Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 novembre 2012 6 17 /11 /novembre /2012 09:53

C'est au conseil municipal de ma ville que j'ai découvert la réserve parlementaire.
Plutôt paradoxal ! Puisque cette réserve parlementaire concerne les Députés et les Sénateurs.

La vie politique en France, réserve ( et réserve parlementaire) bien des surprises.

Au conseil municipal de ma ville est  inscrit à l'ordre du jour  une délibération liée à une subvention
Cette subvention, inopinée, surgie tel un diable qui sort de sa boîte, s'explique ainsi :
- C'est dans le cadre de la réserve parlementaire.

Je me souviens avoir voté contre cette subvention, la seule de tout le conseil, Majorité comme Opposition.

J'avais justifié ainsi ma position de vote.  Cette réserve parlementaire, c'est le risque de clientélisme, c'est 58 millions d'euros pour le Sénat... or il serait peut-être temps d'arrêter les frais. 

Or je m'intéresse aux actions menées par Anticor...
Anticor, la lutte contre la corruption des élus mais encore une action contre le cumul des mandants et, dernièrement, contre cette fameuse réserve parlementaire.

Et là, je découvre un lien ! pas le lien qui mène vers le site d'Anticor, mais le lien entre "cumul des mandats" et "réserve parlementaire"

La réserve parlementaire favorise le cumul des mandats.
Le Maire de ma ville bénéficie de cette réserve parlementaire; C'est en toute logique ( enfin, logique politique des Politiques !) qu'il attribue cette somme considérable à sa ville ( 35 000 euros ) et à deux autres villes amies ( 2X35 000 euros). De là, il devient un bon Maire ! et il fait qu'il en soit de même pour deux autres Maires...

Entre amis, on se rend des services! Enfin, ce n'est qu'un prêt(er) pour un rendu... dont le capital et l'intérêt s'appellent campagne municipale?

- Regardez tout ce qu'il a fait dans la ville, me dit un habitant qui, demain, votera pour lui. Les habitants ne peuvent donc que se réjouir d'avoir un Maire qui cumule !  se réjouir, s'en féliciter même puisque ce Maire va en faire profiter sa ville...

Le cumul des mandats - Maire et Sénateur; Maire et Député - c'est  le cumul de l'argent - non seulement au niveau des indemnités -  mais encore au niveau des aménagements, des activités associatives, etc dont profitent les habitants.
- 35 000 euros dans ma ville, qui arrive comme ça, qui tombe du ciel, forcément...

Et c'est ce même habitant qui, ensuite, vitupère devant le spectacle d'une Assemblée nationale aux  bancs vides; ce même habitant qui s'étonne de lois complètement bâclées, de dossiers trop rapidement traités jusqu'à des Politiques corrompus, etc.

L'opacité de la répartition de la réserve parlementaire est souvent décriée;  et comme le Maire de ma ville qui cumule est plus que malin, il devance la question et la retourne même à son avantage.
-Nous, c’est transparent, annoncé partout, et nous communiquerons sur les aides apportées à trois
communes déclare-t-il en séance municipale.

Sa communication, c'est montrer tout ce qu'il fait ! et non montrer combien le système en lui-même doit changer puisqu'il favorise, implicitement, le cumul des mandats!.

 

L'opacité du fonctionnement des institutions ne lui est jamais expliqué, à cet habitant...  à cet habitant et même aux conseillers et conseillères au niveau municipal comme moi. Ce n'est qu'aujourd'hui que je comprends enfin, l'un des leviers : la réserve parlementaire favorise le cumul des mandats.

La réserve parlementaire, cette fameuse réserve, illustre le mécanisme...  le serpent qui se mord la queue.
- Etre Maire permet de devenir Député ou Sénateur;
- Etre Sénateur ou Député permet de rester Maire!













Repost 0
Published by elueopposition - dans Politiques peu éthiques...
commenter cet article
14 novembre 2012 3 14 /11 /novembre /2012 09:12

Réflexion matinale.

François Hollande invite à "faire Nation" face à la crise.
Voilà ce que je lis ce matin, dans les actualités. C'est suite à sa conférence de presse.

Nation? Mais non, c'est Montparnasse, le départ de la manifestation !


Le Président s'est-il trompé de ligne?
Et il ne s'agit pas de sa ligne; son régime dont il a été question lors de la campagne présidentielle... mais bien de la ligne budgétaire ! Avec la question du chômage qui ne cesse de croître.

Chômage ? Sauf dans ma ville !
Le Maire a signé trois contrats avenir; ces contrats pour les Jeunes. Ces contrats !  alors qu'il existe déjà les contrats de professionnalisation, les CUI - contrat unique d'insertion.... Encore des mesures en trompe l'oei, des mesures qui vont se traduire avant tout, par des campagnes médiatiques, des tas de paperasserie...

Des contrats qui créent des clivages entre ceux qui ont un emploi, ceux qui n'ont pas d'emploi mais sont aux Assedics et même que c'est mieux que d'être au RSA; sauf que c'est mieux d'être Jeunes sans RSA parce qu'on a droit au contrat Jeunes avenir, sauf que c'est mieux d'être vieux parce qu'il y a la retraite; sauf qu'à partir de 50 ans ( voire 40 ans), c'est dur de trouver du boulot, sauf que...Diviser pour mieux régner !

Qu'importe ! Tout va bien dans ma ville!

Le Maire + Le Préfet

Le Maire a signé trois contrats avenir; trois contrats et je m'étonne. Pas souvenir d'avoir vu passer des annonces. quels furent les vrais critères de recrutement? Quelles furent les modalités de sélection, au-delà des critères liés à ces contrats Avenir Jeunes?
Et je repense à la création de poste; ce sujet d'une délibération en conseil municipal -

Création d’un emploi de Directeur en charge de la coordination des ressources et du
développement urbain : Directeur Ressources et Développement urbain.



Le Maire, c'est Man Power! Le Préfet, c'est l'Adecco... oups ! de la déco.
Et pour trois malheureux contrtats signés, y'a le Préfet qui est venu. Un Préfet qui se déplace pour trois contrats de signés... ça sert à ça, un Préfet. et je me dis que mon collègue pas convoqué au dernier conseil municipal, il a eu raison de ne pas lui adresser une lettre pour signaler ce fait. Le Préfet a d'autres priorités...


Et je me demande si l'intérim, ce n'est pas le mode de fonctionnement des Politiques.
Eux, responsables d'Agence Intérim; et les gens, juste faire appel à eux en cas de besoin !

Repost 0
Published by elueopposition - dans Et je découvre la politique
commenter cet article
13 novembre 2012 2 13 /11 /novembre /2012 09:20

Et je découvre sur Twitter ceci :

- Osez le Féminisme lance une campagne : Qui va garder les enfants?

Ce soir, y'a conseil municipal, mais qui, qui va garder les enfants?
Pendant deux ans je me suis posée la question,
Pendant deux ans, j'ai posté ce statiut sur Facebook
Pendant deux ans, je me suis battue pour que passe une délibération !

Et voilà que Osez le Féminisme lance une campagne : Qui va garder les enfants?

Ravie je suis, et en même temps, je m'étonne:
- Osez le Féminisme n'a jamais, jamais répondu à mes mails, à mes appels;
- Osez le Féminisme n'a jamais daigné soutenir mon combat

Bref,
- Osez le Féminisme arrive aujourd'hui, la bouche en coeur, la force médiatique en appui et pose la question :
Qui va garder les enfants?

Tant mieux, ça va servir mais par son silence, son silence complice, Osez le Féminisme montre juste ceci :
- Sur le plan général : on se sert des femmes...
- Sur le plan personnel, j'attends 2014 - 2014, les élections municipales et la mort d'Elue Opposition.

Il ne sert à rien de se battre ! Je rends un tablier que je ne porte pas... et tant pis si demain, je n'encourage plus les femmes à s'investir, à prendre leur place en politique!

Et je garderai juste trace de ce combat de deux ans et le moment où j'ai enfin pu dire MERCI.
Et pas MERCI à Osez le Féminisme !

http://www.dailymotion.com/video/xo9jc4_elue-opposition-intervention-en-seance-garde-d-enfant-remboursee-merci_news

.........................................
Et pour retrouver :
- la délibération, le cheminement, les faux arguments...
http://conseilmunicipal.over-blog.com/pages/1_Frais_de_garde_rembourses-6870959.html

Repost 0
Published by elueopposition - dans Et je pense aux femmes...
commenter cet article
12 novembre 2012 1 12 /11 /novembre /2012 12:33

Et des médecins font la grève...

- Pas grave, je suis en bonne santé ! ai-je envie de rire.
Assorti d' un : de quoi ils se plaignent!

Puis discussion avec une amie, médecin libérale justement.
- elle fait la grève;
- elle va travailler.

Et là, j'ai dû mal - mal, pas malade! mais mal à comprendre...

- Tu fais la grève et tu vas travailler?

Voilà qui me semble plutôt paradoxal !

Et de m'expliquer :
- elle va travailler dans un autre lieu, pas dans son cabinet.
- elle va recevoir les patients.... sans être payée.

Et, toujours dans une approche suspicieuse,

- Tu fais la grève, tu vas travailler, tu es réquisitionnée?

Et de m'expliquer :
- elle choisit d'aller travailler,
- elle n'est pas obligée.

Et là, j'ai encore plus de mal à comprendre...

- Pourquoi tu vas travailler, gratuitement de surcroît, alors que tu n'es pas obligée?...

Et là, je crois que c'est elle qui a eu du mal à me comprendre; et elle a mis du temps à m'expliquer.
M'expliquer ce qui se résumait en une phrase toute simple :

Je fais la grève mais je vais travailler gratuitement; non par obligation mais parce que mes patients peuvent avoir besoin de moi...

Cette réponse, évidente pour un médecin comme elle 
et je pense qu'ils et elles sont nombreux.

Cette réponse oubliée
tant les médias, la sécurité sociale nous rabâchent les oreilles avec les dépassements d'honoraire...

Cette réponse - un coeur de métier et un métier qui tient à coeur...

Et je remercie cette amie qui m'a permis de mieux comprendre et de me guérir de mon incurie !

Me guérir de mon incurie  ? alors, je lui dis MERCI !
Surtout qu'elle l'a fait gratuitement, elle a pris le temps... C'était hier dimanche, discussion jusque tard dans la nuit... et elle a même... dépassé - pas les honoraires ! mais la permission de minuit ! Veiller tard elle a, pour réussir à m'expliquer !


Repost 0
Published by elueopposition
commenter cet article
12 novembre 2012 1 12 /11 /novembre /2012 11:53

Encore le temps pour envoyer ma lettre au Père Noël;
Pas encore mis en place le calendrier de l'Aven...

Et, dans le décompte des jours; sans doute une façon de patienter, ceci:
(et voici pourquoi je relaie - Femmes de pouvoir à femmes et pouvoir )

***
J-30 avant la première édition de Femmes & Pouvoir!

1er forum national de femmes politiques

- le rendez-vous annuel des femmes politiques
- des élu-es de tous les partis et de toute la France
- des personnalités politiques incontournables
- des clés de pratique politique
***

Quand et où ?

A la Maison des Polytechniciens, à Paris
Les vendredi 7 et samedi 8 décembre 2012
***

Des facilités pour participer

- Des tarifs d'inscription différenciés
- Des parlementaires impliqué-es
- Des collectivités qui prennent en charge l'inscription

Plus d'infos
***

Un concentré d'opportunités

- Débats d'idées et échanges avec des personnalités politiques
- Forum Ouvert et création collective
- Coaching et pratique du leadership
- Flash-conférences et solutions pratiques
Découvrez le programme

> Inscrivez-vous ! <
Repost 0
Published by elueopposition - dans Et je pense aux femmes...
commenter cet article
10 novembre 2012 6 10 /11 /novembre /2012 22:26

Et, ce matin,  je me suis amusée à écrire une lettre...
- une lettre d'une paysanne à son homme parti à la guerre 14-18.
- une lettre très terre à terre... à rebrousse poil?

Une lettre bien différente de celle d'Olga Bancic à sa fille...

Et ce soir, je la relis, cette lettre

- puisqu'elle ne risque pas d'être lue dans un quelconque cimetière de France.

Et je redécouvre cette écriture naïve, rude et maladroite... et sans doute à mon image.
Et ces mots que je croyais avoir écrit sans réfléchir, juste rire... et bien, peut-être pas!

Quelques extraits de cette lettre paysanne.
Lettre d'une femme à un poilu... à rebrousse poil !

Le champ de luzerne sur la parcelle des étangs, il est beau. Tu vois ben que t’aurais du m’écouter. D’puis le temps que te le disais ! Le blé, y poussait pas. La luzerne, elle pousse.
 Ou combien les idées, lorsque c'est une femme qui les propose, aussi judicieuses soient-elles, ces idées; elles sont difficiles à faire passer...

La Marie, elle attend un drôle. La garce ! C’est ben le moment avec tout le travail qu’y a à faire à la ferme. Paraît que c’est le Claude qu’a abusé d’elle. Et pas qu’une fois. Si elle me l’avait dit, c’te grande courge, je t’aurais foutu des coups de pieds au cul, au Claude ! ça aurait pas traîné ! passe que comment tu voulais que je devine, vu combien qu’elle est plate !
Là, c'est le viol ! la Marie qui n'a pas parlé en 1914, 1915; le même silence, celles qui se sont tues et se taisent encore; et dont on sait combien elles sont nombreuses  vu le succès - hélas, un succès ! - de 

#jenaipasportéplainte

On a pêché l’étang.  Et des lapins… Tu comprends c’que je veux dire ; Paraît qu’y a la censure, j’t’écris pas tout. Tu comprends.

Une allusion au braconnage. Ce matin, j'ai dû associer des idées... Guerre 14 18 et Maurice Gennevoix - Maurice Gennevoix et Raboliot. Et savoir rester discret, se déplacer sans se faire voir. 

Entre la ferme, la soupe à faire le soir, ton père ta mère à s’occuper – passe qu’elle perd le ciboulot, ta mère ! c’est pas le boulot qui manque ! 


La double journée de travail pour ma paysanne de 14 18, les champs + la maison le travail domestique; sans oublier la question des personnes âgées : qui s'en occupe? Qui va s'en occuper? et aujourd'hui, c'est aussi la double journée de travail... pour les femmes !

Et cette lettre à un Poilu, je me demande combien de femmes peuvent écrire la même, l'écrivent sur les réseaux sociaux.... aujourd'hui.  Rien n'a changé !

Repost 0
Published by elueopposition - dans Et je pense aux femmes...
commenter cet article
10 novembre 2012 6 10 /11 /novembre /2012 11:23

Demain, le 11 novembre; et au programme des festivités dans ma ville:
- Lecture de la lettre d'un Poilu.

Que c'est original ! Et c'est à croire que les femmes, elles, n'écrivaient jamais à leur père, mari, fils...
Alors, j'invente une lettre... une lettre qui ne sera pas lue... une lettre d'une épouse à un poilu! une lettre à rebrousse poil...

Cher  époux,

Porte toi bien au front. V’là des nouvelles de la ferme et du village, ça te fera plaisir ; Et pis, quoi que tu veux que je te raconte d’aut’.

Le champ de luzerne sur la parcelle des étangs, il est beau. Tu vois ben que t’aurais du m’écouter. D’puis le temps que te le disais ! Le blé, y poussait pas. La luzerne, elle pousse.  J’ai ben eu raison ! Les vaches, elles  se sont régalées.

A propos de vache, fô que je t’raconte. La Marie, elle attend un drôle. La garce ! C’est ben le moment avec tout le travail qu’y a à faire à la ferme. Paraît que c’est le Claude qu’a abusé d’elle. Et pas qu’une fois. Si elle me l’avait dit, c’te grande courge, je t’aurais foutu des coups de pieds au cul, au Claude ! ça aurait pas traîné ! passe que comment tu voulais que je devine, vu combien qu’elle est plate ! Comme un gardon !

On a pêché l’étang.  Et des lapins… Tu comprends c’que je veux dire ; Paraît qu’y a la censure, j’t’écris pas tout. Tu comprends.

Bon, je te laisse. Demain, y’a le cheval à ferrer, le ramassage des patates … et fô que j’aille à la messe. Le curé, y sera content ! Mais moi je suis crevée. L’aut’jour, me suis même endormie sur les bancs pendant le sermon. Y se rend pas compte.  

Entre la ferme, la soupe à faire le soir, ton père ta mère à s’occuper – passe qu’elle perd le ciboulot, ta mère ! c’est pas le boulot qui manque !

Allez, porte toi ben mon cher époux.


Ta Madeleine.

Au fait - j'ai réussi à mette des sous de côté.

 

Repost 0
Published by elueopposition
commenter cet article
9 novembre 2012 5 09 /11 /novembre /2012 22:32

 

Et c'est toute fière qu'une habitante de mon quartier, Madame T.  me montre une photo reçue voilà peu au courrier :
- Une table de restaurant autour de laquelle sont assises des personnes âgées, et Monsieur le Maire de ma ville est debout auprès d'eux.

C'était à l'occasion de la sortie annuelle du 3ème âge; sortie organisée chaque année.

Et elle me raconte cette anecdote :
L'année dernière, elle avait reçu, non la photo, mais un appel. Elle ne sait si c'est la photographe ou quelqu'une chargée d'appeler de la part de la photographe.

- Madame T., nous sommes sincèrement navrés. Vous allez recevoir la photo de la sortie, sauf qu'elle est floue.
- Comment ça, floue? Vous avez raté la photo?
- Oui, les personnes sont toutes floues, sauf Monsieur le Maire ! Monsieur le Maire est très bien sur la photo, on le reconnaît très bien. Alors, on vous l'envoie, d'accord?
...
Madame T. n'a pas pu répondre. Etranglée par un fou rire.

La sortie du 3ème âge, c'est vraiment un succès... on s'y amuse beaucoup... et pas que le jour même !
- Le Maire réussit à donner le fou rire aux Petits Vieux avec une photo ratée !

Et là, je me dis :
Décidément, il est très fort - et pas flou, ni fou- Monsieur le Maire de ma ville...

Repost 0
Published by elueopposition - dans Et je m'amuse
commenter cet article
9 novembre 2012 5 09 /11 /novembre /2012 13:40

Anticor fête ses 10 ans !
Découvert depuiis peu cette association. Grâce à Facebook, grâce au Maire de ma ville...

Grâce au Maire de ma ville, comprendre qu'il est souverain tout puissant, et qu'il faut donc chercher ailleurs, du soutien.

Anticor, un soutien constructif

Anticor, Jean Luc Trotignon, tout particulièrement, et dernièremment. Je l'ai cité, je l'ai remercié au conseil municipal de ma ville.

Il m'a aidé - c'était il y a peu, c'était dans le cadre de mon voeu.

Il m'a aidé :
- à rétablir une image de moi - je ne suis pas la folle aux fantasmes si particuliers, comme l'a si bien dit le Maire...
- à mieux défendre ce voeu, le reprendre et me donner le mot clé : humaniste ; ce mot que j'ai donc répété à satiété lors du débat sur mon voeu alors que le terrain devenait politico-politique- politicienne... donc, sans intérêt, non constructif.

Anticor, depuis longtemps

Anticor, je les connais aussi depuis plus longtemps. Un souci avec une Tribune municipale, la peur de la diffamation... et là, c'est Jean Marc Alric qui m'a conseillé. Il est de Narbonne... un coup de main désintéressé puisque je ne suis pas de cette région. Un coup de main et quelques coups de stylo, rature pour ne pas tomber pour diffamation. L'ai-je déjà dit, le Maire de ma ville est plus que pointilleux!

Pointilleux, procédurier le Maire de ma ville quand ça l'arrange.
Pour ce qui est de respecter d'autres règles élémentaires, c'est moins le cas. Comme lorsqu'il a oublié de convoquer mon collègue dans l'opposition au conseil municipal!


Anticor, encore longtemps

Anticor fête ses dix ans; sauf que leur association risque d'avoir encore une longue existence devant elle.
Dans cent ans, Anticor sera encore là... au train où vont les affaires...

Un train de Sénateur... là, il faut savoir pour comprendre... M'enfin ! Ne pas gâcher le plaisir.. et je me demande si le Maire de ma ville y sera. Et en tant que quoi : Invité d'honneur? à la tribune d'honneur pour recevoir un prix...

Bonne Fête à Anticor.
Pour s'inscrire, en savoir plus, c'est ici :
Bruno Masure, lui-même adhérent d’Anticor, a accepté d’animer la remise des Prix éthiques et des Casseroles annuelles d’Anticor, lors de notre grande soirée des 10 ans de l’association, et nous l’en remercions. Cette soirée se déroulera également en présence d’Eric Halphen, Raymond Avrillier, Charles de Courson, Corinne Lepage, Antoine Peillon, Tristan Mendès-France, Jean-Marie Kuhn… et vous pouvez toujours vous inscrire au lien ci-dessous. Nous comptons sur vous !

Et merci à vous et votre équipe !

Repost 0
Published by elueopposition
commenter cet article
8 novembre 2012 4 08 /11 /novembre /2012 21:02

Et c'est peu ou prou ce message, sur mon répondeur:

"Juste te dire... non, je n'ai pas fait de lettre pour le Préfet.  Je ne vais rien faire. Si jamais ça annule les délibérations... Il va nous pourrir au prochain conseil. Il va pas arrêter de nous pourrir ! capable de le faire durer jusqu'à 3 heures du mat' rien que pour nous emmerder... "

La voix de ce message, c'est celle de mon collègue au conseil municipal
Son portrait est à venir.  Seuls quelques uns y ont eu droit... c'est ici!

Cette lettre pour le Préfet, c'était pour protester.
Mon collègue, au dernier conseil municipal, il n'a carrément pas été convoqué ! La nouvelle méthode du Maire? 


...et le "il" qui va nous pourrir désigne le Maire de ma ville.

Ma première réaction est presque de la colère à l'égard de mon collègue; lui le seul que j'appelle collègue...

..... et puis, je me revois l'année dernière; l'année dernière à la même époque... où la lassitude m'avait gagnée, où je n'avais plus rien à prouver; enfin, à me prouver...  et je me revois écrire ma lettre de démission... cette lettre dont j'ai retardé l'envoi; cette lettre que je ne puis envoyer maintenant.

et je comprends que lui aussi, mon collègue, est dans une phase démission, une démission qui ne dit pas son nom !


Un revenant, ça tient le coup?

Et je revois au dernier conseil municipal, un autre élu de l'opposition. Pas L'Elu Pas Une Tête Ne Dépasse,  non!
un autre élu dont on n'a pas vu la tête au moins, pendant deux ans... enfin, peut-être deux fois en trois ans.

Je revois donc sa tête, tout souriant, se frottant les mains et se plaignant du froid;
- il a déménagé, il habite sous le soleil.

Il se frotte les mains, se frotte aux autres élus

- coucou me voilà? C'est moi que v'là?


 

il ne semble même pas s'excuser de ses absences; il a de quoi être en forme.

Pour ne pas démissionner, il ne faut pas siéger !
C'et donc ça, la logique politque de l'élu de l'opposition municipale?


Et lui, je me demande s'il n'envisage pas de repartir... repartir non de là où il vient, mais dans une campagne municipale...  dans le ville où il est élu mais où il n'habite plus... à suivre!

Repost 0
Published by elueopposition - dans Politiques peu éthiques...
commenter cet article

Présentation

  • : Le conseil municipal : le théâtre vu par une novice en politique
  • Le conseil municipal : le théâtre vu par une novice en politique
  • : Me voilà une élue. Une élue de l'opposition. Et je découvre le conseil municipal, la position d'une conseillère municipale... Un conseil municipal, à quoi ça sert? L'envie aussi de donner un grand coup de pied; un coup de pied dans cette fourmilière. D'où mes pieds alors que les Politiques montrent toujours leur tête.
  • Contact

Recherche