Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 avril 2011 6 30 /04 /avril /2011 09:15

Et je suis montée à la capitale, pour assister à :


Des femmes au service de l’Homme -
Un think tank féminin qui porte la vision des femmes sur les sujets de société.
Thème : la justice sociale.  Conférence organisée par Future, au Féminin.

  

- Je ne vois pas du tout en quoi c'était un think tank féminin !
Et je suis soulagée d’entendre cette réflexion. Juste en sortant de l’amphi… Juste après cette conférence dont je rebaptise dans ma tête l’intitulé :

Une femme au service des hommes !

 

 

Olympe Plafond de Verre m’avait prévenu, via Face Book. Que des hommes à la Tribune !
Pas vrai ! Une femme, la Présidente de Future, au Féminin. Une femme qui prend la parole pour mieux introduire celle des hommes. Ces intervenants ? De brillants orateurs, certes. Mais des propos dénués de toute dimension genrée. Cette conférence aurait pu s’inscrire dans n’importe quel cercle de réflexion.

 

Quelques exemples :
La conférence se tient à l’Ecole militaire.  Avec présentation de l’IHEDN, qui nous dit-on, accueille beaucoup de personnes, pour les former… et pas une seule statistique genrée. Qui profite de ces formations, justement?
Et je me dis : Think Tank… Tank ! Un engin militaire, avec un long canon, un truc qui pointe devant, très rigide… très représentatif d’une certaine masculinité ?

 

Justice sociale – Il est question de précarité, de chômage ; mots répétés à l’envi. Or, les brillants orateurs ont oublié de souligner que ce sont les femmes les plus touchées. Sans tomber dans une approche de « victimisation » des femmes, il serait peut-être nécessaire de prendre en compte, encore et toujours communiquer, sur cette donnée. Pour sensibiliser.


Evidemment, j’exagère !

Un de ces brillants orateurs, à propos de je ne sais plus quoi, a utilisé cette suite de mots :
 « Famille monoparentale » puis « premières victimes, les enfants et les femmes ».
Donc, les enfants cités avant  les femmes !
Et je me demande s’il s’agit-là, d’un effet de style ; effet de style, pour mettre en exergue l’absurdité de notre société.

De fait :
- Quand les femmes sont les « premières victimes », les enfants le deviennent à leur tour.
Après tout, comme ce sont de brillants orateurs… c’est peut-être moi, femme, qui n’est pas tout compris.

D'ailleurs, je reconnais. Pendant qu j'écoutais ces brillants orateurs ( qui s'écoutaient aussi parler, ai-je eu l'impression), j’ai terminé la grille de mots fléchés du Parisien. Sans doute la raison pour laquelle j’ai oublié leurs noms, titres…
Je bloquais sur une définition : « Mâles » en 7 lettres…

Partager cet article

Repost 0
Published by elueopposition - dans Et je pense aux femmes...
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le conseil municipal : le théâtre vu par une novice en politique
  • Le conseil municipal : le théâtre vu par une novice en politique
  • : Me voilà une élue. Une élue de l'opposition. Et je découvre le conseil municipal, la position d'une conseillère municipale... Un conseil municipal, à quoi ça sert? L'envie aussi de donner un grand coup de pied; un coup de pied dans cette fourmilière. D'où mes pieds alors que les Politiques montrent toujours leur tête.
  • Contact

Recherche