Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 mai 2013 4 23 /05 /mai /2013 23:13

Et je suis allée assister, spectatrice, à un meeting politique : Premier meeting de la campagne électorale... Il se trouve que c'est celui de  Pas une tête ne dépasse,


Le meeting est annoncé à 19H30
Forte de mon expérience acquise en politique, j'arrive avec un bon quart d'heure de retard. Pas assez ! de retard et donc d'expérience, je pouvais me pointer encore plus tard. J'arrive même avant   Pas une tête ne dépasse, Et je comprends pourquoi il y a tant de costumes cravates qui poireautent devant l'entrée. Je me suis demandée un instant si c'était un service d'ordre avec leurs allures de vigiles de magasins. Mais non ! Ce sont des militants, des convaincus...
... et je me demande alors ce qu'ils font là puisqu'ils sont déjà convaincus. 

Paradoxe :
Les convaincus, en politique, se trouvent toujours à la porte! 

En attendant Pas une tête ne dépasse, les militants se saluent  entre eux:
- Bonjour, tu vas bien. 
Quand  Pas une tête ne dépasse,se pointe, les militants le saluent, lui 
- Bonjour, tu vas bien.
Et quand  Pas une tête ne dépasse me voit bien qu'en retrait, fumant une cigarette pensive, il me dit :
- Bonjour, tu vas bien.

Un meeting politique, ça commence toujours par des échanges très denses. 

Ensuite, il y a la musique, l'entrée de l'artiste, des applaudissements 
- raté ! Raté, pas lui. Moi ! Moi qui l'ai raté ce moment, je  terminais ma cigarette.

Puis  Pas une tête ne dépasse, a commencé à parler.
- une foule en délire, des spectateurs en transe qui cassent les chaises !  Qui veulent lui arracher sa chemise bien repassée...  Non! je plaisante.

Des gens bien sagement assis, jusqu'au fond de la salle. Des claquements de mains bien mesurés, pas trop forts mais assez sonores. Toute une technique d'être poli en claquant des mains. Raison pour laquelle je ne le fais pas, je n'applaudis pas;  des rires discrets, lors des pointes d'humour - oui, Pas une tête ne dépasse fait un peu d'humour. Pas beaucoup ! Juste un peu. Des hochements approbateurs - à moins que ce ne soit la somnolence...  Pas une tête ne dépasse analysait le budget de la ville à ce moment-là. Je me demande pourquoi, j'ai tout à coup eu une pensée pour l'adjoint aux finances. Analyser, c'est beaucoup dire... Il a beaucoup à dire, Pas une tête ne dépasse. Même qu'il a parlé pendant une heure sans s'arrêter... Il s'est bien entraîné en conseil municipal. Même que là, en meeting, c'est plus facile. Y'a personne qui le contredit !

Une heure sans s'arrêter et je n'ai rien retenu ! c'était un enchaînement d'idées qui se contredisaient si on y réfléchissait un peu.  Qui se contredisaient beaucoup si on y réfléchit beaucoup... Mais les gens, ils sont pas là pour réfléchir. Ils sont là pour écouter. Assis. Pas une tête ne dépasse, lui, est debout. 

Un meeting, y assistent des gens déjà convaincus qui ont peur de perdre leur conviction.

Une heure sans s'arrêter et je me suis dis que ça me rappelait quelqu'un; que cette ambiance me rappelait quelque chose... une impression de déjà vu! 

L'impression d'assister au discours pour les voeux du Maire !  Du Maire actuel, de #MVQC ! Et je relis la conclusion à laquelle j'étais arrivée lorsque j'avais dressé son portrait. 

L'Elu Pas Une Tête Ne Dépasse, c'est fou ce qu'il ressemble au Maire de ma ville. A la différence près qu'il n'appartient pas au même Parti et bord politiques; et bien sûr, qu'il n'est pas... le Maire !  C'est son négatif?

Alors, je n'ai pas attendu la suite. je suis rentrée chez moi. Et je n'ai pas allumé la télé!  














 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le conseil municipal : le théâtre vu par une novice en politique
  • Le conseil municipal : le théâtre vu par une novice en politique
  • : Me voilà une élue. Une élue de l'opposition. Et je découvre le conseil municipal, la position d'une conseillère municipale... Un conseil municipal, à quoi ça sert? L'envie aussi de donner un grand coup de pied; un coup de pied dans cette fourmilière. D'où mes pieds alors que les Politiques montrent toujours leur tête.
  • Contact

Recherche