Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 juillet 2012 3 11 /07 /juillet /2012 14:06

Décidément, je ne suis pas douée !

Ma lettre de démission était prête,
- saisie, bien formulée, correctement orthographiée...
Même que j'ai eu du mal, vraiment du mal à l'écrire, je ne maîtrise pas certains styles littéraires...

Et là, la question :
- A qui dois-je envoyer mon courrier ?

Au Maire de ma ville?
Sauf qu'il ne répond jamais à mes courriels, alors un courrier version papier...
Certes, il y a la possibilité d'un recommandé avec AR. a voir.

Je me demande s'il est judicieux de contacter le Directeur de cabinet, ou le Chef de cabinet, ou le nouveau venu dans le cabinet dont je ne sais toujours pas à quoi il sert...

Au Préfet ?
Et là aussi, se pose la question "avec ou sans accusé de réception"
Sans oublier l'en-tête que je vais devoir changer....

Comment faire pour démissionner du conseil municipal?
je ne pensais pas que ce serait si compliqué...

Repost 0
Published by elueopposition - dans Et je m'amuse
commenter cet article
10 juillet 2012 2 10 /07 /juillet /2012 13:48

- La grande conférence sociale, tu en penses quoi?
me demande un ami FB.

Pour en penser quelque chose, il faudrait que je m'y intéresse...
alors, l'échange a tourné court!

Sur cette conférence sociale, je n'ai retenu à ce jour, que deux ou trois choses:

- Lors de l'ouverture,

une Majorité d'hommes, peu de femmesle parisien conference sociale
14 hommes et 4 femmes

Puis pour les Tables rondes,

- Les 7 tables rondes de ce lundi:
5 hommes et 2 femmes

Pourtant le "social",
- c'est un métier où les femmes sont largement représentées;
- C'est souvent un métier mal payé...

Les femmes sont les petites mains,
Les hommes font les malins?

Et, justement à propos de salaire, lors de cette conférence sociale, il est question d'Egalité professionnelle.

Et je lis, "Selon l'entourage de la ministre [Mme Vallaud-Belkacem]  tous les participants sont d'accord sur la nécessité d'annuler les écarts de rémunération et particulièrement de cibler (les actions) sur les 9% d'écart de salaire horaire entre hommes et femmes, à qualification et ancienneté identiques dans l'entreprise ». Source AFP

Le genre de déclaration qui a le don de me stupéfier... tant il n'apporte rien. Qui oserait dire :
- Oui, c'est normal qu'une femme gagne moins qu'un homme, sur un poste identique...

Et, partant de ce genre de déclaration inutile, il y a toujours la solution apportée; solution qui est
- un décret, des sanctions...

...  et je me dis que nos Politiques sont aussi naïfs que Djoumani.

Djoumani, le serviteur du Roi. Djoumani dont on se moque ;
Djoumani qui veut que cela cesse;
Djoumani qui reçoit alors tous ceux qui racontent des blagues sur lui...
Djoumani qui écrit dans un cahier toutes les blagues;
Djoumani qui enferme blagues et personnes dans un coffre et une prison...
Et Djoumani qui se frotte les mains, satisfait;
Djoumani qui explique, en montrant le coffre à un disciple:
- voilà, le problème est réglé ! On ne pourra plus jamais se moquer de moi !

Les faiseurs de loi et Politiques sont nos Djoumani...

Repost 0
Published by elueopposition - dans Et je m'amuse
commenter cet article
10 juillet 2012 2 10 /07 /juillet /2012 08:40
La parité en milieu rural
Et je découvre cette vidéo; merci Corinne.

A l'écoute de ces témoignages, un malaise.
Mêmes mots, mêmes propos que ceux que je tiens...  j'habite en ville !
Moi qui idéalisais la campagne...

Quelques exemples :
Il fallait Parité oblige... Il faut caser des femmes
On est venu chercher ma femme, dit l'un; faire la potiche, dit l'autre

Sans oublier ce constat :
- le Maire cherche des femmes effacées
Et je me demande si c'est pour cela qu'une adjointe dans ma ville vient de perdre sa délégation; mais ça, j'y reviendrai !

Sans oublier la réalité du quotidien
avec des enfants, avec un travail, c'est compliqué

Et ce fameux
- qui va garder les enfants?
Et bien sûr, un rictus m'anime... Une simple délibération suffit; sauf que cette délibération n'est jamais votée, ou à quel prix ! J'en sais quelque chose. Voir ici

Et je reste perplexe en entendant ça
- Je pense que ces élues femmes qui ont commencé vont continuer

Il est vrai que je viens de retrouver dans mon tiroir, ma lettre de démission de conseillère municipale...
Il est vrai que je repense à cette suppléante prise pour une escort girl...


Repost 0
Published by elueopposition - dans Et je pense aux femmes...
commenter cet article
9 juillet 2012 1 09 /07 /juillet /2012 16:32

Vacances municipales, et j'en profite pour lire...
Un peu de culture politique ne peut me muire.

L'été dernier,  j'ai découvert et aimé :
- Absolument débordée ! de Zoé Shepard

Et j'ai relu, pour me préparer à suivre les élections présidentielles :
- Tsunami sur l'Elysée, de Dominique Ambiel

ainsi que, pour les élections législatives :
- Voter Berrurier, un San Antonio

En ce mois de juillet 2012, je sais que mon choix se portera déjà sur un livre qui fait fureur,
Le Monarque, son fils, son fief de Marie Célie Guillaume, ex Directrice de cabinet de P. Devidjian.

A moins que je ne relise tout simplement
Le Seigneur des Anneaux la trilogie de Tolkien. .
L'anneau et le pouvoir : le pouvoir qui corrompt les plus forts... comme en politique.
L'anneau et Tom Bombadil : Tom Bombadil qui est en dehors de toutes les histoires de pouvoir et de domination et sur lequel l'anneau n'a aucune emprise... Tom Bombadil, le personnage que je préfère.

Repost 0
Published by elueopposition - dans Et je m'amuse
commenter cet article
8 juillet 2012 7 08 /07 /juillet /2012 08:33

Les beaux jours, les mariages...

- C'est un plaisir !
m'explique une conseillère municipale d'une ville, qui assure jusqu'à plus de 12 cérémonies par mois.
Mariage, mariage et mariage

Et je me demande ce qu'il en est dans les villages;
Et je demande au Maire d'un village, ce Maire que j'ai déjà évoqué :

Sa réponse :

"Oui c'est moi qui célèbre les mariages dans la commune, en moyenne 7/8 par an.
J'ai fait installer à mon arrivée des haut-parleurs extérieurs et ainsi, à l'entrée et à la sortie des Mariés, je diffuse de belles chansons d'Amour.
La Municipalité offre aux Mariés un Livre d'or de leur mariage et moi, à titre personnel, un bouquet de roses à la Mariée. (Ca me permet de l'embrasser en premier !!) et une poésie créée spécifiquement pour eux que je leur offre après lecture. de belles cérémonies à ce que l'on me dit ! ....
Oui j'aime tout ce qui est lié à l'Amour je suis un romantique .... C'est ringard paraît-il mais je suis ainsi !! lol"



à titre personnel, un bouquet de rose...
Les indemnités du Maire de ce village s'élèvent à quelque 1 467 euros par mois; et pas de voiture de fonction, de chauffeur, de frais de représentation.

Frais de représentation ! C'est ainsi que l'on nomme ce qui est dépensé sans que l'on sache de quoi il en retourne vraiment. Ces frais de représentation perçus par les députés par exemple, s'élèvent à plus de 6 000 euros / mois, je crois.

Et le Maire de ce village, lui, c'est sur ses propres deniers, qu'il offre un bouquet de rose !

... et une poésie !

Là, c'est sûr, ce doit être grandiose ! Enfin, pour le moins inédit !

Moi, j'imagine mal le Maire de ma ville en train d'écrire des poèmes, et encore moins de les déclamer... 
D'ailleurs, il choisirait de mettre à contribution le Gang des Chiottards, son service communication.

Et j'ai eu le droit à l'un de ce bouquet de vers, du Maire de ce village...
Non que je me sois mariée ! - ça, c'est déjà fait et depuis longtemps! Juste pour le plaisir...

Symbole de l’Amour
Elle est pour vous ce soir
Un geste de glamour
De beauté et d’espoir
Toujours très élégante
Comme la rose qu’on lui offre

Elle se veut rassurante
Couverte d’une seule étoffe
La femme est devant vous
Belle, sensible et féline
Elle veut faire de vous
L’ amant qu’elle devine
Alors offrant ces lèvres
Comme on offre une rose

Le Maire de ce village est un poète !  Et je pense à Ronsard.
Le Maire de ma ville est bien piètre; et je pense... Roublard ?


Pour en savoir plus sur le Maire de ce village
Dans les campagnes, le Maire est l'Ami, le confident, le curé, le copain... et le Maire quelquefois

m'explique

 

Repost 0
Published by elueopposition - dans Et je découvre la politique
commenter cet article
6 juillet 2012 5 06 /07 /juillet /2012 21:02

Le 7 juillet...  et j'ai encore oublié!

Mon mari est  né le 7 juillet, et j'ai oublié, complètement oublié de changer !
- Pas de changer de mari !
mais de changer mes informations sur Facebook !

Sur Facebook, je sais qu'il sera écrit, publié sur mon mur :
- Bon anniversaire !
avec toutes les variantes possibles, assorties de bouquets de fleurs, de gâteaux virtuels, et autres coeurs...

Normal ! j'ai donné comme information : née le 7 juillet !

Facétie Facebook !

Lorsque j'ai créé le profil Elue Opposition, c'était pour préserver mon anonymat.
Et j'ai utilisé le jour et le mois de naissance de mon mari.
- Pas l'année, je suis bien de 69 !
,
pub-fb.jpg
Même Facebook s'y met !

Sont-ce des idées de cadeaux ?
Ci contre, les pubs qui s'affichent sur ma page de profil.
Est-ce en harmonie avec mes chaussures?

Ou
Une mise en garde - garde robe !
et besoin d'une tenue sexy à 43 ans...


Qu'importe !

Merci à ceux et celles qui vont me souhaiter mon non anniversaire...
et me permettre de penser, demain, toute la journée à mon mari!

Avec Facebook, je peux tout oublier... sauf l'anniversaire de mon mari !

Il vous dit MERCI !

 

 

 

 

 

 

Tout oublier? Non !

C'était un 7 juillet.
Une directrice de communication s'est jetée par la fenêtre.  Elle s'est suicidée.

Le Maire de la ville a été reconnu coupable; il a été condamné, une première fois puis en appel.
Condamné pour harcèlement moral, ce coupable est toujours à la tête de la ville...



Repost 0
Published by elueopposition - dans Et je m'amuse
commenter cet article
4 juillet 2012 3 04 /07 /juillet /2012 21:34

Place de la Mairie, du monde ! Beaucoup de monde, ce samedi...
Et je m'étonne :
- Tiens, y'a encore une fête organisée par le Maire de ma ville ?  Qu'est-ce qu'il a encore pu imaginer...

Je pensais qu'il avait épuisé toutes les possibilités...
ville-sur-fete-copie-1.jpg

 

 

 

 

 

... des hommes, et même des enfants en costume cravate; des dames et demoiselles en roble longue, et mon regard s'arrête sur un couple. Ce sont de jeunes mariés ! ou des pas encore mariés... je ne sais ! les mariages se succèdent...

Une conseillère municipale... et conjugale?
- Jusqu'à six mariages en une seule journée, me confie une amie, conseillère municipale dans la Majorité d'une autre ville.

Les cérémonies de mariage, normalement, sont du ressort du Maire et des Maires adjoint.es.  Mais entre élus, il y a toujours des arrangements. Et c'est ainsi que cette conseillère municipale se retrouve à marier... et pas à tour de bras, loin s'en faut.

- Au début, j'envoyais un mail; ou j'essayais de joindre au téléphone les futurs mariés. en savoir un peu sur eux, sur leur souhait, leurs attentes au moment du passage à la Mairie...
mais elle avait rarement de réponse !

- Maintenant, j'échange quelques minutes avec le couple lorsqu'il se présente...
histoire de savoir s'ils ont des enfants, s'il s'agit d'un remariage... le souci de tenir un discours en harmonie.

- L'harmonie des gens présents, leur tenue vestimentaire, l'ambiance... elle embrasse tout cela d'un coup d'oeil avant que  les Mariés s'embrassent.

Elle l'a noté, point la peine d'insister sur l'importance de l'union, les engagements que créent ces liens officiels du mariage, la responsabilité, notamment la responsabilité financière envers la belle famille.. tant que les consentements, le "OUI" n'a pas été prononcé par l'un et l'autre; le "OUI" et l'échange des alliances s'il a lieu en Mairie.

Elle insiste donc après, sur cette notion d'engagement , de devoirs, d'assistance ! même si c'est trop tard...
Et je me dis qu'elle joue un peu le rôle d'une conseillère conjugale, en plus de conseillère municipale.
Elle assure un mariage personnalisé pour qu'il reste gravé...

Et c'est avec passion qu'elle décrit ce moment, ce rôle d'une élue de la Majorité.
Avec une telle passion que j'en arrive à regretter... d'être dans l'opposition !
Je n'assurerai jamais cette fonction municipale-là.

Mariage d'un élu de ma ville
Et je repense à un mariage dans ma ville...  Le mariage d'une des têtes de liste de l'opposition...
Cet élu minoritaire aurait aimé que le Maire fasse exception; que ce soit une élue de l'opposition, une élue de son groupe politique qui procède à l'union... ça se fait ! Sauf que le Maire a refusé !
Encore une polémique ! C'est l'usage... et usant... Pas les bons usages républicains... Comme mentionné dans l'article car cette histoire avait fait l'objet d'un article dans le journal local.

Tension PS-UMP autour d’un mariage

PAS DE TREVE estivale à [nom de ma ville] entre le maire de la ville, [étiquette politique du Maire] [nom du Maire de ma ville], et l’élu [étiquette politique du Maire] [nom de l'opposant au Maire de ma ville]. Ce dernier doit se marier le 28 août. Les bons usages républicains permettent que l’union soit célébrée par un conseiller municipal de l’opposition. Mais voilà, le maire vient de signifier à l’intéressé qu’il n’en serait rien.
Une décision qui a poussé les élus de droite à se fendre d’un communiqué qualifiant cette décision de « mesquine et basse ».



J'avais été invitée;  je me demande bien encore pourquoi ! Sans doute une stratégie de la part du Marié, une façon de montrer  - et de me montrer - que j'étais une proche politique.
Je me souviens de la salle des mariages, cette si jolie salle de la Mairie, pleine à craquer de gens de l'opposition au Maire de ma ville.  Le Maire qui avait essayé de faire bonne figure... Pas très fier, je me souviens. Plutôt nerveux ! Il est vrai que c'est lui qui avait déclenché les hostilités en refusant cet arrangement, en se montrant procédurier à l'extrême.

Et il paraît qu'il avait été étonné en me voyant, le Maire. Là, c'est mon mari qui me l'a dit.
Moi, je me souviens que d'une chose.

Dans cette salle des mariages, pleine à craquer, j'étais debout... et même que j'avais mal aux pieds, à cause de mes chaussures neuves...  je l'ai dit à une amie quelques instants plus tard, lors du buffet...
chaussure-copie-1.jpeg  

 

Et c'est là qu'elle a pris cette photo...

La  photo de mes pieds !
Mon avatar !


Et comme c'est d'actualité, je chantonne : Gai, gai, gai, marions-nous !

Et je repense au Maire d'un village...
Lui, il joue Ronsard.


Repost 0
Published by elueopposition - dans Et je découvre la politique
commenter cet article
28 juin 2012 4 28 /06 /juin /2012 18:49


Horrible, c'était horrible... Je pleurais, j'étais mal. Je me suis cachée pendant 48 heures


Nous sommes à la terrasse d'un café parisien, elle me raconte... Et j'imagine un passant interceptant ces mots. Peut-être s'imagine-t-il que cette femme, là, devant moi, est la victime d'un viol. Elle l'est, mais d'un viol politique. Explications.

Elle a la trentaine, dynamique, gaie et souriante. Elle est journaliste, très entreprenante. Et dans sa ville, elle a créé des activités, des emplois...  De plus, elle s'intéresse à la politique.  Rien d'étonnant à ce qu'elle soit contactée par un candidat, à la recherche d'une suppléante. Les législatives approchent.

Rendez-vous pris avec le candidat, échanges sur le fond et sur la forme de la campagne... et elle est partante.
Son talent rédactionnel, son réseau forgé grâce à sa société de communication, et plus encoore le sourire sympathique dont elle ne se départit jamais - même en me racontant son histoire !- Tout, elle est prête à le mettre au service de ce candidat. Mais...
Que les choses soient claires, suppléante mais pas une plante verte !


On verra ça plus tard !
Et la campagne pour les législatives commence...  et elle découvre l'expression "on verra ça plus tard"
- Pour la photo, comment on procède?
- On verra ça plus tard...

- Pour le tract, je pense que...
- on verra ça plus tard...

Et c'est ainsi que le "on verra ça plus tard" se traduit par "Les photos sont déjà parties" puis elle découvre un photomontage! Est-ce utile de le préciser, on ne l'a pas consultée ni sur le texte, ni sur la présentation. Elle se retrouve en petit médaillon.
Cette professionnelle de la com' essuie les quolibets de ses amis.

On te verra
Le plan de campagne s'organise, avec au programme une conférence, des rencontres avec les habitants.
Le "on verra ça plus tard" se traduit par  un "on te verra"...

- On te verra, mets-toi en robe!
- On te verra, ne fume pas !

Et là voilà donc transformer en escort girl... enfin, comprendre "femme objet"  servant de décoration à un candidat.
La suppléante rêvée... sauf que c'était mal la connaître.

Quelques jours avant le dépôt des candidatures, elle a dit "stop!"  et je crois même qu'en dépit de ce "stop!", il a déposé son nom. Sauf que c'était mal la connaître...   Elle a refusé d'être sa suppléante.  Une décision difficile à prendre.
- Je pleurais, j'étais mal, dit-elle. Et je la crois.

Et comme le candidat ne voulait démentir, continuait à faire "comme si elle était sa suppéante", elle a à son tour, communiqué, informé.
- Horrible, c'était horrible !  insiste-t-elle car le téléphone n'arrêtait pas de sonner, les tweets de tweeter...

Sans compter la surprise du candidat, sa stupéfaction ! Lui qui n'avait vu en elle, qu'un potentiel de voix grâce à sa présentation, sa jeunesse et  le dynamisme qu'elle incarnait. Le candidat a découvert qu'une femme avait un cerveau, un réseau et du caractère. Pas une plante verte qu'on exhibe !

Et pour échapper à tout cela, elle est partie pendant deux jours. 
- Je me suis cachée pendant 48 heures! ce sont ses mots.

Depuis, elle arrive à en rire; même que c'était drôle sur facebook, m'explique-t-elle; puis de préciser :
- Je me suis pas allée voter. Moi, c'est fini la politique!


Et je la remercie;
et l'impression d'être moins seule;
et je repense à la campagne municipale, à mes premiers pas dans le local;
et je suis rassurée de n'être pas la seule à prendre tout trop à coeur ( oui, j'en ai chialé, moi aussi, en d'autres moments et maintenant, j'en ris !)
et je trouve dommage, plus que dommage ce gaspillage... et l'envie de lui dire "Mais si, il ya quelqe chose à faire"...

et je retiens un "On verra ça plus tard" !

Repost 0
Published by elueopposition - dans Et je pense aux femmes...
commenter cet article
26 juin 2012 2 26 /06 /juin /2012 08:49

C'est la rentrée parlementaire.  Les Faiseurs de loi s'installent sur les bancs de l'Assemblée.

Bon courage à eux! Pas facile de se mettre à travailler lorsque tout le monde pense aux vacances...
Les élus ont rarement les mêmes préoccupations que les habitants... En décalé? Le fossé?

La rentrée a un prix
Pas question de les plaindre... Il est vrai qu'ils sont largement, grassement payés pour ça.
Payés ou plus exactement, ils bénéficient en plus de leur rémunération, de tout u tas d'avantages...
La liste ressemble à s'y méprendre à celle des Sénateurs.

Les députés, eux aussi, ont droit :
- à des frais de déplacement, train, avion, taxi, etc:
- à des frais de représentation ( mais qui représentent-ils puisque c'est Abstention qui a gagné?),
à ceci cela...

Et je lis dans un journal, que certains bureaux sont même équipés de canapé lit.
- Canapé lit pour se reposer... est-il précisé.
Il vaut mieux le préciser, ces canapés lits, ça prête a confusion...

Par contre, il n'y a pas de crèche...

- Y'a le coiffeur, le restaurant mais pas de crèche !
Pas de crèche à l'Assemblée, sans doute pas de crèche au Sénat... Donc, c'est comme dans ma ville :
- les élus sont des gens sans enfant ! Une famille sur 5 est monoparentale; à la tête de ces familles monoparentales, 80% de femmes... et souvent, des femmes en situation précaire... mais pas de crèche au Sénat ou à l'Assemblée. Les Faiseurs de loi ne sont pas concernés?

Et d'ailleurs, c'est bientôt le conseil municipal; je n'ai rien préparé et je ne pose plus la question :
- Qui, mais qui va garder les enfants?

Rien préparé, j'attends les vacances !  

Repost 0
Published by elueopposition
commenter cet article
25 juin 2012 1 25 /06 /juin /2012 08:43

Demain, le 26 juin, l'Assemblée nationale s'ouvre par une séance publique consacrée notamment à l'élection du Président... et ce sera un homme, évidemment! 
 
Je me demande si les Députées et Députés doivent "obéir" et voter selon des consignes, un choix forcé...
N'auraient-elles pas aimé, apprécié qu'une femme soit enfin au Perchoir? Et  ce même constat pour les Elus...

Certes, l'Assemblée nationale compte désormais 155 députées, un record jamais atteint chez les Faiseurs de loi, mais je reste toujours perplexe.

Les débats vont-ils se dérouler comme au conseil municipal de ma ville ?
- les hommes lèvent la main, les femmes baissent la tête. Elles gardent le silence...

Les élues de ma ville, elles gardent le silence; ce silence qui tue... 

Ce silence des cris dans la chambre conjugale, premier lieu de violence;
Ce cri contre le silence dans la Chambre basse....

Encore un homme, Président de l'Assemblée...
Choix forcé, le premier et ensuite, ça va continuer...

Et je n'ai plus confiance en ces Faiseurs de loi;  
et comme ça se passe dans la Chambre haute,
et comme je l'avais déjà écrit pour la Chambre basse, ce numéro :
- SOS Femme Violence Conjugale 39.19




Repost 0
Published by elueopposition
commenter cet article

Présentation

  • : Le conseil municipal : le théâtre vu par une novice en politique
  • Le conseil municipal : le théâtre vu par une novice en politique
  • : Me voilà une élue. Une élue de l'opposition. Et je découvre le conseil municipal, la position d'une conseillère municipale... Un conseil municipal, à quoi ça sert? L'envie aussi de donner un grand coup de pied; un coup de pied dans cette fourmilière. D'où mes pieds alors que les Politiques montrent toujours leur tête.
  • Contact

Recherche