Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 février 2014 2 25 /02 /février /2014 07:46

Le temps file vite et mes filles sont déjà revenues de la campagne.
Et moi, je suis en pleine campagne...

Mes parents arrivent le vendredi soir. Ce sont eux qui ramènent les filles... 
Branle bas de combat : guère eu le temps dans le semaine de faire le ménage, les courses... 


Qu'importe ! Fidèle à son habitude, ma mère vient avec sa soupe - meilleure que la mienne ! des oeufs - frais pour faire à la coque; du fromage de chèvre, etc

Bref, le repas du soir assuré, nous discutons du programme de demain.
En jouant aux cartes ! 

Les cartes - Pas de Parti politique; au Tarot - Pas de tirage pour découvrir l'avenir.
Les cartes, terre à terre !

J'explique à ma mère que je dois me lever, le samedi matin, pour aller tracter...
J'explique que je ne peux les accompagner au Salon de l'agriculture pour voir les tracteurs.

Et elle ne m'en veut pas. Et elle me demande comment ça se passe, si tout va bien... 

Et je retrouve ce que j'écrivais, il y a un peu moins de six ans, dans mon journal de campagne... 
J'ai grandi. Ma mère aussi ! 

......................................................................................

L'appel... Février 

Toujours fin janvier.
Conversation téléphonique

- Salut, ça va....
et  échanges de nouvelles.

Puis passer aux choses sérieuses : le pourquoi de cet appel.
C'est pour un conseil. 

- Ce que j'en pense?
- Bien sûr que oui ! Evidemment!

Et c'est ainsi qu'une copine vient grossir les rangs du Parti où je suis. 

Même conversation, même propos... et nouvel engagement sur une liste électorale.
Pas la liste du Parti, cette fois-ci.
Pas dans ma ville de banlieue non plus. 

C'est dans une ville de Sologne (20 000 habitants environ); 
et c'est de mon père qu'il s'agit !
A 68 ans, lui aussi a décidé de s'engager en politique; d'entrer dans l'opposition.

Est-ce moi qui lui est ouvert la voie? Un appel d'air?

Une chose est sûre : Papa, je suis fière de toi!

Commentaires - deux mois plus tard

"Papa, je suis fière de toi! " ai-je écrit.
Mais toi, Maman, quel encouragement m'as-tu donné?

"Pense à tes filles !" "Les élections sont bientôt finies, tu vas t'arrêter". 
"Tu ne vas pas parler que politique" 

Merci.

Et c'est ma grand-mère qui me soutient, contre toute attente.
Elle, agricultrice laborieuse, âgée de 84 ans : "C'est bien. Moi, je ne pouvais pas. Les femmes ont eu le droit de vote en 44. Ton grand-père n'aurait pas aimé..."

Grand-mère, je viens enfin de découvrir d'où me vient ma démarche féministe; ça alors! 

......................................................................................

 J'ai grandi. Ma mère aussi ! Et je crois qu'elle est fière de moi !...
Et je pense à ma grand-mère... pour la première fois, je n'ai pul'appeler pour sonannivrsaire...
Et le texte qui fut dit dans la petite église, c'est moi qui l'ai écrit.




Partager cet article

Repost 0
Published by elueopposition
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le conseil municipal : le théâtre vu par une novice en politique
  • Le conseil municipal : le théâtre vu par une novice en politique
  • : Me voilà une élue. Une élue de l'opposition. Et je découvre le conseil municipal, la position d'une conseillère municipale... Un conseil municipal, à quoi ça sert? L'envie aussi de donner un grand coup de pied; un coup de pied dans cette fourmilière. D'où mes pieds alors que les Politiques montrent toujours leur tête.
  • Contact

Recherche