Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 septembre 2012 7 30 /09 /septembre /2012 18:35

Scène du quotidien

Et ma fille fait ses devoirs;  et je feuillette les pages de son cahier; catastrophée ! 
Trop de fautes!

Réflexion de ma part, mode protestation en retour, de la sienne:
- A quoi ça sert, l'école?
- A écrire correctement sur Facebook ! lui réponds-je. Point final !

Et je lui montre justement, cette image si explicative, trouvée sur Facebbok....

lorthographe-en-question.jpg

Repost 0
Published by elueopposition - dans Et je m'amuse
commenter cet article
25 septembre 2012 2 25 /09 /septembre /2012 12:01

- Du PQ dans les toilettes !

Non, aucun lien avec les préoccupations réelles ou supposées du Gang des Chiottards de ma ville. C'est juste un discours... ce discours que prépare ma fille. Elle veut être déléguée de classe.

Déléguée de classe, et elle me demande mon avis.
D'abord lui dire que je suis rassurée. L'année dernière, en sixième, sa PP enfin Pépée ?! enfin sa Professeure Principale l'avait encouragée à se présnter ; et elle avait haussé les épaules.

- A quoi ça sert?
m'avait-elle expliquée. ça sert à rien ?
Et je crois qu'elle n'avait pas osé terminer sa phrase "ça sert à rien... comme toi au conseil municipal !"

Et je me souviens de lui avoir donné à lire cet extrait de mon blog "Délégués de classe - un passage manqué"
Je m'en souviens d'autant plus que j'avais dû lui dire de chercher le mot  "bâtard" dans le dictionnaire... Comme quoi, elle connaît l'insulte... mais non sa signification.

Candidate, un discours, et elle me demande conseil
Et je crois que j'ai été flattée ! Ma fille reconnaît-elle en moi un certain talent? 
Quoi qu'il en soit, j'apprécie l'approche de cette élection de "Délégués de classe", puisqu'il ya un véritable travail autour. Ce n'est pas une élection à la va-vite, une formalité dont le prof se débarasse le plus rapidement possible.

Je décide donc de réfléchir avec elle... et là voilà qui part sur des mots ampoulés, des formulations toutes faites...
- Défendre les élèves, leurs droits, améliorer les relations avec les professeurs etc

Et je réprime une vague d'amertume; et je soupire devant ce conditionnement.... et je lui souris, lui demandant :
- Toi, qu'est-ce qui t'a embêté le plus, aujourd'hui, au collège?
- Y'avait pas de papier dans les toilettes ! me répond-elle du tac au tac. Y'a JAMAIS de papier dans les toilettes !

Et nous avons continuer à échanger...
- A quoi servent les cours sur l'hygiène corporelle ? alors qu'un point essentiel n'est pas rmis en place.
Toujours des papiers à remplir, mais pas de papier là où il en faut !

De cours à discours, franchir le pas
Et je lui reparle d'une Tribune, une de mes premières Tribunes publiée dans la Pravda municipale.

Cette tribune dans le journal municipal commençait ainsi : Envie de faire pipi, ce cri du corps et du coeur de ma fille... et elle se poursuivait par la démonstration suivante : les aménagements urbains sont tels qu'ils ne permettent pas de répondre aux besoins physiologiques... Déshumanisation de la ville !

Cette Tribune qui avait tant fâchée ma fille d'ailleurs.
- T'avais besoin d'écrire une chose pareille ! C'est pas malin.. si quelqu'un lit ça, qu'est-ce qu'il va penser? .

C'est ce matin. Une pensée pour ma fille. et que la pression va monter... Va-t-elle oser?

Et je me dis que le conseil municipal approche; que je ferai bien de me préparer; que je vais devoir lire, en fin de séance mon voeu... que je vais devoir gérer les regards, les mots dits, les moqueries...
Et je penserai à ma fille; et je penserai à un ami du Peuple des connecteurs.


Repost 0
Published by elueopposition - dans Et je m'amuse
commenter cet article
24 septembre 2012 1 24 /09 /septembre /2012 20:54

Création d’un emploi de Directeur en charge de la coordination des ressources et du
développement urbain : Directeur Ressources et Développement urbain.

C'est un point inscrit à l'ordre du jor du conseil municipal de ma ville.

Ce poste, c'est suite au  départ en mutation le 31 mai dernier du Directeur général adjoint des services en charge des
Ressources et du Développement urbain

Donc, un poste de Directeur général adjoint des services en charge des Ressources et du Développement urbain est remplacé par un Directeur Ressources et Développement Urbain.

Et je me demande ce que signifie toutes ces complications dans l'organigramme déjà fort compliqué de la Mairie.
D'ailleurs, je ne sais jamais à qui envoyer mes mails...

La délibération se présente ainsi:
La ville de [nom de ma ville] a lancé son remplacement dans un premier temps par ses propres moyens (Diffusion par le service recrutement d’annonces sur des publications spécialisées du type « La Gazette des Communes »).
Les candidatures reçues ayant été jugées non satisfaisantes,

Et je me demande à quoi sert alors La Gazette des Communes??
Et c'est à croire que ma ville, cette ville en proche banlieue parisienne, dont le magazine municipal ne cesse de vanter la joie d'y vivre - même que le Maire est toujours souriant sur les photos; et les habitants aussi !
n'intéresse aucun candidat digne de ce nom.


la Direction Générale a pris la décision de déléguer cette recherche à un cabinet de recrutement. Ce dernier a présenté plusieurs candidatures.

et je me demande bien quel est ce cabinet de recrutement? Son nom n'est pas cité; quel est le coût...
 
La personne sélectionnée est agent non titulaire,


Un agent non titulaire !  Nous y voilà ! J'ai enfin compris cette délibération.

Et à nouveau, je pense à la personne - pas encore remerciée, et pourtant...- qui m'a offert :
-A-bso-lu-ment Dé-bor-dée
Saison 2, de Zoé Shepard.


Zoé Shepard retrace dans son roman :
- "les embauches en pagailles"
- "quant les reçus collés qui, après avoir eu un concours, ne trouvent pas de poste faute de piston et perdent le bénéfice de leur concours, tout le monde s'en fout"
ou encore:
" Les doublons dans l'organigramme sont une spécialité maison" .
Des postes créés pour " caser des rejetons"...
  Et elle précise que pour ces recrutements, il faut " une délibération du conseil municipal"

Ce conseil municipal qui aproche; et je me dis que j'ai bien fait de lire - et de rire ! attentivement ce livre.
Partant de l'idée que toute fiction reflète une large part de vérité, j'envoie un mail pour demander des précisions...

 

Mais à qui dois-je envoyer ce mail?
Au Directeur général, au Directeur général adjoint, au Directeur de cabinet, au Chef de cabinet?

Repost 0
Published by elueopposition - dans Et je découvre la politique
commenter cet article
19 septembre 2012 3 19 /09 /septembre /2012 22:14

 

 

Bientôt le conseil municipal, répétition avec les commissions.
- Commissions où sont étudiés les points qui seront présentés.;
- Commission et je me rends au pas de course à celle où je suis affectée.


Le poignet dans le plâtre
Les élus arrivent - je suis la seule de l'oposition;
Les élus se saluent, avec une attention toute particulière portée sur l'un d'eux.

C'est un adjoint au Maire; il a le poignet dans le plâtre, ou pour le moins un bandage...
Il explique ce qui lui est arrivé. Moi, je m'éloigne, j'ai du mal à retenir un fou-rire...

Comme le Don ?

Ce poignet dans le plâtre du Maire adjoint de la ville,  c'est comme dans le roman de Zoé Shepard ?
- Absolument Débordée - Saison 2 

Extrait du livre
- Monsieur le Maire...
- Quoi encore?
Les caméras sont sur le parvis, ce serait vraiment tendance qu'il y ait une prise de vous à vélo, persiste le Gourou.

Deux conseillers du Gang le hissent sur une bicyclette. Le vélo péniblement enfourché, il manque de s'étaler par terre dès le premier tour de roue. [...]

Et le lendemain :
[...] Le Don arbore une attelle au poignet gauche souvenir de ses acrobatie cyclistes[...]

 Et la réunion s'est poursuivie. Pas trop écouté.
Fait exprès, il était justement question des transports en Ile de Frnace... et l'adjoint au poignée bandée était juste en face de moi...

Repost 0
Published by elueopposition - dans Et je m'amuse
commenter cet article
19 septembre 2012 3 19 /09 /septembre /2012 11:04

- Comme tu dis, le journal a fini par se faire interdire.
- Mince alors, et pour le tiercé ?
[...] J'avais repris ce jour-là un café avec Charlie, [...] Pourtant, autour de moi les clients du bistrot continuaient leur vie comme avant : j'avais sûrement tort de  m'inquiéter.

Et je relis Matin Brun...
Comme il y a presqu'un an... la mémoire de ce blog
matin-brun.jpg
Comme il y a presqu'un an... sauf que le changement, c'est maintenant !
La sombre impression d'une montée des extrémismes - pas que des salafistes ! Des extrémistes de tous bords...
Encore un cran... ce que je note derrière mon écran.

Et je propose à ma fille de lire Matin Brun,
- version accessible sur Internet, en intégralité.

Et ma fille de me répondre :
- Je fais mes devoirs, c'est pas le moment !
Sic!  c'est ici : c'est pas le moment, une Prophétie ?, pour comprendre ce sic!

Repost 0
Published by elueopposition
commenter cet article
19 septembre 2012 3 19 /09 /septembre /2012 08:52

Scène du Quotidien

- C'est pas le moment, Maman !
Réplique typique de ma fille - je viens de lui demander de mettre la table, faire ses devoirs, ranger sa chambre (liste non exhaustive)

- Ce n'est pas le moment !
Réplique typique entendue à propos des caricatures publiées par Charlie Hebdo! Ces carricatures du Prophète Mohamed... 

Ce n'est pas le moment, nous avons d'autres priorité, etc
Toutes ces réflexions auxquelles j'avais eu droit ... j'avais déposé au conseil municipal, une délibération sur l'interdiction de tomber pour la neige.  Le Maire fait la pluie et le beau temps, et bien qu'il neige maintenant! tel était mon raisonnement. Une provocation. Oui ! Et alors? C'était la suite - ou plutôt la non suite - de ma délibération sur la possibilité de remboursement des frais de garde pour élu.es non indemnisé.es.... Cette délibération qui n'était pas une priorité...  Que ce n'est pas le moment...

Ce n'est jamais le moment!
et je me demande s'il faut toujours attendre qu'il soit trop tard...

Ce n'est jamais le moment,!
et je me demande si c'est une prophétie...

Et je pense :
Bravo, Charlie Hebdo ! 

Même si je regrette que ce ne soit pas une provocation ! C'est ce que vous déclarez:
- Provoquer permet d'avancer !

Repost 0
Published by elueopposition
commenter cet article
18 septembre 2012 2 18 /09 /septembre /2012 08:23

- Tu vas encore t'attirer des em...

Réflexion lapidaire de mon mari - Je viens de lui re-lire Ce voeu écrit à la va-vite, un peu fâchée, légèrement inspirée... une envie? Ce voeu est inscrit à l'ordre du jour du conseil municipal. de ma ville.


Voici le texte

....................................................

Le texte de ce voeu est supprimé... ou plus exactement, il est accessible, il le sera autre part.
et associé à mes prénom, nom et ville...

J'ai fait appel au Peuple des connecteurs, j'ai eu les réponses attendues.


....................................................

 

Repost 0
Published by elueopposition - dans Et je découvre la politique
commenter cet article
17 septembre 2012 1 17 /09 /septembre /2012 12:51

Au courrier apporté par le facteur, une lettre en provenance du Sénat.

Evidemment, il ne s'agit pas des deux sénateurs auxquels j'ai envoyé un mail;
- ces élus qui s'intéressent au statut de l'élu local mais qui n'ont jamais daigné répondre à mon message.
Lettre ouverte à philippe dallier (ump) et jean-claude peyronnet (ps)


Ex-cons : Contraction de consultant et expert

Pourtant, je reste persuadée que ce blog -enfin, quelques réflexions sur ce blog- peut être une base à leurs réflexions... sans doute vont-ils, ces deux sénateurs, se tourner vers des experts, des consultants, des ex-cons ( contractions d'expert et consultant)... et que pour ce faire, ils vont les rétribuer grandement.

Nos élus décideurs adorent mettre en place des Observatoires, des Commissions spéciales, des Commissions extra-spéciales...  ça les occupe; ça occupe leurs amis et relations... Occuper, à savoir créer des emplois .
- Pour que Le Ministre du chômage s'en inspire?....

La pratique du rapport

Créer des emplois car cette mise en réflexion-observation se traduit par une action : imprimer des rapports.
Des rapports qui ne seront jamais lus...

Enfin, si ! J'exagère ! ces rapports seront lus et seront même largement diffusés, jusque dans la presse... dans le Canard Enchaîné ! Car les élus plagient, pompent, font du copié/collé et lorsqu'ils se font pincer, ils déclarent  :

-  "c'est déjà bien écrit par d'autres !" P. Pemezec Député à l'époque.

A croire qu'il faut un rapport sur les autres rapports...  et je me rapporte à cette préoccupation première.
- Qu'en est-il de cette lettre reçue?

A suivre...



Repost 0
Published by elueopposition - dans Et je découvre la politique
commenter cet article
16 septembre 2012 7 16 /09 /septembre /2012 08:53

Et j'ai envoyé ma Tribune pour le Journal de la ville...
- avant même de recevoir le mail du service communication !

Ce mail qui informe, chaque mois :
"Nous demandons aux groupes qui ne l'ont pas encore fait et qui le souhaitent de bien vouloir nous faire parvenir leur tribune pour le [la pravda municipale] de octobre  au plus tard le [jour et mois]."

J'ai envoyé ma Tribune à 14H37; et le même jour, à 15H02, je recevais... ce mail du service communication!
"Nous demandons aux groupes qui ne l'ont pas encore fait et qui le souhaitent de bien vouloir nous faire parvenir leur tribune pour le [la pravda municipale] de octobre  au plus tard le lundi 17 septembre."

Et je me demande s'il y a un lien entre mon envoi et l'envoi du service communication ou s'il s'agit là d'une simple coïncidence... Aucune importance... ou ce serait donner trop d'importance à ma Tribune; comprendre qu'à peine reçue, elle serait lue...
- lue par la Directrice de communication -elle me confirme la bonne réception!,
- une autre personne du service communication - aucune idée de son rôle.
mais encore
- lue par  le Gang des chiottards, puisque l'envoi de la Tribune est à faire
avec copie au Directeur de cabinet, au Chef de cabinet, au "je ne sais quel est son titre' du cabinet

La Tribune doit être envoyée à pas moins de 5 destinataires...
et je la mets aussi en copie à mon collègue... qu'il sache que j'ai bien fait mes devoirs.

Copie, et je recopie...

Pas toujours aussi sérieuse ! Sans doute suis-je en ce mois de septembre comme les écoliers. Motivée par la rentrée.
Cette motivation qui se perd au fil des mois, surtout à l'approche de l'été.

Et je me souviens de ce mois de mai; ce mois qui fleurait bon l'avant goût des vacances...  Et je flâne plutôt que d'écrire ma Tribune... alors s'ensuit cet échange :


J'envoie un mail à La Directrice de la Communication,
avec copie au Directeur de cabinet, au Chef de cabinet, au "je ne sais quel est son titre' du cabinet
- le 16 mai, la veille de l'ascension. Un jour férié !

......................................................................................

Bonjour,

La Tribune est à rendre pour ce jour... donc, envoyable jusqu'à minuit.
Or, comme jeudi est férié... et que le service communication fait peut-être le Pont,
puis-je avoir un délai supplémentaire pour trouver un sujet, l'écrire et vous la faire parvenir?

Formule de politesse et signature.

......................................................................................


Trois heures plus tard, je reçois cette réponse de La Directrice de la Communication,
avec copie au Directeur de cabinet, au Chef de cabinet, au "je ne sais quel est son titre' du cabinet
......................................................................................
Bonjour,
Suite à votre demande, je vous informe qu'aucun délai supplémentaire ne pourra être accordé.
Les tribunes qui ne nous parviennent pas aujourd'hui avant minuit, ne seront donc pas publiées.

Formule de politesse et signature.

......................................................................................


Bien fâchée, je m'y mets le soir. je copie colle un article de ce blog, écrit voilà au moins trois ans... et j'envoie ce qui devient une Tribune, et je mets en copie... sans oublier de préciser :

......................................................................................
Bon courage puisque vos travaillez le jeudi férié !
......................................................................................


Il est  21H44 ! Travail de nuit qui m'ennuie ! qui m'ennuie d'autant plus que deux heures plus tard - il est presque minuit! je reçois un accusé de réception de la Directrice de communication :
......................................................................................
directrice-de-communication.jpgLa Directrice de communication - A minuit ?
......................................................................................

Il est minuit et la Directrice de communication me répond... Et là, je culpabilise !
- Est-ce à cause de moi qu'elle veille si tard, le soir?
- Comment se fait-il qu'un Journal municipal se traduise par des horaires de nuit...
Ce n'est pas un Quotidien avec des impératifs de bouclage...

Il est minuit, et je ne trouve pas sommeil; c'est une nuit plus tard.
Alors, je réfléchis puis j'envoie ce mail :

Ce mail à La Directrice de la Communication,
avec copie au Directeur de cabinet, au Chef de cabinet, au "je ne sais quel est son titre' du cabinet
......................................................................................
Bonjour,

En réponse à votre message :

1/ vous n'avez pas à remercier... puisque je ne puis le faire compte tenu de votre "compréhension".
J'étais bien obligée d'envoyer cette tribune bâclée...
Et je vous remercie de corriger les faute (je me demande s'il faut un 's' à baudruche.

2/ votre message a été envoyé après 23 heures; et comme je ne peux oublier la tragédie qui s'est déroulée à Fontenay-aux-Roses*, j'espère que vous n'êtes pas victime de harcèlement au travail;
- harcèlement avec l'obligation de rester jusqu'à des heures si tardives;
- harcèlement avec une pression...
|la Pravda municipale] n'étant pas un Quotidien avec un impératif  de bouclage.

Et, cette question :
- Etes vous en CDI? Quel est votre statut à la Mairie?
La précarité étant souvent en corrélation avec l'acceptation du harcèlement.

Formule de politesse et signature.


A noter - Les faute sans "s" pour corriger une faute
..............................................................................................

Suite à ce mail, je n 'ai reçu aucune réponse;
Ni de  La Directrice de la Communication, ni du du Directeur de cabinet, du Chef de cabinet, du "je ne sais quel est son titre' du cabinet

Aucune réponse, le silence !
- Ce silence des femmes qui tue chaque année;

Aucune réponse, le burn out ?
- Ce burn out, cet épuisement au travail...

Le burn out...
- le sujet de ma Tribune envoyée en ce mois de septembre pour le journal d'octobre.

Pas que de l'ironie
La Directrice de commuication a lu ma Tribune...  Tribune ironique, et pourtant...
Elle ne peut savoir que c'est elle qui me l'a, hélas, inspirée.
elle lui est dédiée et j'espère de tout coeur, qu'elle n'est pas concernée...

Repost 0
Published by elueopposition - dans La pravda municipale
commenter cet article
15 septembre 2012 6 15 /09 /septembre /2012 21:53

Scène -pas - exceptionnelle

Pas, les pas de ma fille. 
Ce samedi matin, elle a une séance de natation;
et près de la piscine, un rond-point et une colone, lieu d'affichage libre.

Libre...  et toujours occupé, ce lieu d'affichage; occupé par les deux têtes politiques :
- soit celle du Maire de ma ville; soit celle du leader du parti politique de l'opposition au Maire.

Opposition, comprendre Opposition partisane... qui ne me concerne pas.

- je suis dans l'Opposition avec la Majorité mais encore dans l'Opposition avec l'Opposition.

Par affiche interposée, ils se livrent leur bataille...
Et ce matin, c'est l'Opposition qui s'y colle... et colle donc, sur cette colone, l'affiche d'une tête.

Tête en l'air, ma fille?
Une femme a posé les affiches par terre, le temps de se saisir de son pinceau a encoller.
et ma fille de suivre son chemin, de prendre le trottoir, de passer près de la colone...
... et ma fille de marcher sur les affiches ! 

Rires ! Ma fille marche sur la tête de l'Opposition...



Repost 0
Published by elueopposition - dans Et je m'amuse
commenter cet article

Présentation

  • : Le conseil municipal : le théâtre vu par une novice en politique
  • Le conseil municipal : le théâtre vu par une novice en politique
  • : Me voilà une élue. Une élue de l'opposition. Et je découvre le conseil municipal, la position d'une conseillère municipale... Un conseil municipal, à quoi ça sert? L'envie aussi de donner un grand coup de pied; un coup de pied dans cette fourmilière. D'où mes pieds alors que les Politiques montrent toujours leur tête.
  • Contact

Recherche