Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 octobre 2012 1 08 /10 /octobre /2012 17:49

L'humour !  de l'humour belge !Itrouble-erection.jpg
Il fallait oser !  Et j'adore !

C'est une campagne du Conseil des Femmes Francophones de Belgique

ASBL - créée en 1905 · janvier 2008 à aujourd’hui

regroupement d'associations de femmes et de membres individuelles francophones, lobbying pour l'égalité entre femmes et hommes



Repost 0
Published by elueopposition - dans Et je pense aux femmes...
commenter cet article
6 octobre 2012 6 06 /10 /octobre /2012 08:30

Au Sénat, les Etats Généraux de la Démocratie Territoriale;
Dans ma ville, le Tas Généreux de la Démocratie...
Chacun son territoire !

Ainsi donc le Sénat a lancé une grande opération, les Etats Généraux de la Démocratie Territoriale;
même que j'ai reçu une lettre - pas arrivée par erreur, pour assister à une réunion des Elu;es du département....
Acte manqué, je n'y ai pas assisté... 

Alors, je me recentre sur ma ville.  Ce qui se passe dans les hautes sphères se retrouve à l'échelon local.

Un sondage - 20 000 euros.
Les Etats Généraux de la Démocratie Territoriale ont débuté par une consultation.
Consultation aussi dans ma ville, avec un sondage, des appels téléphoniques pour savoir ce que pensent les gens.

Le tas généreux de la démocratie territoriale au niveau de ma ville à un coût:
- 20 000 euros, le sondage!

Les conseils de quartier
Les Etats Généraux de la Démocratie Territoriale se poursuivent par des réunions départementales;
Réunions dans ma ville, au niveau des quartiers...

...;des conseils de quartier où les habitants sont invités; où des groupes sont constitués pour imaginer le quartier, faire remonter l'information, être force de proposition.

Ces conseils de quartiers, belle initiative sur le papier,  j'y ai assisté; C'était avant! Il y a longtemps... et j'ai trouvé :
- Des Elus qui font la promotion du maire de ma ville;
- Des Habitants qui sont avant tout des militants.
- Le Comité de pilotage, constitués des seuls "proches" par la pensée et les idées du Maire de ma ville.

Et cette réflexion entendue, non oubliée d'un Monsieur qui venait y assister :
Ah bon? Le Maire n'est pas là, a-t-il demandé à l'Elu représentant. Alors, je m'en vais!
A cette époque-là, je ne savais pas que le Maire de ma ville était seul décideur; et que ces réunions n'étaient qu'organe de propagande.

Le tas généreux de la démocrtaie territoriale au niveau de ma ville se traduit par de l'argent versé au conseil de quartier;

Le Conseil municipal
Les Etats Généraux de la Démocratie Territoriale se sont terminés par une grande rencontre, au Sénat.
Grande rencontre, le Conseil municipal de ma ville. Ce théâtre...

...et ce rictus en lisant ce tweet :
aucune-femme-a-la-tribune.jpg
Les Etats Généraux de la Démocratie territoriale organisée par le Sénat,
c'est comme au conseil municipal de ma ville:
- Femmes, s'abstenir !

Des grandes réflexions, des grandes déclarations, et jamais des mesures simples mises en place....
que ce soit au niveau local, départemental, régional ou chambral ( de Chambres parlementaires)
Les Etats Généraux ou les tas généreux de ma ville, c'est de la démagogie?


Repost 0
Published by elueopposition - dans Et je découvre la politique
commenter cet article
5 octobre 2012 5 05 /10 /octobre /2012 13:25
Scène du quotidien

- Regarder la télé et faire tes devoirs en même temps? Non, ma fille ! Pas possible...
Y'a que les cumulards qui croient pouvoir faire ça...


devoirs ecole-copie-1

.
 Et ma fille se remet à ses devoirs...
et je lui conseille de prendre de l'avance.

- Fais tes devoirs pour demain, mais encore vendredi...
sinon, ça s'accumule...


ça s'accumule !

Et je me demande, justement, comment font ou qui fait le travail des élus cumulards...
Entre une Mairie, le Sénat ou l'Assemblée... et bien d'autres fonctions encore...
Deux hypothèses :
- soit ils sont peu au courant de leurs dossiers, les survolent à peine
- soit ils en font travailler d'autres à leur place...
Dans u cas comme dans l'autre, ça mérite un zéro de conduite.

Ou encore, ils sont des sur-hommes...
Dans ce cas, ils ne sont nullement représentatifs... En démocratie, c'est plus qu'ennuyeux!

A noter : je dis "ils" "sur hommes" car chez les Elus qui cumulent, peu de femmes !


Repost 0
Published by elueopposition - dans Et je m'amuse
commenter cet article
4 octobre 2012 4 04 /10 /octobre /2012 22:54

Deux heures du matin... et je marche dans la nuit noire de ma ville.
A pas pressés. Je rentre chez moi...

Juste un kilomètre, peut-être plus à parcourir, traverser la cité puis quelques rues, et je serai arrivée.

Et je me demande si le chemin est libre. Il y a un mois, coincée je fus par des grilles.
Un autre quartier de ma ville; une zone d'appartements résidentiels; un chemin de passage, un chemin de hallage, un raccourci entre le bus et la cité. Un chemin que j'ai parcouru dix, vingt, cent fois...
Et voilà un mois, alors que je passais par là : des grilles !

Des grandes grilles qui encerclent les appartements, les arbres et le square;
Des grandes grilles qui ferment le chemin...
Des grandes grilles... un code... impossible de passer...

Et, plus tard,  j'ai demandé à L'Elu qui habite dans cette zone résidentielles;
Et, il m'a expliqué : les voyous, les délinquants, le racket des habitants, le trafic de drogue...
alors, cette décision prise par les propriétaires de ces appartements de clore, de mettre des grandes grilles...

Et je me dis que la liberté, ce sont maintenant des grilles...
des grilles qui enferment les gens... une prison à l'envers.


Et je repense aux parcs dans nos villes... Là aussi, de grandes grilles...

Et je repense aux cerfs et aux biches en Sologne; ces biches et ses cerfs qui ne peuvent plus vivre à cause des grillages... des grands grillages, des grandes propriétés morcelées et ensuite grillagées... et les biches et les cerfs ne peuvent plus s'échapper... proies faciles des chasseurs.

Et dans ma ville, des caméras sont installées... Traquage des bêtes, de la faune de la nuit à l'infra-rouge... comme les fusils des "bons" chasseurs. Et l'on enferme les Gallinettes cendrées... A quand le lâcher ou lynchée...

Deux heures du matin... et je marche dans la nuit noire de ma ville.
A pas pressés. Je rentre chez moi... 

Repost 0
Published by elueopposition
commenter cet article
4 octobre 2012 4 04 /10 /octobre /2012 22:01

En matière de liberté, [...] cette insertion de commentaires postérieurs à l'envoi des tribunes nuit à la liberté d'expression de chaque groupe politique dont l'espace de publication est pourtant bien limité.


Je parcours le journal municipal, la  Pravda d'octobre 2012 vient de sortir...

Un groupe de la Majorité n'est pas content !
- Le mois dernier, L'Elu-gentil a eu droit à un encart sous sa Tribune.
- ce mois-ci, il proteste.

Il écrit, sous le nom de son groupe ( en groupe, ça fait plus fort)
cette insertion de commentaires postérieurs à l'envoi des tribunes nuit à la liberté d'expression [...]   a-t-il écrit,
et il va même jusqu'à préciser "Nous pensions que ce sort n'était réservé, malgré nous, qu'à l'expression des groupes d'opposition".

Grosso modo, tant que L'ELu-gentil n'était pas concerné, il n'en avait rien à cirer...

J'y ai bien sûr, eu droit plusieurs fois à "cette insertion de commentaires postérieurs" .
Et même un des  "commentaires postérieurs" ...  rédigé par un élu de ce groupe;
de son groupe à lui! Et là, il se plaint... rires ! (enfin, maintenant j'en ris - Pas toujours le cas - voir ici)

Et je comprends :
Commentaires postérieurs... en effet, y'a vraiment des coups de pied au c.. qui se perdent !


A noter
- un blanc sur une partie de la page de l'opposition.
Pas-une-tête-ne-dépasse, le Président d'un des trois groupes de l'opposition a dû oublier de rendre sa copie en temps et en heure. Dans ma ville, la deadline, c'est du sérieux ! Je ne le sais que trop... ( si besoin, explication ici J'sais pas quoi écrire)

Et je m'étonne :
- Pas un encadré, pas un ajout du Maire-qui-cumule de ma ville. D'habitude, les Tribunes sont assorties d'un encadré jaune, avec des précisions, des notes particulières...  Pas de "comment...  taire"?

Repost 0
Published by elueopposition - dans La pravda municipale
commenter cet article
1 octobre 2012 1 01 /10 /octobre /2012 21:43
Et je suis allée sur le cumuloscope,
Avec la liste de tous les Cumulards, sur Rue89.
les 220 du PS notamment, en dépit des promesses...

cumul-des-mandats.jpg
Et j'ai envoyé quelques mails à ces Elus qui cumulent
- facile !  La liste complète, et il suffit de choisir puis cliquer.
Presque plus facile que de faire ses courses en ligne...

mail-a-un-maire-senateur.jpg
Et j'ai donc envoyé
- sauf au Maire de ma ville, mais ça, j'en ai déjà parlé au conseil municipal... Même que c'était l'objet de mon voeu déposé... et présenté.

Voilà un an, se tenaient les élections sénatoriales.


Grande electrice, j'ai voté Evoli, Evoli comme évoluer!
- un dessin de Pokémon ! un dessin de ma fille...

Le cumul n'est pas passé à cause de moi... mais

vote 001 
Repost 0
Published by elueopposition - dans Politiques peu éthiques...
commenter cet article
1 octobre 2012 1 01 /10 /octobre /2012 07:49

Enfin la réunion !
Deux ans que le conseil municipal de ma ville a signé la Charte européenne Egalité Homme Femme,
Deux ans et deux jours plus tard, se tient enfin la réunion.

Pas de sa faute, à la 1ere adjointe, si cette réunion a tant tardé :
- elle est a-bso-lu-ment dé-bor-dée... Saison 2

La réunion pour laquelle tous les élu.es ont reçu un courrier;
La réunion pour savoir ce qui sera fait dans la ville, pour mettre en oeuvre cette fameuse Charte.

La réunion se tient le soir, à 18 heures... en même temps que l'inauguration d'un marché.

Réunion et inauguration
Le Maire de ma ville adore inaugurer. Et jamais à court d'inauguration il est.
Sa méthode est infaillible, il a trouvé LA bonne idée :
- donner un nouveau nom à un gymnase, une rue, une place...  et de là, inaugurer, non le nouveau bâtiment, mais le nouveau nom sur le bâtiment déjà ancien. Il fallait y penser !
Et c'est comme ça d'ailleurs que l'on se perd dans la ville et dans d'autres villes. ( comme là)

Comme je vais à la réunion - et non à l'inauguration, je contourne la Mairie et je rejoins un Maire adjoint.
- Bonjour Madame, vous m'acceptez à la réunion... l'air de dire : comme c'est pour la Charte européenne egalité Homme / Femme, c'est peut-être qu'un truc de Bonnes femmes... Cet adjoint-là, je ne sais jamais s'il plaisante ou s'il est sérieux.

Nous montons ensemble les escaliers, nous entrons dans la salle, et là se trouvent déjà 4 personnes

- La 1erè adjointe, l'initiatrice;  une autre adjointe et deux personnes de la Mairie.

La 1ere adjointe salue ma présence, me remercie d'être venue...
je réfrène l'envie de lui rappeler que voilà deux ans que cette réunion est attendue... et même qu'elle peut me dire Merci de lui avoir rappeler la nécessité, l'obligation de mettre un plan d'action.

La 1ere adjoint précise que d'autres élus devraient venir; qu'en même temps, il y a l'inauguration du nouveau marché...
je lui rappelle, cette fois-ci, que j'ai insisté en conseil municipal. J'ai pris la parole pour rappeler que cette réunion se tenait  en même temps que l'inauguration et qu'il y avait des priorités...

Réunion et animation

Alors, nous avons attendu, attendu, attendu les autres élus. Fort ennuyeux !  Puis nous avons commencé à échanger. Fort ennuyeux aussi !
Jusqu'à ce que deux d'entre eux débarquent : l'Elu Civil et l'Elue Photo... et c'est tant mieux !  Il et elle arrivaient tout droit de l'inauguration.

La 1ere adjointe a fait un bref résumé des propos échangés - encore plus ennuyeux de les entendre une autre fois !
Puis elle a donné la parole à l'Elu Civil. Je ne sais plus comment il a commencé... 

Enfin si ! Je crois qu'il a expliqué que c'était pénible qu'à chaque début de séance municipale, je donne a répartition des temps de parole :
- Temps de parole des des hommes et temps de parole des femmes, hors propos du Maire, Maître de séance et de céans,  et hors présentation des délibération et rapports...
Cette formulation que je connais par coeur.... Forcément, au bout de deux ans...

Donc, l'Elu Civil en toute courtoisie, a commencé par attaquer ainsi; et sa collègue l'Elue-Photo avec laquelle il venait de débarquer, a pris ma défense... enfin, ça s'est traduit par cet échange-là.

L'Elue-Photo : Elle a raison [mon nom] elle ne se donne pas la peine de dire Madame [mon nom] Tout à l'heure, y'avait que des hommes à la Tribune!
 L'Elu Civil : Je t'ai fait signe de venir.
L'Elue-Photo : Oui, au moment de la photo ! pas avant...
Et il et elle ont continué à se chicaner sur le sujet.

Et là, je me suis dit !
- ça progresse à grands pas... Yes !

Et la réunion s'est poursuivie... pour finir par une autre réunion qui sera prévue.

Elle était déçue, la 1ere adjointe. Que 7 élu.es sur 43!  4 femmes et 3 hommes.
Et bien, je trouve que c'est déjà pas mal... la parité, c'est plutôt rare dans les réunion où il est question de la place des femmes. elle peut être fière d'elle !

à suivre... enfin, si et seulement si la prochaine réunion ne se tient pas... dans deux ans!





Repost 0
Published by elueopposition - dans Et je pense aux femmes...
commenter cet article
30 septembre 2012 7 30 /09 /septembre /2012 23:55

Premier conseil municipal de cette rentrée 2012-2013, et je me suis plantée.
Triste à dire, encore plus à écrire : je n'y arrive pas!

Et pourtant...  c'était bien parti !

J'ai déposé un voeu
- voeu d'actualité, sur le cumul des mandats,
- voeu testé auprès du Peuple des connecteurs, un temps en ligne ici.
- voeu repris, autre part...

Voeu qui tient donc la route, même si écrit en quelques minutes car bien fâchée.

Arrivée au conseil, des élus m'ont dit "bonjour". Même le Maire de ma ville a failli me serrer la main...
Quelques discussions et un élu de la Majorité  demande à discuter avec moi, en aparté.... Toujours à propos de mon voeu. Son groupe est prêt à voter pour, il faut juste un amendement; quelques lignes à ajouter.
Je lui demande quels propos greffés sur mon texte; je lui explique qu'il m'importe peu qu'il passe, ce voeu.
Que ça ne change rien... M'enfin, j'écoute sagement !

Les élus sont fatigués
La séance commence, appel nominal, le Maire obligé de répéter deux fois mon nom... Je ne vais quand-même pas gueuler que je suis là. Près du radiateur. Comme toujours! Et je n'allais pas partir... à cause de mon voeu!

Le théâtre a commencé; j'ai alterné "interventions", "pause cigarettes" et "pause causette". Mon amie est dans la salle. Courageuse. Et je me dis que je dois lui dire Merci; ça tombe bien. Mon voeu s'y prête.

Le théâtre fût de piètre qualité; le Maire semblait fatigué, mon voisin à ma gauche n'avait rien préparé; mon voisin à ma droite m'a dit qu'il n'y avait rien d'intéressant (Pas intéressant mon voeu, ai-je implicitement compris; mon ex-Président de groupe ne manque jamais un non compliment)

Et vers 23 heures, les 39 questions à l'ordre du jour étaient épuisées. Épuisée, moi aussi. Vite, présenter mon voeu puis me tirer. Sauf que le Maire a demandé une suspension de séance. Je n'ai pas compris pour quoi. Il espérait que je m'en aille? Plus sérieusement, j'apprends qu'il se réunit, lui et son groupe  politique, pour savoir quoi dire, que répondre.

Tout laisse à croire que ce voeu les dérange. Je me demande bien en quoi.

La séance reprend, je lis mon voeu; je termine par des remerciements :
- à un contact du Peuple des connecteurs, à mon amie dans la salle, compte tenu de leur profession. C'est en lien avec mon voeu; c'est le respect de la parité : un homme, une femme.
- à une personne de l'association Anticor, qui m'a encouragé à déposer ce voeu, l'ayant trouvé pertinent.

J'appuie sur la touche du micro, je respire.. et je prends mon stylo, m'attendant au pire. Au pire, comprendre de longues phrases, bien chiantes, des déclarations incompréhensibles...

C'est bien le cas ! D'ailleurs, l'impression de ne pas être la seule à trouver que ça suffit! Le Maire jette un oeil noir au Porte parole de son groupe; il finit même par taper sur son bureau... D'habitude, en séance, quand les intervenants sont trop longs, il tape sur les touches de son portable...

Le Gentil Elu de la Majorité venu me voir avant le début du théâtre explique sa position, présente son amendement; L'Elu Pas une Tête ne Dépasse de l'opposition propose lui aussi un amendement... et je comprends donc qu'il s'agit de donner à mon voeu, une portée politique. Enfin, comprendre politicienne...

Et il est question d'une loi, de demander le vote d'une loi.

Sauf que mon voeu n'est pas dans cet esprit-là. Mon voeu, je le veux humaniste. Pas plus !
Et je déclare que je ne crois pas aux "Faiseurs de Loi"....

Anarchiste ! Voilà ce que me dit l'Elu d'en face.


Anarchiste, à force qu'on me le dise, je vais finir par le croire...
Anarchiste, je ne sais... mais première erreur, je n'aurais pas dû déclarer en séance que je ne crois plus en ces gens qui nous gouvernent...anonymous-conseil-municipal.jpg en ces Faisueurs de loi!
Encore heureux que lors de la séance sur le remboursement des frais de garde, en janvier 2012, l'ambiance était telle que personne n'avait relevé mes espoirs portés sur
Anonymous!


Les échanges se poursuivent; ça part dans tous les sens, jusqu'à la question du statut de l'Elu local... sans oublier des explications de position de vote qui me laissent pantoise :
- Ce voeu, c'est un amalgame. Donc contre !
- Ce voeu, c'est écrit avec un angliscisme ( burn out). donc contre.

Et dernier argument choc, il est fait allusion à mes jeux de mots... Comme quoi, je ne peux pas être sérieuse; donc que mon voeu ne l'est pas... Or, justement...

Fantaisiste ! Je passe pour fantaisiste quoi que je dise, quoi que je fasse. Les élus de ma ville ne m'écoutent en séance juste pour rire... Et dans le cas présent, aucune trace d'humour. Mon voeu est humaniste, pas fantaisiste.

Justement, un élu prend encore la parole :
Il souligne que je n'ai pas féminisé mes propos. A titre d'exemple, j'ai écrit "adhérent", juste "adhérent", pas  "adhérentes".

Et c'est là que j'ai dérapé !

De toutes les réflexions entendues à propos de mon voeu, c'est la seule remarque pertinente. Je n'ai pas féminisé mes écrit; je n'ai pas mis comme à mon habitude, le Masculin ET le féminin, séparé d'un point. Explication ici comment je féminise mes écrits

Seule remarque pertinente, qui me fait sourire, qui me détend... et qui me fait prendre la parole à nouveau.
Lamentable ! Oui, je dis en séance que je suis lamentable de ne pas avoir écrit au masculin et au féminin.  De ne pas avoir mis de "e"...
Et, partie sur ma lancée,  j'en profite pour répondre à celui qui parle de mes jeux de mot.. Du jeu de mot que je n'ai pas écrit... Un "e" en plus à "Burn"... Ce jeu de mot non écrit... mais que je dis. Donc, c'est pire !

Crise de rire de l'ensemble du conseil...  Crise de rire pour moi... sauf que j'ai encore tout raté !
Pas sérieuse, s'abstenir... mon image est encore plus écornée en ce début de rentrée.
- Anarchiste, féministe et fantaisiste !

Jamais je ne serai une élue considérée... et je regarde mes pieds!
 








Repost 0
Published by elueopposition
commenter cet article
30 septembre 2012 7 30 /09 /septembre /2012 20:33

Une invitation, en provenance du Sénat, pour une réunion sur la Démocratie territoriale.

Forte de cette définition de la Démocratie territoriale, qui m'a demandé pas moins de deux heures de recherche, je décide d'y aller. C'est un samedi après-midi, il fait beau... C'est près de la Préfecture; recherche du trajet sur ratp.fr, et je note que le chemin de mon domicile à ce lieu passe par les bois.

Et par association d'idées, je repense à Alphonse Daudet... nouvelle recherche sur google; ce n'est pas aux bois, mais aux champs!  Le sous préfet aux champs.

Et je relis cette histoire:
M. le sous-préfet regarde tristement sa serviette en chagrin gaufré : il songe au fameux discours qu'il va falloir prononcer tout à l'heure

Et je songe
au fameux discours qu'il va me falloir écouter tout à l'heure

Et je termine
M. le sous-préfet était couché sur le ventre, dans l'herbe, débraillé comme un bohème. Il avait mis son habit bas ;

... et, tout en mâchonnant des violettes, M. le sous-préfet faisait des vers


Et je termine vite de m'habiller, et je sais que j'arriverai déjà en retard...
Et je saute dans le bus, et je monte dans le tram, le RER...et je sors dans la ville; et je cherche mon chemin; et je demande mon chemin, et je rebrousse chemin...
Personne ne connaît la rue ! Dix, douze fois je demande - rue inconnue !

Plutôt que de relire le Sous Préfet aux champs, sur le champ, j'aurais dû chercher plus précisément le lieu, imprimer un plan du quartier, repérer le chemin. Too late !

Et je découvre la ville; et je marche, marche, et marche dans cette ville Préfecture, si grande, si immense, aux bâtiments monstrueux,aux routes enchevêtrées, au coeur oublié.

Et je trouve un plan, la rue; et je trouve enfin, le bâtiment... immense !
Et comme j'ai plus d'une heure de retard, je n'entre pas, je fais demi-tour.

Et je me dis :
- Le Sénat lance une réflexion sur la Démocratie territoriale;
- Les élus sont invités à apporter leur idées, questionnements, suggestions sur cette Démocratie territoriale;
- Les Sénateurs sont chargés de faire remonter le fruit de ces réunions au Sénat.
Et tout ça se traduira par un rapport ! Ah, le rapport !

Le rapport... sans rapport avec ma réalité; sans ma voix !
La Démocratie territoriale, pour moi, ce serait pouvoir trouver sa voie dans la ville... et la vie ?

Repost 0
Published by elueopposition - dans Et je découvre la politique
commenter cet article
30 septembre 2012 7 30 /09 /septembre /2012 19:01

Une lettre du Sénat,  signée de trois Sénateurs,
- l'occasion pour moi de connaître le nom de  ceux et celle qui ont été élus... enfin, pour deux au moins.

C'est une invitation à particper aux "Etats Généraux de la démocratie territoriale avec les élus du  département"
- la démocratie territoriale? Je me demande bien ce que cela peut signifier... alors, je décide d'y aller! et avant tout, d'en savoir un petit peu plus sur cette démocratie territoriale!

Google est mon ami, je découvre donc que :
- c'est une volonté du Président du Sénat, soit !
- y'a un site "Démocratie terrtoriale", où je lis ceci :

democratie-territoriale-senat.jpgJe lis ceci et je m'étrangle ! Il est écrit :
"quelques soient ses origines" et non quelles que soient ses origines...
"quelque soit sa confession" et non quelle que soit sa confession.

Dès les deux premières lignes, deux énormes fautes...
Et je repense à ma fille, mon explication pour une simple virgule.

Je lis et je relis :
"Beaucoup d'élus n'hésitent pas répéter" ...  il manque un à !
"Beaucoup d'élus n'hésitent pas à répéter"

Et je vérifie, sans doute suis-je sur un site amateur.
- A qui appartient la DNS democratie-territoriale.fr ?

Et j'arrive sur cette société :
GANDI ROLE address: Gandi address: 15, place de la Nation address: 75011 Paris
Cette société, la même que celle qui gère le nom de domaine senat.fr... donc, je suis sur le bon site.

Et je me dis :
- Plusieurs faits laissent à penser que les valeurs (de cette démocratie territoriale) sont surfaites.

Repost 0
Published by elueopposition - dans Et je découvre la politique
commenter cet article

Présentation

  • : Le conseil municipal : le théâtre vu par une novice en politique
  • Le conseil municipal : le théâtre vu par une novice en politique
  • : Me voilà une élue. Une élue de l'opposition. Et je découvre le conseil municipal, la position d'une conseillère municipale... Un conseil municipal, à quoi ça sert? L'envie aussi de donner un grand coup de pied; un coup de pied dans cette fourmilière. D'où mes pieds alors que les Politiques montrent toujours leur tête.
  • Contact

Recherche