Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 avril 2012 3 18 /04 /avril /2012 12:31

Et je me suis donc décider à franchir la porte du commissariat ( voir première partie)

Non, pas pour une procuration... même si c'est le cas de nombreuses personnes !
Mais bel et bien pour déposer une plainte.

Plainte dans le cadre d'une vidéo sur Youtube; plainte car sur cette vidéo, il y a des propos à mon égard; des propos que je considère comme une injure.

- Injure, diffamation... je ne sais que trop.
- Injure, je garde cette approche, conseil d'un avocat que j'ai consulté.

Plainte, et je regarde les plinthes le long des couloirs...
Je baisse la tête, marchant derrière l'officier de Police Judiciaire, dans les longs et étroits couloirs du commissariat, jusqu'à un bureau, petit, encombré... Cet Officier de police judiciaire "qualifié" puisque l'affaire est "délicate".

Je ressors ma carte d'identité. Un réflexe, style "Vos papiers?"

Je réexplique la situation et cette fois-ci, je remets une impression papier du site youtube, avec la vidéo concernée :
- l'image de présentation, le titre donnée à cette vidéo, la date, l'auteur de cette publication...
et ensuite, toute la série de commentaires qui en découlent.

Et je repars par les longs couloirs...
- Pas d'accès à Internet au commissariat, besoin des propos exacts tenus... et donc, impossible de déposer une plainte.

Je dois revenir... avec une copie de la vidéo!

La suite

Partager cet article
Repost0
18 avril 2012 3 18 /04 /avril /2012 09:35

Et je suis enfin allée porter plainte !

Arrivée au commissariat, du monde. Beaucoup de monde !
A quelques jours des élections, les citoyens affluent pour les procurations.

Au guichet d'accueil, je parle doucement; pas envie d'être entendue des gens autour.

Et je me dis qu'il doit être difficile, plus que difficile de se présenter au commissariat lorsqu'il s'agit d'une affaire plus grave, plus intime. Je pense bien sûr aux femmes victimes de violences conjugales, aux femmes victimes de viols...
... et je me remémore cette phrase choc, cette initiative qui circule sur Facebook et encore plus sur Twitter :
- Je n'ai pas porté plainte; avec des témoignages; de nombreux témoignages...

Au guichet d'accueil, je reste donc évasive.
Mes propos sont peu ou prou cela :
- Je souhaite déposer une plainte, suite à une vidéo... sur internet... Non ! Pas sur Facebook...

Puis je patiente sagement. Comme demandé.  Je patiente longuement.
Puis je prends un livre. Indifférente. Et les idées se bousculent dans ma tête. Contradictoires !

Qu'est-ce que je fais là? Pourquoi en arriver-là? Est-ce moi qui en fais toute une histoire? C'est pas si grave ! C'est futile! Tu leur fais perdre leur temps ! Tu cherches quoi ?
Oui, mais...
Pas à toi de décider ! La Justice est là pour ça. La Politique est violente est une des explications?. La belle affaire ! Pourquoi doit-elle l'être ? Justement, il faut que ça change. Que toi, petite élue insignifiante, tu te retrouves identifiable dans une vidéo; que l'on se moque impunément de toi; et tu le sais, ce n'est pas juste "se moquer"... est-ce que tu dois l'accepter? Voilà trois mois que cette vidéo est sortie. Souviens-toi, tu en as pleuré même si tu as fait "bonne figure"... Rappelle-toi, tu n'as plus osé mettre les pieds en ville... Pas envie d'en entendre parler...
Oui, mais...
Il y a tellement plus grave; tellement d'autres cas beaucoup plus graves. Souviens-toi de cette Directrice de communication qui s'est suicidée...  elle travaillait pour un Maire. Elle s'est jetée par la fenêtre. C'est bien plus important...
Oui, mais...
Tout est important. Prévenir; porter plainte, c'est aussi prévenir. Pourquoi demain, tu ne seras plus élue, tu n'auras plus envie de t'engager, tu ne seras même plus une citoyenne active? Tu le sais ! C'est parce que cette vidéo, ces quelques mots à ton égard, sur cette vidéo, tu ne les digères pas! D'ailleurs, le conseil municipal t'a accordé la protection juridique. Ce n'est pas un hasard, quand-même... 

Et l'on m'appelle; et l'on me fait entrer dans un  bureau, me fait asseoir.

C'est la même personne qu'à l'accueil. Je réexplique donc, de façon succincte...
- Je souhaite déposer une plainte, suite à une vidéo... sur internet... sur youtube. J'estime qu'il est tenu à mon égard des propos qui relèvent de l'injure...
J'ai sorti ma carte d'identité. Il m'est demandé ma profession. Je réponds que je suis là, avant tout, en tant que
conseillère municipale. Et je précise de quelle vidéo il s'agit...

La personne du commissariat se lève, me demande de patienter, là, dans son bureau...  et cette fois-ci, ce n'est pas pour une question de procuration qu'elle doit régler en priorité. Il m'est redemandé mon prénom, mon nom, par téléphone et personne interposée... puis il m'est proposé de... retourner m'asseoir à l'accueil !

En effet, la personne du commissariat, une fois redescendue, m'a expliqué que je devais être reçue par un Officier de Police Judiciaire qualifié compte tenu du cas. 
Sourire bref ! Soulagée ?  et je retrouve ma détermination...  

La suite

Partager cet article
Repost0
13 avril 2012 5 13 /04 /avril /2012 16:04

Tribune, suite et fin!

Suite et fin, très fin ! Pas de police en gras !

Cette fameuse tribune du mois d'avril, enfin sortie dans le journal municipal, m'avait posée tant de soucis !

Peur d'être dans la diffamation ! et l'envoi d'un mail au Maire de ma ville :
- Allez-vous m'attaquer?

Et l'appel aux amis FaceBook, leurs conseils; et la réécriture en plus léger... pour en arriver, in fine, à une réponse du Gang des Chiottards:
- Cette version-là, oui mais pas de caractères en gras !

Et cette surprise en jetant un coup d'oeil sur ma Tribune et surtout, les Tribunes des autres groupes politiques de ma ville.
- Pas un seul mot en gras ! Ni pour moi... ni pour les autres !

Partager cet article
Repost0
13 avril 2012 5 13 /04 /avril /2012 15:35

Elue Opposition

 
Et dans la campagne - politique ou la vraie ! entre l'âne, les chèvres et les moutons, je choisis le petit cheval blanc...
- Qu'il avait donc du courage...

le-petit-cheval-blanc.jpg
L'âne, les chèvres et les moutons, c'est ici

Celui qui a du courage, et ne va pas voter en allant au bureau de vote, c'est mon mari

Et une pensée pour Le Parti du Vote Blanc, ce combat mené par Stéphane GUYOT

Et merci à ma fille qui dessine mon bulletin de vote... Pokémon !
Partager cet article
Repost0
12 avril 2012 4 12 /04 /avril /2012 22:34

Discussion téléphonique avec ma voisine.

- Ton mari, son nom, c'est bien...
Et sa date de naissance? et sa ville de naissance?
Elle est au commissariat; elle remplit le document pour une procuration.

C'est mon mari qui votera pour elle....

Moi, le jour des élections présidentielles, je regarderai les gens voter. J'ai l'honneur de présider un bureau de vote. Je me serai bien passé de cet honneur. L'élu en charge des élections, le Maire-adjoint  ! a envoyé un mail, téléphoné... et j'ai tellement bien parlementé qu'il va :
- me trouver une vice-Présidente qui s'y connaît;;
- me fournir en assesseurs; des assesseurs qui sont rompus à cet exercice;

- organiser une réunion de formation à la tenue d'un bureau de vote...

et même, il me le dit, il me le déclare... Il change ses habitudes... il va tenir le bureau de vote juste à-côté.
- rassurez-vous, Madame |mon nom], je serai près de vous...

Le Maire-adjoint de la ville, aux affaires civiles, se prend parfois pour le Bon Dieu;
- C'est de lui, le "Oui, mais nous sommes des élus ! Mon Dieu !"
Là, le Maire-adjoint devient mon ange gardien...

Et ce dimanche des élections, je regarderai mon mari aller voter... sans donner sa voix !

Mon mari qui va voter pour la voisine, puisqu'il a une procuration.
Mon mari qui ne votera pas, parce que lui choisit l'abstention.

L'abstention qui s'exprime pleinement... grâce à une procuration !

Partager cet article
Repost0
3 avril 2012 2 03 /04 /avril /2012 22:15
 
 

Et j'entends qu'il est question de...Pro... cul... ration.
Que de publicité autour de DSK !  Et c'est quoi, ces encouragements...

Comme si DSK n'avait pas sa ration de cul, ce pro?

Et je me demande après l'affaire de NY, le Carlton, quel sujet va se pointer, le concernant?

 

Partager cet article
Repost0
3 avril 2012 2 03 /04 /avril /2012 21:39

Discussion en famille, et cette question :
- Vous faites quoi, durant les vacances des filles?

Entre les zones de vacances scolaires, les petits-enfants dispersés,  c'est toute une organisation pour mes parents.
Qui découvrent tout-à-coup qu'ils ont prévu de partir s'occuper de leurs petits enfants... le jour du premier tour.

Et cette question, question ou prise, voire crise de conscience :
- Comment faire? Décaler le jour du départ?

Mes parents ont toujours voté. Pour qui, je ne sais...  j'ai bien une idée; qu'importe !
Pour moi, le plus important étant :
- c'est pas pour le Jean-Marie ( comprendre Le Pen, ce qui m'aurait fait beaucoup de peine !)

Procuration et confiance
Et de là, il est question de procuration !

Moue dubitative de ma mère : oui, mais...
Regard suspicieux de mon père : certes, sauf que...

La procuration, ils connaissent ! Même que ma mère votait pour moi, lorsque j'habitais à Casablanca.
D'ailleurs,  j'étais encore inscrite à l'Ambassade de France, je n'avais donc pu voter contre Le Pen, lors des Présidentielles au deuxième tour. Je l'avais découvert en arrivant au bureau de vote,  suite à un "sursaut citoyen" ! !! après une abstention au 1er tour...

La procuration, mes parents trouvent donc que c'est une bonne idée... si et seulement si l'on peut confier sa procuration à sa famille.
- Et il ne s'agit pas de famille politique, évidemment !


Comme les enfants et donc petits enfants sont dispersés à travers la France, à vingt jours des élections, je ne sais toujours pas si mes parents iront voter... Pas confiance dans les gens de leur entourage.
- Un bulletin, c'est sacré. Autant ne pas le confier, quitte à le perdre.

Sondage en famille pour les présidentielles
Et plutôt que de regarder les sondages, je pose ce constat dans ma famille proche...

Entre mon mari qui s'abstient, par choix
- il ne va pas voter, acte délibéré !

Entre mes parents qui hésitent...
- ils veulent voter mais ne seront pas là !

Sans oublier ma grand-mère, qui perd la tête...

Et moi qui vote Pokémon...

Je me dis:
- Les élections sont perdues ! Aucun candidat ne peut gagner...

Partager cet article
Repost0
3 avril 2012 2 03 /04 /avril /2012 21:01

Présidence bureau de vote

Dans ma ville
- Y'a 43 élus, 33 bureaux... et moi, je suis à la fin du tableau

 Normal, je siège près du radiateur !

Et le Maire adjoint me relance pour tenir un bureau.
- Les élus habituels s'abstiennent-ils?

Décidément, ces élections ne mobilisent pas...

Et je me demande quelle réponse faire à ce Maire adjoint.
Pas trop le temps dé réfléchir, il souhaite une réponse avant le 6 avril.
C'est nouveau, précise-t-il, cette date butoir. Cette date qui n'existait pas "au paravent".

Auparavant ou au paravent?
Le Maire adjoint a bien écrit "au paravent"... et je me demande s'il s'agit-là, d'un lapsus orthographique.

A savoir, jusque-là, il avait le temps d'encourager les élus de la Majorité à tenir un bureau de vote; il avait peut-être même recours à Monsieur le Maire pour les récalcitrants, avec des menaces style :
- si tu n'assures pas la Présidence du bureau de vote, t'auras pas ta photo dans le journal municipal !

Mais là, une date butoir, une réponse à donner... et pas de paravent pour ces élus qui semblent si dévoués.
et le recours aux élus jusque-là complètement ignorés, ceux et celles de l'opposition !

Bilan des précédentes élections
Pour les élections européennes,
- J'avais reçu un courrier, une injonction !

election-tableau.jpg


Pour les élections régionales et cantonales :
- je n'avais reçu aucun courrier, j'avais envoyé et proposé mes services, la réponse faut : Merci. Pas la peine, c'est bon !

Et là, pour les élections présidentielles,
- un manque d'élus de la Majorité et on se souvient que j'existe?

Et je me demande :
- Vais-je répondre? un manquement à mes devoirs d'élue? 


Partager cet article
Repost0
1 avril 2012 7 01 /04 /avril /2012 08:58

Scène du quotidien

 

- Tu vas voter Pokémon? C'est un poisson d'avril, dis-moi ?

Et obligée de contredire mon interlocuteur...
- Les Politiques, ce n'est pas un seul jour dans l'année, qu'ils noient le poisson...

Et obligée de lui expliquer
- Voter Pokémon, c'est aussi une leçon de civisme;
- Voter Pokémon, c'est aussi envie de leur faire comprendre : ça suffit !

ça suffit ! et que ça évolue...
Et je repense à mon vote pour les Sénatoriales; le choix du Pokémon Evoli.
- Evoli comme Evoluer !

Et je repense à cette réflexion entendue, alors que mon bulletin était sur la table de dépouillement;
Mon bulletin, ainsi commenté, par un élu... à un autre élu:
- C'est un lapin ? A ton avis?

Le 1er avril - un jour, y'a le poisson...
Vs politique,
- C'est le poison, tous les jours... et ce mois d'avril, encore plus?

 

Et mon choix de vote se dessine
election presidentielle1

Partager cet article
Repost0
31 mars 2012 6 31 /03 /mars /2012 10:32

Le Maire de ma ville et moi, on se rapproche?

Au dernier conseil municipal, nous étions côte à côte...  Comprendre, cités tous les deux dans le cadre d'une délibération.
Car faut-il le préciser, sur le plan  physique :
- lui siège en haut de l'estarde, en bout de salle;
- moi, je siège près de la porte et du radiateur !

Une question de protection, pour lui, pour moi...
- il ne s'agit pas d'être protégée par lui, évidemment !

Voici la délibération...
- Passée plus rapidement que pour cellle concernant la possibilité de remboursement des frais de garde pour enfants pour élus non indemnisés !

protection-juridique.jpg
et pour info : elle est passée ! et je vais réussir à dépasser la violence d'une vidéo.
- ce que j'ai ressenti comme une violence !

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le conseil municipal : le théâtre vu par une novice en politique
  • : Me voilà une élue. Une élue de l'opposition. Et je découvre le conseil municipal, la position d'une conseillère municipale... Un conseil municipal, à quoi ça sert? L'envie aussi de donner un grand coup de pied; un coup de pied dans cette fourmilière. D'où mes pieds alors que les Politiques montrent toujours leur tête.
  • Contact

Recherche