Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 août 2011 4 18 /08 /août /2011 22:26

Ramadan - et dossier d'inscription au collège public

Dossier d'inscription et cette mention à la feuille demi-pension:
- Votre enfant fera le ramadan : oui / non


Comment une telle question, contraire à la laïcité, peut-elle être inscrite dans un dossier de collège public?

Réponses obtenues :

De l'adjoint aux affaires scolaires dans ma ville - par téléphone
- euh ! oui ! non !
Avouons-le, c'est lui le premier qui a essuyé ma furie... donc il a pas vraiment eu le temps d'en placer une.
Bien retenu quand-même qu'il s'est esquivé par une phrase type :
- c'est pas moi, c'est pas la ville... les collèges dépendent du département.

Il ne lui serait pas venu à l'idée que je cherchais de l'aide...
Qui plus est, il me semble qu'il y a bien un élu municipal qui siège au niveau du conseil d'administration du collège.
D'ailleurs, je me demande bien qui c'est, s'il sait...


Du Principal du collège - par mail

Cette mention est habituellement portée sur cette fiche afin :
* de prévoir le nombre d'élèves qui seront absents de la demi-pension pendant cette période
* d'anticiper les remises d'ordre correspondantes.
Compte tenu des dates de Ramadan cette année, cette mention est sans intérêt et aurait dû être effacée.

Même pas choqué par ce fichage religieux...
qu'il justifie sous couvert d'une question de... couverts mis à la cantine.

Il part donc de l'idée que "cité" = "arabe" = "musulmans"

Qu'un Politique tienne de tels propos, d'ailleurs certains politiques tiennent de tels propos ou peu s'en faut, et c'est l'objet de la Une des journaux.

Pour ce qui est de la période estivale, la question est sur le fond, pas sur le calendrier...
- La laïcité est bafouée... et lui justifie le calendrier! 
 
Le seul souci qui prime, dans cet établissement, serait-il le calcul des repas à la cantine?


De la Vice-Présidente du Conseil général  - par courrier
Un courrier de deux pages, qui reprend des points évoqués par le Principal puis cette justification :
- Votre enfant fera le ramadan : oui / non  est qualifié de maladresse administrative !

Il est écrit dans ce courier :
- La mention d'une pratique religieuse relève d'une maladresse administrative.

Et d'insister sur l'idée que :
- le Ramadan coïncide avec l'été, donc qu'en effet, il n'était pas important de le souligner;
- cette demande de précision vise à éviter le gaspillage, anticiper les facturations, etc

Pour finir par :
- un dossier unique d'inscription à la restauration scolaire sera mis en place, fin 2012, je cite "dépourvu de toutes mentions liées à la religion des élèves"


Plutôt que de réaffirmer le principe de laïcité de l'école publique, la Vice-Présidente se réjouit d'un document " dépourvu de toutes mentions liées à la religion des élèves"...

 

Et dans la suite des réponses obtenues,  
-[un blanc] du Maire d ema ville, -[un blanc] de l'Inspection d'Académie...

Ce silence ! Silence, baisser la tête et déjà se soumettre alors que l'ombre, les ombres s'avancent... 
 

Car
je repense à un autre fichage religieux,
- un fichage qui rappelle les années les plus sombres de notre Histoire, un fichage des années 40.


Et je me demande ce qui peut arriver si de tels fichiers tombent entre les mains d'extrémistes
- extrémistes religieux pour traquer ceux et celles qui ne font pas le Ramadan...
- extrémistes de droite pour traquer les non chrétiens ( et comprendre "non Français")

Et je me demande ce que font ces Politiques, qui pour ménager des voix, remettent en cause les principes d'une République : son enseignement et la laïcité !

 

Repost 0
Published by elueopposition
commenter cet article
18 août 2011 4 18 /08 /août /2011 20:27

Ramadan - et dossier d'inscription au collège public

Dossier d'inscription et cette mention à la feuille demi-pension:
- Votre enfant fera le ramadan : oui / non

 

Il faut barrer la mention inutile;
et je me dis que c'est la laïcité qui se barre quand un collège public pose la question de savoir si l'enfant fait ou non le ramadan.

La laïcité :
voilà maintenant qu'il faut mentionner la religion de son enfant...

Et à cela s'ajoute:

La stigmatisation :
... car enfin, très exactement, il faut préciser si l'enfant est musulman pratiquant ou non.
Une seule religion mentionnée !

Une double stigmatisation !
Car cette mention : - Votre enfant fera le ramadan : oui / non ne se retrouve pas dans un autre collège de ma ville.
Cette mention ne concerne que le collège de la cité...

Et c'est ainsi qu'en juin, plutôt que de remplir le dossier d'inscription de ma fille pour son entrée en sixième, j'ai appelé, écrit, vitupéré pour avoir des explications et, surtout, l'envie de dénoncer cette dérive de la laïcité, ce fichage religieux contraire à la République.

Ce fichage religieux qui, au vu des réponses obtenues, va aller crescendo...

Repost 0
Published by elueopposition
commenter cet article
18 août 2011 4 18 /08 /août /2011 09:58

Déjà le 16 août... et bientôt la reprise du boulot;
- y compris le boulot non rémunéré, non reconnu socialement... à savoir, les papiers !

Les papiers,
- y'a ceux municipaux... et mon tiroir enfin presque rangé!
- y'a ceux administratifs, et un dossier laissé en suspens.
Le dossier d'inscription de ma fille au collège.

Ce dossier, j'aurais déjà dû le déposer en juin.
Je n'ai pu m'y résigner pour deux raisons.

- Première raison : la carte scolaire...
La carte scolaire n'existe plus...
mais cette non existence ne change rien puisque l'enfant est affecté à son collège de quartier. En priorité!
Et que dans les autres collèges, ceux espérés, y'a pas de place !


Et comme j'habite une cité, tous les copains et copines de ma fille vont dans un autre collège.
Collège privé, collège éloigné avec choix d'une langue particulière, collège grâce à une adresse de grand-mère...

Et j'ai voulu faire de même, sauf que :

- pas envie que ma fille aille dans le privé;
je défends le collège public.

- pas de langue particulière, pas d'activité exceptionnelle.
Ma fille est comme moi : que du banal !

- d'autres adresses possibles ; j'ai essayé sauf que...
sauf que, c'est quoi cette adresse sur le dossier de votre fille? m'a demandé en juin, le Directeur d'école.
Vous savez, ça risque de ne pas passer... plutôt suspect, en effet... deux enfants, 18 mois d'écart et deux adresses différentes... sans compter que on vous connaît... , a insisté le Directeur...

Et j'ai abandonné cette piste-là.

La dérogation par piston?

Ce fut mon recours. Oui, j'ai demandé ça à... Monsieur le Maire de ma ville.
- pas facile mais que ne ferait-on pas pour les enfants!

Un mail, bien argumenté, posé, poli... repris d'ailleurs presque mot pour mot.
De fait, le Maire de ma ville a envoyé un courrier à l'Inspecteur d'académie pour attirer l'attention sur le cas de ma fille.
Comme l'a certifiée une lettre du Directeur de cabinet en réponse.
- Le Directeur de cabinet... une lettre en latrin (sic!) 

et bien sûr, ça n'a pas marché !

Décidément, on ne peut pas compter sur le Maire !
Lui qui fait la pluie et le beau temps dans la ville, je pense qu'il n'a pas dû non plus, trop insister.

Pour une fois que mon mandat de conseillère municipale aurait pu servir à quelque chose. M'enfin !
Les privillèges des élus, décidément, ça ne me concerne pas...

C'est donc le coeur gros,
- le coeur de ma fille qui voit s'éloigner ses copains copines parce qu'elle est obligée d'aller dans le collège pourri de ma ville;
- mon coeur gros, car je suis triste pour ma fille;
ma fille qui d'ailleurs, ne manque pas de me signifier au passage :
Tu vois, tu peux rien faire ! et ça sert donc à rien ce que tu fais au conseil municipal... c'est de la connerie tout ça

Le coeur gros que je me résous, mi-juin, à compléter le dossier du collège lorsque je tombe sur cette question dans les renseignements demandés 

Votre enfant fera le Ramadan oui / non

 

Et là, franchement, je ne digère pas... et c'est cette deuxième raison qui m'a fait perdre la raison?

- Première raison : la carte scolaire...
- Deuxième raison :
Oh laïcité et lâcheté !

Repost 0
Published by elueopposition - dans Et je découvre la politique
commenter cet article
17 août 2011 3 17 /08 /août /2011 21:47

Vacances,
et l'envie d'aller dans le Pas de Calais.

Savoir ce qu'il en est à Beuvry.

Beuvry, je ne connais pas...

Droite, gauche, Verts, Centre, Modem?
- je l'ignore...
Petite bourgade, grosse ville, station balnéaire
- je ne sais...

Par contre, je pense qu'il s'y passe des choses graves...
- suite à la découverte de ce blog:
http://beuvry-ces-jours-ci.over-blog.com/

- avec cette mention, cet avertissement, ce décompte en haut de page.
que voici :

opposition-beuvry.jpg

Et je suis partie dans l'ivresse d'une crise de rire.

Ivresse, Beuvry, pas beuverie...

Pour les incrédules, j'insiste.
C'est bien Beuvry, pas beuverie !

- Ce n'est pas une faute de frappe ou d'orthographe de ma part;
et
- Ne voir là aucune allusion de ma part, à une adjointe au Maire de ma ville;
cette adjointe qui se retrouve toujours la première un verre à la main, lors des manifestations/ commémorations et autres festivités dans ma ville.

J'en avais déjà parlé...

privilege-elu

Et pour information : un an plus tard, je n'ai toujours pas résolu ce point.


Repost 0
Published by elueopposition - dans Et je m'amuse
commenter cet article
16 août 2011 2 16 /08 /août /2011 21:47

La patate chaude !

Matériel : de la musique, une patate (pomme de terre ou autre légume ou autre objet)
Au minimum trois joueurs

Les joueurs forment un cercle.
Quand la musique commence, le premier joueur donne la patate le plus vite possible à son voisin de gauche, comme si la "patate" était très chaude!
Quand la musique s'arrête, le joueur qui a la patate entre les mains est éliminé.
Le jeu continue jusqu' à ce qu'il ne reste plus qu'un joueur.

 

Et voici une illustration de ce jeu de vacances, en politique municipale.
- une demande ennuyeuse qui est refilée de services en services, de personnes en personnes...

Ce qui me permet, de plus, d'expliciter les propos de cette élue de la Majorité, qui m'a reproché de mettre en ligne, une lettre envoyée à Monsieur le Maire, en citant "nommément", le personnel du Gang des chiottards et associés.

Voici cette lettre... enfin sans citer expressément !

 

................................................

Monsieur le Maire,

>
> A réception du contenu des délibérations qui seront étudiées à la  commission [précision sur la commission], j'ai été fort surprise de ne pas voir figurer ma délibération; d'où l'envoi d'un mail resté sans réponse.
>
> Er mon étonnement va crescendo lorsque vous m'avez semblé, cet après-midi, [mention du lieu et d l'heure de la discussion], ignorer cette délibération.
>
> Pourtant,  Monsieur [Le Directeur de cabinet, que j'avais donc expressement nommé], contacté par téléphone, par mes soins, le [date précise], m'a précisé qu'il l'avait non seulement bien reçue mais encore transmise à Monsieur [Le Chef de cabinet, que j'avais donc expressément nommé],.
>
> Monsieur [Le Chef de cabinet, que j'avais donc expressément nommé],, qui par chance ( chance pour moi!, s'entend) était présent à cette cérémonie. Il semblait lui aussi étonné et il m'a déclaré devoir m'adresser à Madame [La Directrice des services, que j'avais donc expressément nommée],.
>
> Madame  [La Directrice des services, que j'avais donc expressément nommée], à qui j'ai envoyé donc un mail dès lecture du contenu de la commission, donc c'est fait!
> ou/ et à
> Monsieur [Le Directeur général que j'avais donc expressément nommée],.
, ce que j'ai fait aussi ( involontairement mais fait quand même) mon mail dans ma demande d'explications toujours relative à cette commission, etc. comprenait son nom, ayant cliqué par mégarde sur : "répondre à tous".
>
> Vous remerciant donc de vous informer sur les dysfonctionnements de vos services;

Mon prénom et nom

...............................................

Et j'avais ainsi résumé la situation, en intervention au conseil municipal

Envoi d’un mail au Maire, au Directeur de cabinet, au chef de cabinet… et je me demande
si ce n’est pas dans des cabinets, des vrais !, que finissent mes envois.

Les politiques sont de grands enfants,
et dans la cour de l'Hôtel de ville, le personnel et les élus jouent à La Patate chaude...


Et j'avais ainsi résumé la situation, sur ce blog, des mois auparavant

cabinet-maire.jpg

Repost 0
Published by elueopposition - dans Et je m'amuse
commenter cet article
16 août 2011 2 16 /08 /août /2011 19:00

Préserver l'anononymat!

Le mien,
- pour être tranquille, m'exprimer librement... et pas seulement.

Lors d'un conseil municipal, une élue m'a ainsi interpellée.

"Je suis allée voir votre blog, [Mon nom], sur lequel vous adressez une lettre à Monsieur le Maire.
Vous vous êtes empressée de la publier pour que tout le monde puisse la lire, si des personnes visitent votre blog en dehors de moi. Toutefois, je trouve gênant que vous citiez les personnes nommément dans cette lettre visible à tous, en l'occurence [ et la liste avec le nom des personnes]

Vous stigmatisez ces personnes sur internet alors qu'elles ont peut-être envie de faire carrière ailleurs.
[...] je ne suis pas sûre que cela ne soit pas interdit au pénal. Cela peut être diffamatoire"


votre blog ce n'est pas de ce blog-là qu'il s'agit ! 
Evidemment ! Mon blog "officiel", ne sert qu'à garder trace de mes prises de parole et autres... lettres, justement.
Savoir ce que j'ai fait, ce que j'ai dit...

Et c'est vrai que j'ai peu de visites... normal, je préfère Elue Opposition!
Et c'est vrai que ça ne sert à rien de communiquer puisqu'en réplique, le Maire intensifie sa propre communication.
Et que lui, quand il communique, il a toute une machine derrière lui... une machine et des moyens.
Les moyens, comprendre le budget com' de la ville.

Alors, à quoi bon !

les personnes désignent le directeur de cabinet, le chef de cabinet, le directeur des services...

je trouve gênant que vous citiez les personnes nommément . Or, c'est ce que fait cette élue.
Cette élue cite les personnes, nommément, ce qui se retrouve sur le compte rendu intégral. Ecrit noir sur blanc. Sur le site officiel de la ville. C'est donc encore plus visible !
Je me demande si c'est fait exprès. A croire qu'elle veut nuire à leur carrière professionnelle et / ou politique !
Sur mon blog, j'ai effacé leurs noms...

cela ne soit pas interdit au pénal.
J'ai effacé leurs noms, après avoir demandé et reçu ce conseil-là, d'un ami FB qui travaille dans une Mairie, a étudié pour... et auquel je demande souvent, conseil. Lui connaît ce blog et l'autre...

"
je crois que je ne mettrai pas les noms, en tout cas ceux des agents. Ceux des élus, c'est différent, leur action est publique et assumée par leur mandat d'élu. Ceci dit, mieux vaut prévenir que guérir, et une certaine anonymisation ne peut pas faire de mal. Les fonctions me semblent pas mal à mettre.
D'un autre coté, je ne vois pas vraiment ce qu'il y a de diffamatoire dans le blog [Le nom de mon blog officiel]. Mais, la diffamation est souvent une affaire subjective, donc prudence, prudence...

 Diffamatoire et ce mot me fait peur.
Et pour cause... Mon collègue a été attaqué 
voir ici

Repost 0
Published by elueopposition - dans Et je découvre la politique
commenter cet article
16 août 2011 2 16 /08 /août /2011 08:34

Le gang des chiottards
Expression découverte dans le livre de Zoé Shepard "Absolument débordée"...

- c'est un peu exagéré,
me dit mon mari, quand même amusé.

Et de retrouver ce mail, reçu il y a plus d'un an, pour lui démontrer que non.
- Que c'est aussi comme ça, dans ma ville;
- Que les "chiottards", c'est une réalité...

Copié / collé, texto... d'un échange avec un ancien salarié, proche du gang,
En préservant quand-même l'anononymat.
Tout comme il préserve le mien (enfin, j'espère !)

[...] Avec le recul, il y a deux maux dans cette mairie :
- un DGS qui n'a aucune autorité et qui ne cherche pas à en avoir, résultat, le personnel n'est pas protégé
- un chef de cabinet, [son nom*], qui est autoritaire avec tout le monde, cassant, méprisant, qui déteste les têtes qui dépassent surtout s'ils ont ont un bagage universitaire, il a une pensée binaire et sa misanthropie guide tous ses actes.

Voici les deux raisons qui ne m'ont pas retenu [...]

A noter :
- Le chef de cabinet, à ne pas confondre avec le directeur de cabinet.
Sans doute la raison pour laquelle l'auteur de ce message a précisé son nom.

Repost 0
Published by elueopposition - dans Et je m'amuse
commenter cet article
15 août 2011 1 15 /08 /août /2011 09:25

Voilà ce que j'écrivais, à propos de la rédaction de la Tribune dans le Journal municipal.

devoirs-de-vacances.jpg

 

Deux ans plus tard, même situation...

Repost 0
Published by elueopposition - dans Et je découvre la politique
commenter cet article
15 août 2011 1 15 /08 /août /2011 02:35

Un virage à droite et ensuite, il y aura des turbulences...

Voilà ce qu'a déclaré... le commandant de bord !
Ce sont les vacances, pas question d'y voir une quelconque connotation politique...



Repost 0
Published by elueopposition - dans Et je m'amuse
commenter cet article
14 août 2011 7 14 /08 /août /2011 22:02

Après le Bleu, du rosé...
il s'agit des vacances, pas de couleurs politiques !

Bleu de la mer, rosé pour l'apéritif...
De quoi se rafraîchir alors que les politiques ne servent que du réchauffé!

Repost 0
Published by elueopposition - dans Et je m'amuse
commenter cet article

Présentation

  • : Le conseil municipal : le théâtre vu par une novice en politique
  • Le conseil municipal : le théâtre vu par une novice en politique
  • : Me voilà une élue. Une élue de l'opposition. Et je découvre le conseil municipal, la position d'une conseillère municipale... Un conseil municipal, à quoi ça sert? L'envie aussi de donner un grand coup de pied; un coup de pied dans cette fourmilière. D'où mes pieds alors que les Politiques montrent toujours leur tête.
  • Contact

Recherche