Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 décembre 2008 4 18 /12 /décembre /2008 18:29
Conseil municipal de décembre

Début du Conseil : 20H30
Fin du Conseil : 1H23 ... sans pause ni suspension de séance

Reccord battu!

Il est vrai que l'ambiance était chaude;
dans toutes les acceptions du terme:

- 22°Celsius dans la grande salle ;
j'avais apporté mon thermomètre;
un degré de plus que la température recommandée dans une classe de maternelle.


- un public nombreux, particulièrement remonté.
Même les conseillers et conseillères papotaient, riaent entre eux, elles, sans s'écouter; juste conspuer!
Encore plus de brouhaha que dans une classe d'école maternelle.

Une séance de Conseil municipal est un rassemblement de grands enfants...
sous l'égide du Mai(t)re assis tout là haut sur son estrade.
Repost 0
11 décembre 2008 4 11 /12 /décembre /2008 21:26
Séance municipale de novembre 2008

Je pars au Conseil les bras ballant.
Cool!
Je ne vais pas prendre part aux délibérations.
L'impression de faire l'école buissonnière.

Par le chemin des écoliers
Je n'ai reçu ma lettre que mardi soir.
Ma lettre : c'est la convocation au Conseil et l'ordre du jour.

Mon courrier d'élue a suivi le chemin des écoliers... à savoir qu'il est arrivé à l'école.
Il n'est pas arrivé par la voie postale habituelle...
mais par la voie cartable.
Le cartable de ma fille de 8 ans !


"je n'ai pas reçu de convocation"
Samedi matin :
je m'étonne du vide de ma boîte aux lettres : pas la grande enveloppe kraft!
Lundi soir :
j'informe par mail, le Maire "je n'ai pas reçu de convocation pour le Conseil municipal"
Mardi matin :
la Directrice de l'école entre dans la classe de ma fille; elle lui remet un courrier qui m'est adressé.
C'est ma convocation, c'est l'ordre du jour.

Comment mon courrier a-t-il pu arriver dans la boîte aux lettres de l'école ?
- j'habite à plus de 600 mètres de celle-ci;
Pourquoi la Directrice de l'école l'a remise à ma fille?
- parce qu'elle me connait.

Avoir de bonnes relations avec l'école, c'est important...
pas seulement pour la scolarité des enfants.

Les voies de la Mairie sont impénétrables. Je n'ai pas d'explications de leur part.


NPPPV
Pas de convocation, donc pas de préparation donc pas de participation.
- En début de séance de conseil municipal, j'explique la situation;
Puis j'utilise le fameux NPPPV !

NPPPV?
Voilà que j'utilise spontanément un jargon politique.
Y'a pas à dire, je suis une élève studieuse; je progresse.

Repost 0
22 novembre 2008 6 22 /11 /novembre /2008 21:58

Commission municipale


Partie en commission.

Enfin, assister à une commission qui sert à préparer le prochain Conseil municipal.


Sept points à l'ordre du jour qui doivent être discutés en petit groupe.

Petit groupe composé d'élu.es de la Majorité et de l'Opposition et de deux directeurs des services de la Mairie.


La Présidente commence :


1er point :

- lecture de la délibération et cette demande : "Vous avez des questions?"

Silence

2ème point :

- lecture de la délibération et cette demande : "Vous souhaitez des précisions?"

Silence

3ème point :

- lecture de la délibération et cette demande : "Vous voulez intervenir?"

Silence

... et ainsi jusqu'au point 7.


Tout le monde se lève et au revoir.


Je suis ébahie par une telle rapidité d'exécuion.

C'est ce qui s'appelle faire des commissions... au pas de course!


Repost 0
25 août 2008 1 25 /08 /août /2008 17:10

Juillet août : les vacances... enfin, les vacances de la vie municipale.

Juste reçus
- une invitation pour une célébration;
- un compte rendu suite à un comité de pilotage sur la délinquance;
et un appel téléphonique d'une habitante fâchée contre les enfanys jouant avec les pétards.

- Pas de lecture sur les blogs,
- Pas de réunions du parti

...et à peine quelques mails échangés avec ceux de mon parti.
Mails portant sur des questions cruciales : :
- va-t-il faire beau ?
- la courgette, c'est très bon en gâteau !
etc

Et ce lundi, le retour à la réalité.

Le message d'une journaliste sur mon portable: elle souhaite connaître l'avis d'un.e élu.e de l'opposition sur un projet d'aménagement d'éco-quartier dans la ville.

Et comme elle a trouvé mes coordonnées sur internet;
comme je suis plutôt écologiste;
comme quoi si je peux l'appeler...

Aïe, je ne suis pas sûre de maîtriser le dossier; enfin, ce dossier là.
- Bref appel au Président de mon groupe;
- Réflexions mutuelles sur la question
puis je contacte la journaliste.

La rentrée politique commence.

Repost 0
28 juin 2008 6 28 /06 /juin /2008 08:53
Je dois prendre la parole. J'ai pris la parole.

La première à intervenir, sur le premier point sujet à discussion.

Sans bafouiller.
- Un texte court ; 30 secondes?
- Une touche d'ironie;
- une allitération en "s" "si sensible sur ce sujet"

Et quelques regards approbateurs, amusés.
Sans compter l'effet de surprise!

Puis les interventions se sont succédé: souvent longues, souvent ennuyeuses...
La pièce du théâtre muncipal s'est poursuivie jusqu'à minuit : le public était clairsemé.

Repost 0
25 juin 2008 3 25 /06 /juin /2008 08:32
Ce soir, Conseil

Encore un Conseil municipal, ce soir.
A l'ordre du jour, 16 points... et une pointe d'inquiétude.

Vais-je réussir à prendre la parole?
- Mon texte est prêt;
- Le Président du groupe est satisfait.

Mais :
- Oser lever la main pour demander la parole;
- Sentir les regards réprobateurs ( qu'est-ce qu'elle veut, celle là?)
- Parler dans le micro ( on entend pas ! Parlez plus fort!)
- Entendre les murmures hostiles de la majorité ( c'est un réflexe, chez eux.)
- Déceler les murmures du public... ( Isabelle, t'aurais pu venir!)
Tout ça n'est guère facile. ..



J'ai choisi d'intervenir sur une question liée à la parité.
- Parité qui d'ailleurs, me laisse sceptique.
Certes, le Conseil est composé de moitié d'hommes, moitié de femmes....

Mais :
- Le Maire est un homme;
- Les Présidents de groupe ne sont que des Présidents; pas de présidentes!
- Les interventions sont quasi-exclusivement masculines.

Lors du dernier conseil municipal, seule la première adjointe est intervenue...
bien obligée puisqu'il s'agissait de voter le budget primitif ; le Maire devait donc se retirer!

Et juste avant le Conseil, je me dis:
- Qu'importe mon texte, ce soir, la parité aura un peu sa place dans ce Conseil municipal.
Je dois prendre la parole. Je vais prendre la parole.

Repost 0
18 juin 2008 3 18 /06 /juin /2008 09:50
Un casier vierge

Etre conseiller.ère municipal offre l'avantage d'avoir un casier.
- Un casier à la Mairie.
- un casier qui va rester vierge.
Je ne vais jamais l'ouvrir.  Je ne sais plus où j'ai mis la clé.

Dans ce casier, des courriers.
- les convocations pour le Conseil municipal;
- les convocations pour les commissions ;
- les invitations : c'est fou ce qu'il y a comme manifestations.

Les services municipaux font bien les choses.
Pour recevoir tout ça, pas besoin de me déplacer.
Enfin, si.... jusqu'à ma boîte aux lettres, chez moi.


Recevoir le courrier à mon domicile, c'est mon choix;

Que ce courrier soit déposé par un chauffeur de la Mairie comme proposé : certainement pas !
Enfin, si, j'étais plutôt pour. J'avais juste posé une condition :
- Que ce chauffeur utilise les transports en commun....
Pas de réponse !

Du coup, c'est le facteur de la Poste qui s'en charge. Lui, au moins, il est en vélo.


Repost 0
14 juin 2008 6 14 /06 /juin /2008 12:59

Comme chez le dentiste ou le médecin,

C
hacun.e cherche à s'occuper.
Qui feuillette un journal, un magazine;
Ou encore, c'est un ordinateur portable ouvert sur la table devant lequel plusieurs visages sont tournés.

Quelques baillements sont étouffés. La somnolence en guette plusieurs.
D'autres sortent, vont se chercher un café... se dégourdissent les jambes.
Sans oublier les discussions.

Une espèce de brouhaha.
Le ton monte au fur et à mesure que le temps s'étire.
Voilà plus d'une heure que ça dure...

Enfin, mon voisin s'agite;  c'est bientôt son tour.


Silence !
- Les magazines sont rangés; les ordinateurs fermés...
- L'adjoint aux finances se rasseoit dignement.  A regret. Sans appaudissement.
- Mon voisin, c'est le Président du groupe politique auquel j'adhère, va prendre la parole;


Tout va bien.
Le plus dur est passé : La présentation du budget primitif de la commune est enfin terminée !

Repost 0
13 juin 2008 5 13 /06 /juin /2008 21:35
Une cérémonie religieuse

Un
dimanche. Le dimanche de Pâques.
Du monde, plein de monde dans la salle des Fêtes.
De grandes tables,; sur ces tables, de grandes nappes blanches.
Et des fleurs...
Et la photographe : photos individuelles, photos du groupe - juste pour les  proches...

L'impression d'une cérémonie religieuse.

Pour moi, c'est un baptême : c'est mon premier conseil municipal.

En fait, c'est un enterrement ... à cause de l'urne.


L'
urne, posée là, en plein milieu;
L'urne devant laquelle chaque conseiller.ère va se pencher.

Se pencher pour mettre dedans son enveloppe.
- Le Maire est élu.

Le Maire, devenu Maître de cérémonie, et qui parle, et qui parle....
Une funeste homélie : la campagne municipale est finie.
Repost 0
12 juin 2008 4 12 /06 /juin /2008 21:31
Minuit sonne....


Minuit - Parvis de la Mairie.
Discussions à bâtons rompus. Plaisanteries. Échanges d'anecdotes, de petites histoires.
Les derniers potins, quoi!
C'est le meilleur moment du Conseil municipal.
Quand la séance est levée.

Lever tôt, coucher tard pendant des jours et des jours.
C'était la campagne municipale; c'était il y a trois mois.
Et trois conseils municipaux plus tard, je me demande encore ce que je fais là.




Repost 0

Présentation

  • : Le conseil municipal : le théâtre vu par une novice en politique
  • Le conseil municipal : le théâtre vu par une novice en politique
  • : Me voilà une élue. Une élue de l'opposition. Et je découvre le conseil municipal, la position d'une conseillère municipale... Un conseil municipal, à quoi ça sert? L'envie aussi de donner un grand coup de pied; un coup de pied dans cette fourmilière. D'où mes pieds alors que les Politiques montrent toujours leur tête.
  • Contact

Recherche