suis élue est tout en longueur.
Faire se déplacer les commissions... et peut-être un jour le conseil municipal,
- c'est mieux comprendre l'environnement dans lequel vivent les gens,
- c'est mieux appréhender la question du transport.

La réponse : négative.

Ma proposition, présentée en fin de réunion, a été considérée comme... une ineptie!
- De l'ineptie, pas sûr!
- De l'inertie des élu.es; certainement!
Repost 0
11 juin 2009 4 11 /06 /juin /2009 21:48
T'es mal coiffée, Maman!

Réaction de ma fille; je viens de lui monter une vidéo du conseil municipal.

Moi qui était toute fière:
- un habitant, toujours présent, souvent filmant, a mis un extrait d'une de mes interventions sur son blog.
Comme quoi, ce que je déclame d'une voix pleine d'intonation, à la séance du théâtre muncipal, est peut-être digne d'intérêt;

Moi qui souhaitais montrer ce que je fais
- mes filles ont 7 et 9 ans; elles n'ont jamais mis les pieds au conseil. Leur père n'est pas franchement favorable pour les y enmener, ne serait-qu'une petite heure,

Moi, j'ai du me contenter de ce commentaire de ma fille:
"T'es mal coiffée, Maman!"


- "elle a raison, ta fille", a dit Maman, ma mère. "T'es bien mal coiffé!".

Elle non, plus, ma mère, se limite à cette remarque.
Comme si mon texte, le fond de mon intervention n'avait aucune importance!!!

Enfin, je n'allais pas me crêper le chignon, ni avec ma fille, ni avec ma mère.

J'ai ri... parce que je suis bonne comédienne?
Que les critiques sont dures!

Repost 0
11 juin 2009 4 11 /06 /juin /2009 21:28
64 signatures !

Ce ne sont pas les émargements pour les Européennes, sur le registre électoral d'un bureau de vote.
- Même en dépit du taux d'abstention, je suis sûre qu'il y avait plus de signatures dans le bureau le plus excentré de Romorantin!

Ce sont les signatures lors du dernier Conseil municipal.
- Mes signatures !

Emargement du registre de présence, des comptes administratifs, du budget supplémentaire....
Emargement pour moi mais encore pour mon collègue.

Mon collègue absent pour raison personnelle;
Mon collègue qui m'a donné procuration pour ce conseil municipal;
Mon collègue qui, par son absence et sa procuration, m' a donné des sueurs froides.

Sueur froide car la séance fut sportive:

- D'abord, obligée de lever la main
 pour m'exprimer et exprimer l'idée de notre groupe,
j'ai même réussi à intervenir sur la question du budget!

- Ensuite, obligée de lever les deux mains
Les deux mains à la fois, une main pour la voix de mon collègue, une main pour ma voix, à moi.

Un temps de répit : à moi, les 64 paraphes...
Et paraphrasent, pendant ce temps-là, les élus de la Majorité, les propos du Maire.

 
Repost 0
3 juin 2009 3 03 /06 /juin /2009 07:54
Dans le cadre des élections européennes, je découvre l'ordre du tableau.

L'ordre du tableau, c'est

Premier à ce tableau, le Maitre - Comprendre le Maire!

Ensuite,
Les adjoints et adjointes au Maire
- C'est d'ailleurs ce qui se retrouve au Conseil municipal.
Ils et elles sont installé.es autour du Maire, quel que soit leur Parti Politique respectif.
Ils et elles sont à la droite ou à la gauche du Maire, en alternance.

Puis,
Les élu.es de la majorité
Et c'est l'âge qui définit l'ordre du tableau.

Enfin,
Les élu.es de l'opposition
Et c'est là-encore l'âge qui entre en ligne de compte.


Pour la ville où j'habite, il suffit donc de se reporter au premier conseil municipal.
- Le premier de la liste d'opposition, suite à la fusion, se retrouvait en bout de table.
Ce qui m'avait semblé paradoxal !

L'ordre du tableau ne correspond donc pas à sa place sur la liste lors des élections;
ce que je croyais.

Et dans un flash, je repense aux résultats de la campagne municipale. Le 16 mars 2008.

Dans une salle de la Mairie, un grand tableau.
Sur ce tableau, les noms, les bureaux, les chiffres...
Et le maître - non, le Maire - qui dicte au fur et à mesure les résultats.

Ne plus entendre ça!







Repost 0
3 juin 2009 3 03 /06 /juin /2009 07:43
Mercredi - et J -4

Dans quatre jours, les élections européennes.

Et pas de bureau de vote!

- Conseillère municipale, j'ai répondu positivement pour tenir un bureau de vote
Un peu forcée?

- Depuis, j'ai juste reçu un mail du Maire Adjoint aux affaires électoralrd.
Il demande les noms pour nos assesseurs.

Des assesseurs?
Ceux et celles qui se dévouent pour tenir le bureau de vote, toute la journée.
La première fois que j'ai testé, c'était pour l'Europe, d'ailleurs.
C'était à l'occasion du Référendum sur l'Europe.
Mes premiers pas, peut-être, dans l'engagement politique.

Mais cette question d'assesseurs, là, ne m'intéresse guère.
Ce que je veux savoir, c'est
- Suis-je affectée à un bureau de vote; si oui, lequel?

Eh bien non!

La Présidence des bureaux de vote s'effectue selon l'ordre du tableau,
Et je découvre comment se définit ce fameux ordre du tableau!

Grâce à cet ordre du tableau,
- je vais aller au vide-grenier de Romorantin!
Repost 0
24 mai 2009 7 24 /05 /mai /2009 14:07
Un tour dans la rue piétonne de ma ville.

Des tracteurs !  pour les européennes.
- Des tracteurs, comprendre des gens qui tractent...
Pas des machines agricoles !

"Ce machin" disait de Gaulle pour désigner l'ONU;
"Ces machines" ai-je envie de paraphraser en pensant aux Européennes.

Car, est-ce pour attirer les futurs lecteur.trices, les militant.es ont :
- des tracts dans une main,
- un bouquet de ballons dans l'autre.

Des ballons :
- comme s'il s'agissait d'un anniversaire pour les enfants;
Et bonjour la pollution!
Repost 0
Published by Alia - dans Et je m'amuse
commenter cet article
20 mai 2009 3 20 /05 /mai /2009 11:18

Ma ville est surfaite.
Enfin, fête sur fête programmée en ce mois de juin qui arrive:

- la Fête du sport;
- la Fête du Haut,
- la Fête des enfants,
- la Fête du Jardin, 
plus des initiatives locales, de rue et d'HLM comme la fête des Voisins.

Au prochain conseil municipal,
- les derniers points vont concernés ses dépenses
- les dépenses courantes qui n'entrent pas dans le cadre d'une délibération.
1000 euros par ci, 2000 euros par là... 
et à la fin, une somme monumentale !

Une somme qui gonfle, qui gonfle... et perce à force, les bourses de la ville.
Bourses qui crèvent comme les ballons de baudruches!

Or, justement, les Fêtes sont toujours assorties d'une multitude de ballons multicolores.
- ces ballons gonflables, a-t-on mesuré leur impact sur l'environnement?

Quand la Fête est finie, les ballons s'envolent...

Et des mois et des années plus tard, se retrouvent en forêt, des vestiges de ballons crevées:
- des guirlandes aux branches des arbres;
- des fleurs dans les prairies; 

tous ces morceaux de ballons de toutes les couleurs 
- qui décorent la forêt,
- qui offrent une pâture bien particulière aux animaux;


Dans ma ville, bientôt la même problématique qu'avec les sacs plastiques au Maroc!
http://www.telquel-online.com/265/maroc5_265.shtml

Pour en savoir plus:
Stop aux lâchers de ballons - Robin des Bois dénonce
http://deliredelart.20minutes-blogs.fr/archive/2008/01/21/robin-des-bois-ou-le-recyclage-des-laches-de-ballon.html
 

Repost 0

Présentation

  • : Le conseil municipal : le théâtre vu par une novice en politique
  • Le conseil municipal : le théâtre vu par une novice en politique
  • : Me voilà une élue. Une élue de l'opposition. Et je découvre le conseil municipal, la position d'une conseillère municipale... Un conseil municipal, à quoi ça sert? L'envie aussi de donner un grand coup de pied; un coup de pied dans cette fourmilière. D'où mes pieds alors que les Politiques montrent toujours leur tête.
  • Contact

Recherche