Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 mai 2013 3 01 /05 /mai /2013 10:25

Scène du 1er mai

Allerchercher le pain - Petit déjeuner en famille et offrir un brin de muguet à mes filles :

- Y'a pas beaucoup de clochettes!
- Il est pas blanc !

Désolée mes filles! Mon muguet n'est pas une lessive marketing, avec du blanc de blanc, qui sent super bon le désodorisant de toilettes !

- Je ne suis pas une Fée clochette ! Juste fait terre à terre! 
Mon muguet, poussé en pleine terre, au gré du soleil - et surtout de la pluie ! est NATUREL...

... et il n'est pas à 6 euros le brin !

muguet-2013.jpg

Repost 0
Published by elueopposition - dans Et je m'amuse
commenter cet article
30 avril 2013 2 30 /04 /avril /2013 22:24

Toujours dans une logique de campagne, de communication, tous les excès, toutes les stratégies sont de mise.

Il y a eu la série : Je dévoile mon patrimoine !

Ce seul exemple pour mesurer le grotesque de cette parodie. 
- Une Ministre qui déclare un scooter...
Facile lorsqu'on a une voiture avec chauffeur à sa disposition ! 

Et je me demande s'il faut encore s'attarder sur ces effets pub...
 A force d'entendre, de lire, de voir circuler des pétitions sur la nécessité de moraliser la vie publique, plus l'envie de prendre à rebrousse poil ses déclarations qui me hérissent 
 
A rebrousse poil, ou poil à gratter ! Pas à poil ! Comme cet élu d'opposition.

« On peut publier son patrimoine mais cacher l’essentiel », balance Philippe Duvernoy, élu de droite et conseiller d’opposition à Montbéliard, qui n’a rien à… cacher ! 
Source L'Est Réoublicain 15/04/2013 à 18:37
les-ministres-se-mettent-a-poil-pour-publier-leur-patrimoin.jpg 

Repost 0
Published by elueopposition - dans Et je découvre la politique
commenter cet article
30 avril 2013 2 30 /04 /avril /2013 12:56

Et j'ai discuté avec le #MVQC... 

Nous voilà donc seuls sur la petite place suite à  la cérémonie. Je me suis attardée, lui aussi. Pas prévu, juste apprécié son discours; l'envie qu'il le publie sur son blog. et le féliciter. C'est tellement rare ! 

De cet échange, il me faut faire un décryptage. Entre ce qui est dit, ce qui est pensé. Par moi, par lui. 

Phase introductive :
Il m'explique qu'il part en vacances; il me précise même le lieu.
Je réponds par un "Profitez-en bien !" ; très polie.
En off : Vous avez raison, un #MVQC risque le burn out.  Mais je tais cette allusion à mon voeu, à ce sujet sensible sur le cumul des mandats. 

Transition implicite pour revenir sur le dernier conseil municipal. L'Elu Géo a perdu sa délégation, et il a failli perdre son écharpe, justement, en raison de son positionnement sur le cumul des mandats. Position exprimée longuement, péniblement, ménageant la chèvre et le chou, suite à mon voeu au conseil municipal; ce voeu sur le risque de burn out des élus qui cumulent... 

Lui :
- Remarque sur mon vote suite au conseil municipal, ton ironique.
Moi :
- Grave ! je ne sais si j'ai fait le bon choix!  Je suis sincère. Je souligne le peu d'importance, in fine. Je ne représente que deux voix. 

Chèvre, chou et choix
Lui - rassuré? 
-  Vous n'allez pas rejoindre L'Elu Pas une Tête qui Dépasse?
Ce n'est pas formulé comme une question, c'est presqu'une affirmation.  
Ce n'est pas formulé L'Elu Pas une Tête qui Dépasse... évidemment !
 
Je réponds par une autre affirmative :
-  En effet, il me le propose...
en off : est-ce vraiment gênant? en quoi ça peut le gêner, lui le Maire? 
 S'ensuit de sa part, une série de conseils aux allures de mise en garde : les promesses faites d'être en place éligible... jusqu'au dépôt des listes, le fait de se serir juste de moi puis de me jeter... Pas ainsi formulé, mais le fond est là.  

 Je poursuis :
- J'ai été élue par erreur !
Là, ça le fait rire - enfin, il ébauche un sourire non maîtrisé; très rare chez lui.  Il ne pouvait imaginer cela. etre élu par erreur, c'est la meilleur ! J'aurais pu pousser plus loin, lui dire que j'étais une erreur de casting mais je dois rester sérieuse. pas le moment de gâcher ce moment...  

Je développe sur les raisons de mon engagement contre lui; je prends un fait significatif. Il se justifie. Il me donne matière à enchaîner pour la suite.

- J'ai été élue par erreur en 2008; je veux être élue en 2014  par choix ! 
 En off : c'est bien la première fois que je l'exprime aussi clairement. Toujours le besoin de légitimer - ou non! ce mandat. Je progresse, je veux me positionner pour les Municipales. Ou ne pas être positionnée si je n'ai pas de valeur! 

Monsieur le Maire analyse ma situation. 
En off : voilà qui est génial,je vais être assurée que j'ai bien imaginé toutes les solutions - ou non solutions !

- Vous présenter, monter une liste? Trouver 46 personnes... 

Je balaye d'un geste, déjà pensé. Il omet de dire que la question financière se pose; que cette liste n'a aucune chance quand bien même elle existerait, d'obtenir ne serait-ce que 5%.

Brève évocation de mon ex-P. 
Je coupe court, vraiment pas envie d'en parler. En of : Minable ! Minable d'imaginer ça !

- Pour être élu, il faut adhérer à un Parti.
Les gens votent avant tout pour un homme et un Parti, je suis d'accord avec lui. Sauf que pour les Municipales, il y a aussi des Indépendants. Comme dans sa Majorité. Je ne relève pas.

Je suis vraiment contrite. C'est vrai, c'est ennuyeux, son chauffeur attend. Ce n'est pas sympa, de la faire attendre... Sans compter qu'il est stationné à un endroit fort peu approprié. Mais il me faut pousser plus avant.  

Monsieur le Maire propose LA solution !
Je savais bien qu'il allait en trouver une. Voilà ce qu'il propose. Qu'il existe une commission extra-municipale;  que cette commission extra-municipale soit consacrée à la place des femmes sur tous les aspects de la ville; Que j'y aurais ma place...  

Je balbutie, je lui parle de la Charte européenne - toujours rien de fait ! je lui demande pourquoi il a fallu deux ans pour que passe ma délibération sur le remboursement des frais de garde; délibération qu'il a même proposée en amendement au Sénat ! 

Je parle de trop... car je sais que là, il me touche. Au figuré, bien sûr. Il me touche profondément pour le coup. 
Il me touche car il veut me mettre sur la touche. Neutralisée? Me donner un os à ronger? Et que je la ferme? 
Mais ai-je l'air donc si stupide? Si idiote ? 

Une commission extra-municipale? Et je me souviens justement de cette phrase :
- Nous allons transmettre à Monsieur le Maire... et le cahier qui se referme. dossier classé... 
Cette scène, je la revois encore. Je l'ai décrite quelque part. La retrouver.

Et de nouveau j'émets vraiment l'hypothèse :
- Le Maire de ma ville peut-il perdre les élections municipales? 
assorti de cet ajout :
- aussi petite que je sois, je peux participer à sa victoire ou à sa défaite... 

Chaque voix compte. Il faut faire des choix- Ne pas toujours voter Pokémon. 

 

Repost 0
Published by elueopposition
commenter cet article
29 avril 2013 1 29 /04 /avril /2013 22:01

Dans certaines villes, il y a les pots de vin - là, des pots de fleurs ! 
Une campagne municipale, ce sont des propos souvent fleuris... A Amiens, ce sont des pots !  
fleur-du-printemps.jpg

Repost 0
29 avril 2013 1 29 /04 /avril /2013 09:07

L'Elu Géo, l'Elue Photo sont adjoints au Maire- sans délégation. Non sens.. Le conseil municipal a délibéré en faveur de leur maintien. Au-delà du vote, un cas de figure, l'autre dimension : obliger de faire des choix !

Deux heures du mat', l'hôtel !
L'Hôtel de ville!
J'applaudis ! Le résultat est tombé. Les deux adjoints au Maire ne sont pas tombés : ils gardent leur place. 

J'applaudis l'inédit!
1000 délibérations plus tard, oui, c'est possible !
Possible que le #MVQC, lui qui siège là-haut, tout au fond de la salle, soit désavoué;
Possible que les élus votent, non en fonction de consignes, mais selon leur choix, leur propre choix.

J'écoute la salle, les interventions
Je pense aux deux élus. Quelle tension pour eux ! Combien la séance a dû leur paraître longue et fastidieuse.
La salle du conseil est toujours pleine à craquer; va et vient, murmures , mécontentement et satisfaction... 
L'Elu Pas Une Tête Ne Dépasse la ramène, le Maire réplique, explique que
la démocratie, c'est ça. Mauvais joueur, va ! Et c'est reparti avec un laïus, tout une homélie sur le "Jeu politique".
- Le "Jeu" ou le "Je" ?
Je lui pose la question. Les fins de conseil me sont toujours difficiles à gérer, Je n'avais pas prévu de prendre la parole. A quoi ça me sert de jouer comme ça? 

Trois heures du mat', le lit ! !
Impossible de m'endormir. Je me couche, me relève, fume une cigarette... et j'envoie deux sms; Comme pendant le conseil ! Ne pas savoir quelle décision prendre sauf savoir qu'il faut toujours prendre des décisions. Trop facile de se mettre hors jeu puis de se plaindre. 

Du C Ki à Qui sait?
 C Ki 
Cette réponse de l'Elue Photo:  C Ki Voici sa réponse à mes félicitations... 
 C Ki  Justement, lorsqu'on ne sait pas qui c'est - Ki C - la moindre des choses n'est-elle pas de formuler une question avec un langage plus approprié. 
Si une Maire adjointe représente le Maire en son absence, l'image est écornée.

L'Elu Géo aussi me répond. Le lendemain. Je veux en savoir plus, je lui demande de m'appeler. Ce qu'il fait.  Il veut écrire un livre. A-t-il des choses à raconter? Voilà qui m'intéresse. Je lui pose des questions. Quelle est la signification, l'illustration concrète des mots "violence", "pression" dont il me parle. 
Et le samedi dans l'après-midi, encore un SMS, de l'Elu Géo :
"Salut [mon prénom] Juste pour te dire que j'ai prétendu à mes camarades n'avoir jamais appelé "l'opposition". Donc si tu peux, ne donne pas connaissance de nos échanges téléphoniques"

si tu peux? Non, je ne peux imaginer... je ne pouvais pas imaginer... Pas des SMS, des SOS ! Au secours, je ne comprends... et je prends contact avec le Pion Noir.
 

Repost 0
Published by elueopposition - dans Et je découvre la politique
commenter cet article
28 avril 2013 7 28 /04 /avril /2013 19:50

L'Elu Géo, l'Elue Photo sont adjoints au Maire- sans délégation. Non sens.. Le conseil municipal a délibéré en faveur de leur maintien. Au-delà du vote, un cas de figure, l'autre dimension : obliger de faire des choix !

Phase 1 - Réflexe : 

- Il faut sauver l'Elu Photo, l'Elu Géo.
Le Maire est un despote qui les prive de leur délégation ; et maintenant, il veut leur enlever leur adjointure.

Phase 2 - Réflexion
Je relis leur portrait, j'hésite...  Je me renseigne : 
-  Que signifie exactement "être adjoint"; en quoi est-ce si important pour elle et lui? et pour le Maire? 
- Quelle importance, conséquence alors que la mandature se termine d'ici quelques mois?

Phase 3 - Abstraction
.......................................
 La phase 3 a été écrite avant le vote.
Non publiée. Je ne devais pas en parler. 
...................................................
 

Je me promène en ville; je rencontre l'Elu Commerce et l'Elue Discrète. Après les bannalités d'usage, la question sur leur et mon positionnement... l'Elu Commerce m'explique :
- Tu viens boire un café avec nous.
Pas boire un café maintenant, avec eux; boire un café sur la place de la Mairie, le soir même du conseil.  Etre à proximité, ne pas monter, ne pas siéger. .

L'Elu commerce m'explique ce qu'est le quorum. 
- Ai-je donc l'air si peu intéressée par le fonctionnement municipal? 
Que le Quorum ne soit pas réuni ! Que le conseil ne se tienne pas... et donc que cette délibération ne puisse être votée

Voilà qui me plaît bien:
- sur le plan expérience; 
le quorum a toujours été réuni, donc ce sera inédit. J'aime bien la nouveauté.
- sur le plan personnel !
Ma semaine sera assez chargée, je n'aurais pas envie de me coucher tard.
- sur le plan stratégie
cela me permet de continuer à en savoir plus sur les stratégies municipales, sur ma culture générale.
et, surtout : ne pas prendre de décision. Pour ou contre ? Alors que dans la vie,ilfaut faire des choix,prendre des décisions...un peu trop facile de toujours être NPPV par facilité, de ne pas choisir... 
Il me faut apprendre à me positionner !

Et nous voilà en train de compter ceux et celles qui seraient prêts à ne pas siéger;
Et je découvre que l'Opposition joue un rôle; puisque tout dépend de l'Opposition.
- Opposition, comprendre le grand groupe de l'Opposition, pas le mie, pas moi qui suis dans l'Opposition avec l'Opposition aussi ! Comme quoi, je ne fais jamais les choses qu'à moitié.

Impossible pour l'Elue Discrète et l'Elu Commerce de savoir quelle est la position de vote de l'Opposition;
Encore plus improbable de leur demander de ne pas siéger... 
Moi, je peux ! L'Elu Pas Une Tête Ne Dépasse est d'ailleurs toujours content de recevoir un appel de ma part. 

Et nous voilà en train de compter, lui et moi, qui, des élus, seraient prêts à ne pas siéger.
Et j'apprends que l'Elu Géo l'a contacté... 
l'Elu Géo a contacté le chef de file de l'Opposition ! 
Je suis plus que surprise... Décidément, il est très accroché à son écharpe ! Prêt à tout? 

L'Elu Pas Une Tête Ne Dépasse trouve l'idée intéressante; il va y réfléchir... et il parle :
- Il fait du Français par la voix, des maths dans sa tête.
Il calcule son intérêt sur le plan politique. Toutes les hypothèses... Comment peut servir cette idée pour la campagne municipale : servir le Maire ou le servir, lui. Son choix de vote ne dépend que de ça ! 

Que le quorum ne se soit pas réuni, que le conseil muncipal ne se tienne pas... 
et ce n'est pas pour les mêmes motivations qu'en décembre 2010 ! 
quorum-conseil-municipal.jpg









 

Repost 0
Published by elueopposition - dans Et je découvre la politique
commenter cet article
28 avril 2013 7 28 /04 /avril /2013 18:12

Scène commémorative

J'espère que le Maire de ma ville va mettre son blog à jour !
 C'est bien la première fois que je me soucie de ce qu'il y écrit. Ou de ce qu'il y fait écrire. Ce n'est pas lui qui le "webmestre".  
blog maire outil indispensable

Son blog à jour pour y retrouver son discours
Ce n'est pas la première fois que ses discours m'intéressent. Certains sont de tels pamphlets de propagande de son action municipale que ses paroles en deviennent burlesques. Tout particulièrement, d'ailleurs, le 8 mars !  Le #MVQC a tellement d'humour !  
maire-femme-humour.jpg

Son discours sur les Déportés
Pas d'humour, pas d'apitoiement... et même pas de propagande politique, ce matin du 28 avril. Ce discours du dimanche était pour la Journée des Déportés. Le #MVQC a cité des auteurs, des titres sur le sujet.

Pas d'apitoiement, pas d'humour, juste des références de livres :  des mots pour retrouver d'autres mots et ne pas oublier les maux du totalitarisme. Se souvenir...

- Germaine Tillion, le Harem et les cousins, ça je connais, mais je ne savais pas qu'elle avait écrit sur la déportation. Quel titre a-t-il dit? Avec l'attaché parlementaire du Député - il travaille le dimanche? nous essayons de nous souvenir ensemble. 

Impossible de se souvenir de toutes ces références,
et c'est la raison pour laquelle j'espère que le #MVQC va mettre en ligne son discours. 
- Un discours exemplaire, comprendre j'aimerai en avoir un exemplaire ! 
 
Et il y avait peu de monde : juste quelques hommes et femmes; cérémonie intimiste où se retrouaient les écharpes. Enfin, pas celle de l'Elue photo ou l'Elu Géo....  Et j'ai abordé avec le #MVQC ce sujet. Comprendre !

"Votre réintégration comporte trois stades. Etudier, comprendre, accepter. il est temps que vous entriez dans le second stade" O'Brien à Winston - George Orwell - 1984 -  Chapitre III - 3ème partie - Première ligne





 

 

Repost 0
Published by elueopposition - dans Et je découvre la politique
commenter cet article
27 avril 2013 6 27 /04 /avril /2013 09:07

1000 délibérations Pour et une Contre ? Cinq ans, et je  croyais avoir compris les règles du jeu du théâtre municipal. Deus ex machina,  deux ex-profil bas du #MVQC : il et elle bousculent mes connaissances, mes compétences. Doutes avant, durant et surtout le jour de la représentation finale, bref lors du dernier conseil municipal. 

La scène d'exposition 
L"Elue Photo a perdu sa délégation, voilà plus de dix mois; puis ce fût le tour de l'Elu Géo.
C'est une décision du Maire, le #MVQC a pouvoir de donner ou retirer les délégations.

Se pose la question :
- pourquoi cette délégation retirée?

L'Elue Photo et l'Elu Géo sont Maire adjoint.

Se pose la question :
- à quoi sert un Maire adjoint sans délégation? 

Les adjoints au Maire sont élus par le conseil municipal...
Et je me souviens d'ailleurs de l'élection de l'Elu Géo; c'était en cours de mandat; je m'étais présentée contre lui. Pour rire! enfin, très exactement pour protester contre l'absence de parité - Une femme qui démissionne est toujours remplacée par un homme ! 
... donc seul le conseil municipal peut choisir, et non le Maire seul, sur le sort de l'Elu Géo et l'Elue Photo.

Ne se pose donc  pas de  question !  
- comme d'habitude, le Maire imposera sa volonté à la Majorité municipale. 
La Majorité représente 36 élus sur 43 !  juste 7 élus dans l'opposition puisque mon ex-P a rejoint le Maire!

Qu'importe cette délibération, le résultat est couru d'avance, et je m'amuse :
- l'Elu Géo m'appelle au secours... 
- l'Elue Photo aussi !

Phase réflexe 

Il faut sauver l'Elue Photo, l'Elue Géo est mon premier réflexe.
Raisonnement facile, trop facile... et je relis des extraits de mon blog; et je redécouvre les portraits; et je me souviens... 

Janvier 2010 - Fête du personnel de la Mairie. j'y vais, chose rare, accompagnée de mon mari. Le repas, je suis installée à la table des élus, aux côtés de mon collègue au conseil. Et vient s'asseoir en face de moi, l'Elu Géo. Nous discutons, agréable conversation. Jusqu"à surprendre un changement de posture, bref mouvement de son corps qui se tend, se raidit. Un simple coup d'oeil et je comprends :  le Maire est en train de faire sa tournée de serrage de mains. L'Elu Géo se lève, l'Elu Géo s'excuse... et s'en va. Le Maire arrive; il échange quelques mots avec mon collègue, il présente ses voeux à mon mari... puis il passe devant moi sans me dire bonjour... Acte délibéré : montrer que je n'existe pas. Je suis infréquentable; il ne fait pas bon être vu en ma compagnie. 
Janvier 2010 - Période difficile, très difficile pour moi.  C'était il y a trois ans, violence silencieuse, impalpable, insoutenable... qui m'enferme dans le mutisme.
Et c'est le Peuple des connecteurs à travers la liberté d'expression qui m'a permis de poser les mots, de réagir... et de grandir.  J'arrive à dire Bonjour au #MVQC maintenant. J'ai même réussi à lui parler une fois, c'est pour dire !

L'Elu Géo fût bien lâche, ce soir-là. en quoi dois-je aujourd'hui le soutenir? 
Raisonnement facile, trop facile... et je relis cette rubayat d'Omar Khayyam : 
Si tu punis le mal que tje t'ai fait par le mal, quelle est la différence entre toi et moi?

Il faut sauver l'Elue Photo, l'Elue Géo est mon deuxième réflexe
C'est d'autant plus facile que je ne peux rien faire. Ce n'est pas mon vote qui changera quoi que ce soit !

Sauf que la délibération n'est pas inscrite à l'ODJ ; sauf que le temps passe... et curiosité oblige, je sors de la phase "reflexive" à la phase "réflexion" plus constructive !  Essayer de comprendre vraiment...

Repost 0
Published by elueopposition - dans Et je découvre la politique
commenter cet article
26 avril 2013 5 26 /04 /avril /2013 21:49

Bien avant le conseil municipal, suspens !

Deux des adjoints au Maire, après avoir perdu leur délégation, vont-ils perdre leur écharpe?
En avril, ne te découvre pas d'un fil.

C'est au fil de discussions avec des élus
- Oui, il m'arrive de communiquer avec les élus de ma ville, je progresse !
que je découvre que cette délibération, inscrite à l'ordre du jour, n'est pas sûre de passer.

A la réception de la convocation, je suis perplexe; la délibération est présentée ainsi formulée :

Maintien en fonction de deux Adjoints au Maire
En vertu de l’article L2122-18 du code général des collectivités territoriales, « lorsque le Maire a retiré les
délégations qu’il avait donné à un adjoint, le conseil municipal doit se prononcer sur le maintien de celui-ci
dans ses fonctions ».
Il est donc proposé au Conseil Municipal de se prononcer sur le maintien dans leurs fonctions de Madame
[L'Elue Photo] et de Monsieur [L'Elu Géo].

Sourire :
Maintien en fonction donc tout va bien pour les deux élus! Le Maire les a punis : terminée la délégation ! Coup de semonce, sermon et hop ! il et elle rentrent dans le rang; militants au pas militaire.

Et j'appelle l'Elu Géo.  Pour le féliciter. Un peu comme à la fin d'un séjour au Club Med... enfin, Club Maire dans le cadre municipal !

L'Elu Géo commence par me faire un topo :
- il a consulté ce fameux article L2122-18 du code général des collectivités territoriales
- il sait que tout peut se jouer sur une voix
Sur une voix? ah bon! Moi, j'en aurais sans doute deux... je pense tout bas!

L'Elu Géo compte les voix possibles, probables
- il m'explique qu'il lui faut obtenir la Majorité.
- en cas d'égalité, autant de pour que de contre, c'est le contre qui gagne...  la délibération ne passe pas; il n'est donc plus Maire adjoint.

Tout se joue à une seule voix !  me répète-t-il.
Sur une voix? ah bon! Moi, j'en aurais sans doute deux...  je pense tout haut ! A tort.

L'Elu Géo me rappelle plusieurs fois, et non pour me convaincre de voter "pour" son maintien, juste pour savoir si j'ai procuration!
- ce que je finis par lui confirmer.
Et il va même jusqu'à me conseiller de l'envoyer à un autre élu pour s'assurer que le Maire en tiendra compte.
- ce que je ne fais pas.

Et je regrette que le plan prévu ne fonctionne pas... enfin, qu'il ne fonctionnera pas.
Un plan qui m'aurait évité au mieux de choisir, au pire, d'avoir encore du temps pour réfléchir.

à suivre.
Juste avant : 1000 délibérations et une qui ne passe pas !

Repost 0
Published by elueopposition - dans Et je découvre la politique
commenter cet article
26 avril 2013 5 26 /04 /avril /2013 18:48

Dernier conseil municipal ; et je me retrouve en difficulté. Contre toute attente. Pas préparée à ça.

Cinq ans ; et je croyais avoir compris les règles du jeu :
- Le Maire présente une délibération.
- Les groupes politiques, Majorité et Opposition, interviennent.
Débats, échanges et tout cela importe peu : approbation ! La délibération passe.

Comme quoi, le conseil municipal est juste un théâtre…  Tout se joue avant !
Tout se joue avant, en bureau municipal, entre élus de la Majorité.

5 ans, quelque 7 à 8 séances par an,  et 25 à 30 questions par séances,
soit grosso modo :
= 5X8X25
= +/- 1 000 délibérations qui se terminent toutes, systématiquement, immanquablement, inévitablement par une approbation municipale.

  à deux exceptions près que je garde en souvenir  – deux reports – deux délibérations que j’ai présentées :
- Celle sur la possibilité de remboursement des frais de garde pour enfants pour les élus non indemnisés ;
- celle sur l’interdiction de tomber pour la neige. Une démonstration par l’absurde…

Et voilà qu’au bout de cinq ans, ce que je tenais pour acquis vient de tomber. «
 Le Maire a été mis en minorité » lis-je sur un blog. Il a été mis en « minorité » par sa « Majorité »…

Et je me dis :
- Comment puis-je y comprendre quelque chose ?

Les pions sont mélangés. Mes idées aussi ! L’impression d’avoir été manipulée…  

(Mon vote en tant que tel ne compte pas. Je ne représente que deux voix  - procuration oblige – juste  mon autonomie, mon indépendance… ma capacité de discernement, ma possibilité de faire un choix, mon choix ; avec toutes les cartes en main)


à suivre.

Repost 0
Published by elueopposition - dans Et je découvre la politique
commenter cet article

Présentation

  • : Le conseil municipal : le théâtre vu par une novice en politique
  • Le conseil municipal : le théâtre vu par une novice en politique
  • : Me voilà une élue. Une élue de l'opposition. Et je découvre le conseil municipal, la position d'une conseillère municipale... Un conseil municipal, à quoi ça sert? L'envie aussi de donner un grand coup de pied; un coup de pied dans cette fourmilière. D'où mes pieds alors que les Politiques montrent toujours leur tête.
  • Contact

Recherche