Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 décembre 2012 1 17 /12 /décembre /2012 09:15

Inaudible, impolie, incorrection remarquable... Si le Père Noël lit le compte rendu du conseil municipal... j'ai peu de chance d'avoir des cadeaux. Le Maire de ma ville ne fait pas de cadeaux dans ses propos!


Lecture du compte rendu intégral du dernier conseil. Compte rendu qui commence par l'échange le Maire de ma ville qui cumule et moi. Je proteste : mon collègue n'a pas été convoqué. Ne pas convoquer l'opposition

Suite à mon intervention sur cette non convocation, Le Maire de ma ville qui cumule a répondu :
- Je ne veux pas vous embêter, Mme [nom]. Sauf que j'ai l'impression qu'il a inversé les rôles.

J'ai pris la parole, j'ai insisté...

Je suis impolie !

Le Maire qui cumule déclare :

Tout d’abord, vous devez cesser de me couper la parole. Je donne la parole.


Le Maire qui cumule poursuit ainsi
Je ne vous ai pas donné la parole, je vous demande donc de cesser de parler, s’il vous plaît.

Lui, il a dit "s'il vous plaît"...

Le Maire qui cumule : Bien sûr. Je demande que les personnes qui souhaitent s’exprimer aient la  politesse de ne pas imiter Mme [mon nom] et demandent la parole. Maintenant que Mme mon nom] s’est exprimée sans demander la parole, ce qui est une preuve d’incorrection remarquable

J
e ne suis pas un exemple à suivre  :  la politesse de ne pas imiter Mme [mon nom]
J
e suis remarquable, a-t-il dit. Sauf que ce n'est pas un compliment, c'est mon incorrection qui est remarquable

C'est vrai que j'ai pris la parole... Même que m
es propos sont retranscris "inaudible" "inaudible", "inaudible"...

Même que le Maire qui cumule a déclaré :

Je vous demande d’arrêter Mme [mon nom]. Mme [mon nom]. , ce n’est pas parce que vous avez parlé vingt-cinq fois que le problème va avancer.


-  vingt-cinq fois :  Là, il exagère...
- le problème : Là, il reconnaît bien qu'il y a eu un problème.

 Je veux partir

Comme Noël et le prochain conseil municipal approchent; comme je ne veux pas être impolie - qu'en penserait le Père Noël? comme je ne veux pas être privée de cadeau et que je n'ai pas envie de faire de cadeau;  je vais demander au conseil municipal de voter pour que je ne siège pas.

Les élus municipaux votent favorablement pour le maintien d'une séance municipale où un élu de l'opposition n'est pas convoqué.
Je vais donc leur demander  de voter pour ma non présence en séance municipale...

C'est poli. C'est respectueux. Et c'est une réponse à certains propos d'une vidéo "Faut pas qu'on la garde", a dit un adjoint au Maire de ma ville, en parlant de moi. Sans oublier le [mon prénom], c'est vraiment une m...  Parlant de moi ainsi, cet ex Maire adjoint du Maire de ma ville; et ce, en s'adressant au Maire de ma ville; Ces propos qui font rire le Maire de ma ville, Le Maire de ma ville si soucieux de la politesse... et qui décalre que je fais preuve d' une preuve d’incorrection remarquable ?

Qui fait preuve? Je me demande d'ailleurs où en est cette histoire de vidéo... d'il y a presqu'un an.

Repost 0
Published by elueopposition - dans Et je découvre la politique
commenter cet article
15 décembre 2012 6 15 /12 /décembre /2012 09:18


Bientôt Noël !

Et il y aura foule dans les magasins et autres centres commerciaux; ce week-end, même le dimanche !

Pas encore le Mariage pour tous,
Et il y aura foule dans les manifestations, à travers toute la France ce week-end; surtout à Pais, ce dimanche.

Noël, Mariage pour tous et les gens sortent. Deux événnements que je retiens de ce week-end.

Et je pense aux femmes obligées d'être enfermées dans les temples de la consommation...
- Temps partiels, horaires jusque tard le soir, et bien sûr, le dimanche !
Tout ça pour servir des clients et clientes égoïstes qui ne voient pas en elles, des personnes avec des familles, des enfants, des ami.es... juste des bonnes! des bonnes femmes juste destinées à servir leurs caprices d'adultes gâtés qui vont faire leurs achats de Noël, ou juste traîner, dans les lieux sacro-saints de la consommation, trouvant là une espèce de convivialité factice et artificielle... grâce au sourire obligatoire des vendeuses, conseillères en produit, caissières bien obligées de travailler.

Et je pense aux femmes et aux hommes qui vont manifester pour le Mariage pour tous.
- Temps de poser enfin, l'égalité des droits, quelle que soit l'orientation sexuelle
Tout ça, ces manifestations, pour ça...il y a des sujets bien plus importants! Sauf qu'en France, les évidences,le droit pour tous et toutes, se heurtent au temple d'une morale judéo-chrétienne-musulmane:ne pas reconnaître, in fine,ledroit pour un homme d'aimer un homme, le droit pour une femme d'aimer une femme... et que Papa-Papa ou Maman-Maman, ça ne dérange aucunement les enfants, juste les grands!

Et je pense que cette manifestation, ce dimanche 16 décembre, elle tombe le bon jour.
Ceux et celles qui vont manifester pour le Mariage pour tous n'iront pas faire les magasins...

Comme quoi, le dimanche, y'a autre chose à faire ...

Suite à cette manifestation, il y aura enfin le Mariage pour tous...
Comme quoi, il faut descendre dans la rue, manifester...

Comme il y aura le Mariage pour tous, il y aura... des mariages et des cadeaux.

Des cadeaux de mariage, parce que ça se fête !

Moralité :
Manifester ce dimanche, c'est offrir un cadeau demain.
Demain, c'est lundi ! C'est lutter contre l'ouverture des magasins le dimanche.

Les magasins où travaillent des femmes, contraintes et contrites, à temps partiel et précaires...

Repost 0
Published by elueopposition - dans Et je pense aux femmes...
commenter cet article
11 décembre 2012 2 11 /12 /décembre /2012 08:29

Forum Femmes et Pouvoir,
- Se rendre sur le site www.femmesetpouvoir.fr,  pour des informations officielles.
- Ce regard, plus personnel, qui commence par la Journée du Vendredi La Traite des vaches

Samedi sans appel
Fin de journée, fin du Forum, je suis dans l'ascenseur et dans un réflexe pavlovien, je regarde mon portable. Etonnée !
D'une part, je ne l'ai pas utilisé tout le long de ce samedi, c'est pour dire si j'étais passionnée.
D'autre part, pas un seul appel de la part de mon mari et de mes filles : sont-il et elles fâchées suite à la discussion vive d'hier soir?
Et ce n'est qu'à mon arrivée que je découvre qu'une autre discussion, tout aussi vive, s'est tenue en mon absence, le samedi dans la journée. C'est ma fille aînée qui m'a refait la scène.

- Je crois que Maman, elle met Blanc et 60°!
- Tu es sûre ? Pas Synthétique ? Y'a écrit Synthétique sur l'étiquette...
- Pfff
- Comment ça, Pffff! C'est pas compliqué de mettre une machine en marche!
- On le dirait pas vu la tête que tu fais....
.... et même que Papa, il a retrouvé la notice d'utilisation et il l'a lue en détail, a terminé ma fille. 

Grâce au Forum Femmes et Pouvoir, mon mari a pris le pouvoir sur la machine à laver le linge.

Ce pouvoir, je lui cède volontiers. tout comme je concède un sourire : c'est rangé, nettoyé! Pas comme vendredi! Juste  de la mousse...  qui tapisse le bac de douche. Papa, il s'est trompé de produit!  cafte la plus Jeune.  je me refuse à compter les points.

Tapisser, points, Mousse... et je repense à cette anecdote de la journée. Toujours dans les discussions informelles des pauses café.


Tricot au Conseil municipal
Nous sommes entre élues. Elles, elles sont Conseillères régionales, Conseillères générales, Maires adjointes... et j'admire ces femmes militantes, battantes. Et l'une d'elles raconte.

- Je sors mon tricot, au conseil municipal.
- Comment ça ? Je la regarde, ébahie! Son allure, sa tenue, ses questions lors des débats, tout concourt à faire d'elle, une élue cultivée, posée, respectueuse et très engagée.
- Oui, comme ils parlent, qu'ils répètent les mêmes choses, et bien moi, j'écoute et en même temps, je tricote !

Et dire que j'ai l'impression d'être parfois provocatrice, déplacée, irrespectueuse
- les élus de ma ville, le Maire qui cumule tout particulièrement, ils ne cessent de dire que je ne suis pas sérieuse ! que j'ai fini par les croire...
C'est en fait du bon sens, de l'esprit pratique ! comme sortir son tricot pendant les échanges au conseil municipal!



Et ce point clé, pour moi, grâce au Forum Femmes et Pouvoir : Je suis restée trop longtemps isolée... à suivre.

Repost 0
Published by elueopposition - dans Et je m'amuse
commenter cet article
11 décembre 2012 2 11 /12 /décembre /2012 07:46

Il y a eu le Forum Femmes et Pouvoir. Retour sur ses deux journées intenses... avec un autre regard.
Se rendre sur le site www.femmesetpouvoir.fr, évidemment, pour des informations officielles, moins personnelles.

Vendredi - Touchée, remuée, crevée

Toute la journée à écouter les intervenant.es, apprendre, comprendre... et  je m'esquive un peu avant la fin. Besoin de réfléchir. Touchée, remuée, crevée... Et quelques métro, bus et marche plus tard, il est plus de 20 heures. J'ouvre la porte et je pousse une gueulante. Une vraie, pas virtuelle sur Facebook ou, maintenant, Twitter!

La scène est la suivante :
Table du petit déj' pas débarassée où se mèlent des tasses de thé et des miettes du goûter, vêtements et chaussures qui traînent, poubelle qui déborde, sacs d'école en vrac, serviettes mouillées sur le sol de la salle de bain... Bref, le bordel !

Et quelques minutes plus tard, le téléphone qui sonne :
- Qu'est-ce qu'on mange, ce soir? me demande mon mari, m'expliquant qu'il vient de récupérer les filles tout juste sorties de leur cours de natation... il et elles arrivent dans dix minutes.
- Est-ce qu'on va acheter le sapin ce soir? rigolent les filles derrière lui.

Et je mesure enfin, ce que signifie la double journée de travail; ce que je fais chaque soir et matin, et week-end sans même le calculer... et je déclare d'une traite, à leur arrivée:
- Je suis faitiguée, je vais m'allonger pendant que vous préparez le repas et nettoyer ! C'est une étable, ici.
...et je me suis allongée puis levée...  à deux heures du matin ! Surprise ! je m'étais endormie tout habillée!

- Un peu vache? Non, il était temps de remettre enfin les pendules à l'heure.
... et j'ai balayé tout sentiment de culpabilité, comme quoi j'ai bien écouté au Forum Femmes et Pouvoir !

Bien écouté, jusqu'aux discussions informelles de la pause café; et cette anecdote, où il est justement question de vaches, d'heures...


La traite des vaches

Un petit village de 250 habitants - en Normandie, je crois. Premier conseil en fin d'après-midi, juste après les élections municipales de 2008.
- Deux prétendants à la fonction de Maire. Vote à bulletin secret... aucun des deux hommes candidats n'obtient la Majorité.

Rappel : Le Maire est élu à la majorité absolue des suffrages exprimés aux deux premiers tours par les élus municipaux.


- Deux prétendants qui se chamaillent, des conseillers municipaux pas contents; ça dure, ça tarde... et y'a la traite des vaches !
C'est l'heure d'aller traire les vaches! insistent des paysans à la table du conseil.

De pis à lait à de pis aller, une solution se dessine. Qu'une élue se présente pour départager les deux prétendants.
Bien que réticente, elle accepte convaincue par les arguments. Deux arguments.

Premier agument :
- T'inquiète pas ! Aucune chance de te retrouver Maire! c'est pour trancher.
Dans certaines villes, le jargon utilisé est triangulaire...

Deuxième argument :
- C'est l'heure d'aller traire les vaches!

Depuis, les habitants sont très fiers de MADAME  LA MAIRE !

...........................
Au Forum Femmes et Pouvoir, cette anecdote entendue, m'a fait rire...
- C'est ce qui s'appelle être élue par erreur, a conclu la narratrice de cette histoire...

Elue par erreur, et j'ai souri !


- Elue par erreur, je dis que je le suis...
- Elue par erreur, je le revendique,
Mais Elue par erreur...  mais sans coup vache de ma part.

Au Forum Femmes et Pouvoir, j'ai traité ce point.
- Point traitre, je ne suis...  j'en suis enfin convaincue!

Repost 0
Published by elueopposition - dans Et je m'amuse
commenter cet article
9 décembre 2012 7 09 /12 /décembre /2012 19:20

Décembre - Et il est revenu le temps du sapin de Noël.

- Qu'ils sont petits et moches, ces sapins !
- ça sent la crise.
- Oui, on n'est pas à Puteaux !
Et je regarde me filles d'un air dubitatif . Ce sont elles qui tiennent ces propos ci-avant. Nous sommes sur la place de la Mairie de ma ville. Quelle référence, Puteaux ! elles n'y ont jamais mis les pieds... mais elles en ont entendu parler du faste festif futile.

Et trois jours plus tard, nous voilà en train de choisir un sapin...
- En train d'en acheter un ! nous ne l'avons pas piqué sur la place de la Mairie, et pour cause ! précise ma fille aînée. Et je lui propose de choisir les couleurs de cette année. Notre sapin se compose toujours de deux tons dominant.
L'année dernière, il était rouge et bleu. Elle choisit rouge et doré.

politique-du-apin.jpgNotre sapin ne fait pas de politique !

Les décorations rouges et dorées ne signifient pas Gauche caviar.


Ainsi anticipe ma fille, elle me connaît fort bien.

Ou alors, elle se souvient de l'année dernière.


J'avais choisi de décorer le sapin de Bleu et de Rouge...
UMP et Parti socialiste, avais-je plaisanté.

Mes deux filles n'avaient pas apprécié cette boutade.











Repost 0
Published by elueopposition - dans Et je m'amuse
commenter cet article
4 décembre 2012 2 04 /12 /décembre /2012 20:15

 

 

Et dans la boîte aux lettres, une lettre sous enveloppe à l'intention des habitant du quartier.

- Une lettre signée par le Maire de ma ville qui cumule;
- une lettre où il est question de la pétition...
Une lettre qui montre combien le Maire de ma ville qui cumule à un timing des plus élaborés. Démonstration!

Chaque année, dan les différents quartiers de ma ville, le Maire qui cumule organise des réunions pub'
- Pub pour publique ou publicitaire.

- et je parie que tu vas y aller? se moque mon mari.
-  Pas du tout ! Ok, on parie quoi???

Il y a toujours beaucoup de monde. La petite Maison de quartier est pleine à craquer;
Il y a :
- Les militants, indécrottables et admiratifs qui occupent les premiers rangs, font la claque;
- Les habitants, largement sensibilisés et qui ne vont pouvoir que se réjouir.

Se réjouir car une réunion, ça se prépare !

Jour J moins 2 mois - Lancement d'une  pétition
La pétition, outil de campagne muncipale indispensable du Maire

La pétition est devenue un outil de campagne municipale simple à mettre en place, peu coûteux, et qui rencontre toujours une forte adhésion. Sous réserve de respecter ce principe: - faire signer aux habitants, une pétition sur une cause déjà gagnée.


Jour J moins 2 jours - Résultat de la  pétition
Un courrier déposé dans les boîtes aux lettres des habitants, deux jours avant la réunion, remercie les habitants du quartier : Une phrase générale  "Grâce à notre mobilisation commune", suivi de "je" à volonté : si je me félicite je regrette que  j'avais en effet sollicité , je pense notamment, je demeure extrêmement vigilant , j'ai demandé aux services et, enfin ! je vous prie de croire.

De un à deux je par paragraphe pour souligner le succès de ses interventions.. sans oubler la pétition !

Jour J moins  3 mois - Une réunion d'essai

Sécurité dans ma ville - caméra, médiateur… Et des montres !
article - 09/10/12 - Sécurité dans ma ville - Caméra, médiateur… Et des montres ! - Sécurité dans la ville? Une question à l'ordre du jour… Et j'ai donc bravé la nuit et la pluie pour assister à cette réunion de quartier…


Jour J moins 3 jours - Une distribution de sel
Une distribution de sel de déneigement ! Un colis de 10 Kg est à venir retirer, juste devant la Maison de quartier.
Les habitants ont reçu un bon de retrait; ils et elles peuvent venir chercher leur cadeau et c'est l'occasion de leur rappeler que la réunion se tient avec le Maire, cette semaine.

- Et je suis prête à parier qu'un habitant remerciera le Maire de ma ville !  Remercier pour ce cadeau empoisonné.
Ce fût le cas l'année dernière !
réflexion faite à mon mari - qui s'amuse!
- Prête à parier, alors, tu as déjà perdu ! et de m'expliquer son raisonnement.

Pour gagner mon pari, je suis obligée d'aller assister à cette réunion du Maire de ma ville qui cumule !
Et du coup, j'ai perdu mon premier pari...

..........................................................................................................

Notes particulières !

- Ne pas utiliser le sel de déneigement
Ecrit sur ce blog en novembre 2009 mais toujours d'actualité, hélas ! le cycle municipal est comme le cycle des saisons...

Deux mois avant Noël, un cadeau du Maire!

Un colis de 10 Kg.
- Il s'agit de sel de déneigement.

Sel de déneigement ou de déniaisement

Copenhague, le défi écologique, la lutte contre la polution...
Et voilà que le Maire offre aux habitants... du sel de déneigement!

Sel de déneigement, un herbicide

Ce sel que l'on répand sur le trottoir
- et attise les écorchures sur les mains des enfants;
- et irrite les coussinets des chats, des chiens...

Ce sel qui certes, fait fondre la neige....
- puis arrive dans les nappes phréatiques et rend l'eau salée;
- puis brûle dans le ruissellement provoqué, les arbres, les plantes;
 et tue les rares lieux de verdure en ville;

Pour en savoir plus
http://grandeur-nature.skynetblogs.be/post/6604999/les-oiseaux-et-le-sel

Ce sel est un herbicide... or, justement, dans ma ville, il y a eu du progrès.
- plus d'herbicide chimique, plus de rond up,
- des raclettes pour les cantonnier.ières.

D'où mon étonnement à la lecture d'un carton invitant à venir retirer un sac de 10 Kg de sel de déneigement.

Sel de déniaisement ?

Eternelle optimiste que je suis,
- comme la neige ?
Je cherche à mettre mon grain de sel.

Et, cet espoir:
- Que ce paquet de sel puisse servir dans le lave vaisselle!

Et, l'année prochaine, le Maire fera peut-êtbonhomme de neigere un effort supplémentaire.
- en plus du sel, un lave-vaisselle? C'est possible!

Et ainsi débarassée de cette corvée de vaisselle,
les femmes auront plus de temps pour se consacrer à la politique.

 

Quelle naïve que je suis!
- le sel de déniaisement, j'en aurais bien besoin!

Photo ci contre :
Bonhomme de neige - décembre 2011
Ce n'est pas le portrait du Maire de ma ville qui cumule.

 

 


Neige en ville - des pelles et des emplois
Ecrit le 5 février 2012 - Hélas, lorsque le Maire de ma vlle qui cumule a une bonne idée, c'est sur le ton de la plaisanterie...

Et il neige, ce matin...

Le Maire fait la pluie et le beau temps... et la neige?
- La neige, cette question fut abordée en septembre 2011, en séance municipale. Il était question d'un investissement dans un silo à sel.

Et il y a eu protestations dans les rangs; notamment chez les Verts.

- Les dangers du sel, ses conséquences sur l'environnement
le sel qui brûle les végéaux, fait pourir les arbres, touche la nappe phréatique...
En savoir plus "sel de déneigement et de déniaisement"

- Les investissements pour stocker ce sel
 
soit 135 000 euros en ce qui concerne ma ville.

135 000 euros? et je me demande ce que cela représente en équivalent Pelle + salaire horaire?
Les pelles pour déblayer; et le salaire pour payer ceux et celles qui travailleraient à cette tâche...

Sauf que cette fois-ci, le Maire de ma ville est allé encore plus loin. Pargmatique !
Et voilà ce qu'il propose en séance municipale :

neige--et-pelle.jpg

Les conseillers municipaux avec une pelle pour déneiger?

Excellente idée ! Et se trouve pour moi résolue la question :
- A quoi ils servent, les élus municipaux de ma ville?

 

...........................................................................................

Et le Maire de ma ville qui cumule n'aime pas la neige.

Lundi 20 décembre 2010, j'en avais fait le constat... et, j'avais aussi posé sur ce blog, ce qui allait devenir une délibération un mois plus tard... 

Il neige!

Routes bloquées, plus de bus...et pire:

- Monsieur le Maire est obligé d"annuler ses inaugurations!

 

Qu'il neige en hiver, c'st devenu insupportable!


Et les services municipaux sont débordés.
- ils sont débordés au standard;
le téléphone n'arrête pas  de sonner!

Les gens ne sont pas contents pour cause de rues non dégagées.

 

Pas très bon pour l'image, ça.

Que faire?

 

Moi, je vais utiliser l'article 6 du réglement du conseil municipal:

Et je vais déposer la délibération suivante:
- Que la neige ne soit autorisée à tomber que le vendredi à partir de 17 heures;
et qu'elle soit fondue le lundi matin, avant 7h30.

Peut-être aurais-je plus de succès qu'avec cette autre délibération:

 

 

- Demande de remboursement des frais de garde d'enfants, pour les élus non indemnisés.



Repost 0
Published by elueopposition - dans Et je découvre la politique
commenter cet article
3 décembre 2012 1 03 /12 /décembre /2012 09:44

Décembre - Dernière ligne droite...

Et ce mois, il y aura :

- une réunion pub' du Maire de ma ville.
Pub pour publique ou publicité, ou les deux. C'est à la Maison de quartier. Proximité.
Et j'irai puisque j'ai déjà assisté à la répétition : Sécurité dans ma ville - Caméra, médiateur... et des montres !

 

- Une séance municipale
Il n'y en a pas eu en novembre. Normal, le Maire a perdu ses compétences ! Expression maladroite, j'en conviens. Compétences perdues  et, une semaine avant, il y aura la commission pour prendre connaissance des délibérations, dans la salle des Conférences. Pas de réunion dans la bureau de l'opposition. Même si j'ai les clés, je n'y mets jamais les pieds...

Donc, rien d'exceptionnel! que des endroits qui me sont familiers, où j'ai pris mes marques, mes habitudes...
et dont je ferai un jour la description...

Ces lieux sont liés au conseil municipal :
- la salle où se tiennent les séances - la salle des conférences - la Maison de quartier - la Salle des commissions - le bureau de l'opposition..
et, encore d'autres lieux, liés à d'autres manifestations qui reviennent chaque année :
- la Maison de quartier, le cimetière...

Ces lieux, je les maîtrise...

Et en ce mois de décembre, je pense à un autre lieu où je vais mettre les pieds.

- Le Forum Femme et Pouvoir
Toujours inquiète, comme à chaque nouveauté. Ne serait-ce que monter à la Capitale.
Mais il faut oser...   Elargir le champ des possibles.
http://conseilmunicipal.over-blog.com/article-femmes-de-pouvoir-a-femmes-et-pouvoir-111550940.html

Repost 0
Published by elueopposition - dans Et je découvre la politique
commenter cet article
29 novembre 2012 4 29 /11 /novembre /2012 09:08



Et j'ai donc assisté à une conférence, suivie du Pot de l'amitié dans la Maison de quartier...

- Même échangé quelques mots avec le Maire...
Une discussion avec le maire de ma ville : l'effet Kiss coule ! Un couple avec un couplet de jérémiades... Les faits casse c...


Et j'assiste à une scène qui m'intrigue.

Un Monsieur arrive, costume cravate. Il serre quelques mains; il s'adresse tout particulièrement à une militante; puis brusquement se retourne vers un jeune homme. Il lui donne un ordre :
- Prenez une photo ! ( ou prends, je ne sais plus)

Ce Monsieur, c'est le nouveau Député!
Ce Député qui avait oublié de remercier sa suppléante lors des élections législatives, le soir de la victoire. Sa suppléante qui aurait dû être la candidate... Je ne reviens pas sur ce point. Déjà largement abordé !

Quelques instants plus tard, je note que le néo Député se promène dans la salle.

Le jeune homme à la photo, lui, reste près de la porte. Seul. en retrait. Avec pour seule compagnie, une espèce de petite malette qu'il tient précieusement contre lui. Là où il range l'appareil photo? Cet outil de travail des élus.

Je décide de faire un pas vers lui. J'engage la conversation à ma manière:

- Bonjour, qui êtes-vous?
C'est efficace, direct. Je ne fais pas dans le politiquement correct; je ne me lance pas dans de longues introductions sur le temps, l'intérêt de cette conférence, ou ceci cela.

Je n'ai pas souvenir de son nom - L'a-t-il dit, d'ailleurs? Il m'explique qu'il est là avec M. [nom du Député]. Ce que j'avais deviné, alors j'insiste:

- Vous êtes son attaché parlementaire?

Non ! Ce n'est pas son attaché parlementaire. Il le remplace, exceptionnellemnt, aujourd'hui.
Il me connaît, d'ailleurs. Disons qu'il m'identifie rapidement :
- Vous êtes [mon prénom et nom]

M... Je n'aime pas ! Comprendre que ça biaise parfois les échanges de savoir qui je suis. vu l'image que je me trimbale ! Mais non ! Il connaît juste mon nom... pas mes excès ! donc, nous continuons à discuter.

Ce jeune homme, il habite la ville; il est étudiant...  et il adore la politique.. et je devine que, demain, il sera assistant parlementaire. Et nous discutons sur notre perception de la politique. Philosophique. Sympa !

... sauf que!

Sauf que ! le Néo - Député revient

Le Néo Député a fini son tour; il arrive à la porte.  Et il me donne l'impression d'aboyer un "on y va".

Le Jeune homme resserre la malette contre lui, il se met en marche juste derrière l'Elu !
Il obéit aux ordres ! Il a à peine le temps de me dire au revoir.
Le Néo Député a dit on y va". 

Et moi, j'aurais bien aimé poursuivre la discussion avec lui; et je pense que lui aussi

Et moi, je fais exprès de tendre la main à ce Député.
- ça l'emmerde ! je le sens bien. il doit se demander quel est encore ce "cas soc" (cas social) qui veut lui serrer la main. J'habite la cité; ma tenue vestimentaire me fait passer au mieux pour une "pov' dame".

Et moi, je pense à ce pov'jeune homme !
Costume, cravate, attitude compassée, un majordome, un domestique au service d'un néo Député.

Domestique aujourd'hui, élu demain...

Repost 0
Published by elueopposition - dans Politiques peu éthiques...
commenter cet article
28 novembre 2012 3 28 /11 /novembre /2012 21:08


Et je retrouve une photo de mes filles...

Une photo prise dans les escaliers de la Mairie; c'était un mercredi, et je m'en souviens :
bete-de-concours.jpgCe ne sont pas mes filles, qui sont des "bêtes de concours"; elles, c'est plus un conours de circonstances :
- elles se retrouvaient-là... dans les escaliers.; et cette photo, je m'en suis servie pour illustrer un point bancal de la démocratie...
qui-va-garder-les-enfants.jpg... avec cette question enfin résolue dans ma ville mais si souvent posée :
- Y'a conseil municipal, mais qui, qui va garder les enfants ?


Mes filles ont grandi... et moi, je me demande...

Repost 0
Published by elueopposition - dans Et je pense aux femmes...
commenter cet article
28 novembre 2012 3 28 /11 /novembre /2012 12:15


... et il et elle me gonflent !

Samedi après-midi. Maison de quartier; et la présentation d'un fait historique.
- un "ça s'est passé dans ma ville, voilà des années" qui m'intéresse; l'occasion de se cultiver un peu.

Juste échappé à la pose d'une plaque commémorative, aux discours dont celui sans doute du Maire de ma ville...
- un c'est toujours comme ça., qui transforme tout fait historique en fête politique !
... pour arriver au moment clé : celui où un invité retrace ce moment d'histoire.

Un chronométrage parfait ! J'arrive juste pour cette conférence intéressante... et je suis de bonne humeur.
De tellement bonne humeur que je reste ensuite pour "le pot de l'amitié" comme stipulé sur l'invitation ;  l'invitation reçue hier mardi, au courrier, pour cet événement déjà passé.
- un ça montre l'esprit démocratique, que l'opposition est toujours invitée... même si elle ne le sait pas et donc ne vient pas, l'ingrate !

Tellement de bonne humeur que je choisis de saluer le maire de ma ville - réflexion acerbe de sa part ! qui ne me démonte pas. Je passe outre, j'entame la conversation avec lui. C'est dire ma bonne humeur !
Et je pense qu'il a été surpris. Il m'a même donné des nouvelles de sa santé...  toujours soucieuse je suis, chez les élus qui cumulent, sur le risque de Burn out ! Ensuite, le Maire de ma ville m' a conseillé sur mon positionnement politique...

Positionnement politique !  suite logique de l'introduction de cet échange et qui est une réponse à ce que j'ai appris sous le sceau du secret, du "faut pas le dire, je vous fais confiance, Madame  [mon nom]" - Donc je ne dis pas qu'il semblerait que des élus de l'Opposition souhaitent passer dans la Majorité; et je me suis juste contentée de cette allusion au Maire de ma ville et ce, afin de poursuivre la conversation avec lui. Ne pas s'arrêter à sa réflexion acerbe !

En dépit de mon éloignement, mon peu de présence, j'arrive toujours à avoir des informations. Ce qui surprend le Maire, donc. Il est alors question de positionnement politique. Mes réponses doivent lui sembler déplacer. Il ne peut imaginer que je suis Elue par erreur !  Que je ne comprends pas... l'effet Kiss coule !


L'effet Kiss coule !

  • C'est le deuxième effet "Kiss Coule !" en politique - Je t'aime, moi non plus...
    Comprendre, soit j'embrasse ta cause, soit j'embrase et je t'allume. Pas deux poids, ni deux mesures...
    Et moi, c'est pour ça que je suis dans l'opposition avec l'Opposition comme avec la Majorité.
    La passion politique n'est pas suffisante chez moi... pour avaler n'importe quelle pillule !


Et j'apprécie donc cet échange avec le Maire de ma ville; pas sûr que ce soit réciproque, mais c'est pas grave !
Et je traîne donc dans cette Maison de quartier; et j'échange quelques mots, de ci, de là; et j'apprécie des gens qui viennent me voir... enfin, j'apprécie !...

Je suis prête à partir, un couple m'interpelle.
- Vous êtes bien [mon surnom ]; enfin, c'est bien vous qui écrivez  [ce qui est devenu mon surnom]
Je ne peux répondre que Oui !

Une page, une simple page - même pas recto verso - distribuée dans les boîte aux lettres. C'était il y a des années, une éternité pour moi. Un passé... et on m'en parle encore. Etonnée.

Et de poursuivre, ce couple, un couplet déjà entendu :
- Vous ne faites plus de [nom de cette feuille], c'est dommage; on aimait bien. c'était amusant...


Autant de mots qui me font plaisir et mal à la fois... et d'expliquer :
cela n'a plus de sens, je suis conseillère municipale; donc  ce ne serait plus une feuille de chou mais un outil de propagande, donc, non !


Les faits casse-c... !
La conversation aurait pu s'arrêter là. Mais non !
Et ces gens de m'expliquer leurs soucis :
Le père de ces gens est vieux et handicapé, il peine à se déplacer... et même que...

... et là commence une longue liste de jérémiades, récriminations, etc
- Quand il neige, on ne vient pas déblayer devant sa porte, son morceau de trottoir à leur père !
- Quand il y a l'aménagement de la rue, il a fallu écrire à la Mairie; les gens de la Mairie, il n'y aurait pas pensé  que leur père était handicapé;
- Quand ceci, cela...

... et me voilà en train de défendre la Mairie !


Je souligne
- qu'un Maire ne peut pas tout faire - surtout qu'il cumule !  
- qu'il ne peut pas non plus empêcher la neige de tomber - allusion qu'ils ne comprennent pas, c'est normal ! ils ne savent même pas que je suis conseillère municipale... alors, savoir que j'ai déposé une délibération sur l'interdiction de tomber pour la neige...

Je recentre la discussion sur le quartier - certes, délaissé par la Mairie, mais tellement sympa !  où existent une bonne entente, une vraie solidarité entre voisins !
- que les voisins sont sans doute OK pour aider aux courses, à déblayer la neige...

... et là recommence une longue liste de jérémiades, récriminations...
- que les voisins, pfff...
- que les voisins, justement, ils organisent la Fête des voisins,
et que ça fait du bruit; et que ça empêche les voitures de passer... et comment il fait, justement, leur prère qui est vieux et handicapé, le jour de la Fête des voisins... Il ne peut pas se garer, sur sa place handicapé..;

... et là, ça me gonfle ! ça me gonfle sérieusement !
et je me retiens de leur dire que les handicapés, les handicapés de la vie, ce sont eux, à se plaindre comme ça !
et je me retiens à mon téléphone qui sonne :
- C'est une voisine, justement ! elle m'invite à boire un verre...

et je présente mes excuses, et je m'esquive..; et je pense au Maire de ma ville :
- Comment il fait pour supporter ce genre de jérémiades?
Le Maire, il doit toujours y avoir droit? est-ce pour cela, à force d'écouter les gens se plaindre,, qu'il est devenu si cynique et inhumain?







 

Repost 0
Published by elueopposition - dans Et je découvre la politique
commenter cet article

Présentation

  • : Le conseil municipal : le théâtre vu par une novice en politique
  • Le conseil municipal : le théâtre vu par une novice en politique
  • : Me voilà une élue. Une élue de l'opposition. Et je découvre le conseil municipal, la position d'une conseillère municipale... Un conseil municipal, à quoi ça sert? L'envie aussi de donner un grand coup de pied; un coup de pied dans cette fourmilière. D'où mes pieds alors que les Politiques montrent toujours leur tête.
  • Contact

Recherche