Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 novembre 2013 2 12 /11 /novembre /2013 08:54




Comme d'habitude, je suis allée aux cérémonies du 11 novembre.
Pas comme d'habitude puisque cette année, j'y suis allée avec ma mère.

- C'est un peu tard, en plus il va faire nuit! me dit-elle.
- A 10 heures, faire nuit?

Mes parents sont venus ce long week-end. Ma mère a lu la Pravda municipale.

Dans la Pravda, il est annoncé le programme prévu, pas réalisé pour cause des élections municipales.
J'en ai parlé : Cérémonie du 11 novembre : Pas le droit d'innover ! 

Moment de flottement ! 10 ou 16 heures?
Vérification sur le site de la ville... qui met en avant une inauguration la semaine prochaine, pas de mention du 11 novembre;
Recherche infructueuse de l'invitation éventuelle reçue... qui va sans doute arriver demain dans ma boîte aux lettres; 
... jusqu'à aller regarder sur panneau municipal le plus proche... où il est bien annoncé que les cérémonies du 11 novembre ont bien lieu à 10 heures...

Lacérémonie annoncée à 16h se tenant bien à 10h, ma mère et moi arrivons juste au début.

Ce constat : beaucoup d'écharpes ! 
Beaucoup d'écharpes et pourtant, il ne fait pas froid! Y'a même un beau soleil ! Et cette étude comparative faite grâce à une photo retrouvée il ya deux ans par mon amie :
Cette année, il y a des nouveaux dont le Député, une conseillère régionale...

Bien sûr, il y a les élus municipaux de ma ville qui se pressent... et il est facile de deviner qui va avec qui. 
Cette cérémonie du 11 novembre est d'ailleurs pour eux l'occasion de prendre des photos qui serviront pour la campagne. Mon ex-P se tient aussi au premier rang. Et il colle à #MVQC. Et il suit l'Elu Gnangnan avec lequel il s'écarte ensuite pour s'entretenir... et un photographe suit. 

J'apprécie le courage de l'Elue Photo :
Elle a mis son écharpe, elle, Maire adjointe sans délégation. Elle est au premier rang...  

Ma mère, moi sa fille.
Je ne suis pas dans la cohorte des élus. Je suis avec ma mère. Je suis vraiment contente qu'elle soit là.

Et je lui explique la cérémonie :

- Tiens, c'est l'Elu GnanGnan accompagne #MVQC pour déposer la gerbe. 
... Ce qui n'a jamais été le cas jusqu'à présent - Action de communication politique.

- Voici pourquoi le Député dépose une gerbe... comme ça, la Preum'S peut l'accompagner... 
... Ce qui s'appelle gérer les susceptibilités... 

- Une gerbe de la Région, de la Conseillère régionale... 
 ... elle sera sur la liste...

 Et nous écoutons le discours de #MVQC :
 
Son discours n'est pas politique, pas polémique... mais il est surtout creux, terne, décousu. 

Bien loin d'un discours, toujours dans le cadre d'une cérémonie liée à un hommage de guerre; discours si riche en référence historiques, littéraires et en réflexions que j'avais même oser demander à #MVQC s'il allait le publier sur son blog. Pour le relire, son discours; et pour lire les auteurs dont il était fait mention... 

 Ma mère, ses souvenirs
Ma mère me livre aussi ses impressions. Ses souvenirs de jeunesse, elle qui habitait un petit village dans le Loiret. Les cérémonies, y assister était obligatoire... 

 - Pas d'enfants ! . 
 ... elle s'étonne de l'absence d'enfants. Juste une fille va lire un discours. Très bien lu, d'ailleurs. 

  - Les pigeons lâchés 
  ... elle le trouve original, ce lâcher de pigeons. Puis elle tend un mouchoir à la personne juste derrière nous. Une fiente de pigeon s'est déposée sur sa main. 

Et je l'entends chantonner la Marseillaise, non par patriotisme pur et dur, juste parce que c'est un souvenir. 
Et je la vois discuter avec mon amie lors du chemin qui mène au cimetière à la Mairie; 
Et je constate qu'elle s'intéresse à mes explications :
- qui fait quoi? Pourquoi j'ai tenu de vifs propos avec mon ex-P

Et j'ai une pensée pour mon grand-père...
Je crois qu'il aurait été fier de sa fille comme moi je suis fière de ma mère.  

Et ma mère m'explique:
- Ton grand-père, tu sais, il passait son temps à la Mairie, il était avec les Sapeur-pompier aussi...  
Ton grand-père, il ne s'occupait pas beaucoup de sa ferme...

J'ai alors compris que toutes les remarques désobligeantes de ma mère depuis 2008 


Mars 2008, à l'issue du premier tour :
- 14% ? Perdu? C'est bien, tu vas pouvoir t'occuper de tes filles !
Discussions en famille
- Ah non !  Tu ne vas pas parler politique... 
etc

Toutes ses remarques étaient en regard avec son enfance... Depuis 2008, je suis conseillère municipale.
Depuis 2008, je sais que ma mère voulait non pas dénigrer mes activités, juste me protéger... 

Partager cet article

Repost 0
Published by elueopposition - dans Et je pense aux femmes...
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le conseil municipal : le théâtre vu par une novice en politique
  • Le conseil municipal : le théâtre vu par une novice en politique
  • : Me voilà une élue. Une élue de l'opposition. Et je découvre le conseil municipal, la position d'une conseillère municipale... Un conseil municipal, à quoi ça sert? L'envie aussi de donner un grand coup de pied; un coup de pied dans cette fourmilière. D'où mes pieds alors que les Politiques montrent toujours leur tête.
  • Contact

Recherche