Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 septembre 2013 2 03 /09 /septembre /2013 10:07

 

Laissez-les tranquilles ! Voilà ce que j’ai envie de dire. Je suis une formation Stratégie pour une campagne municipale. Après avoir appris à frauder, il est question de harcèlement… enfin, ce n’est pas formulé ainsi.

Inscription sur les listes
Pour gagner des voix, il faut gagner des électeurs. Besoin donc d’encourager les gens, et tout spécifiquement les Jeunes, à s’inscrire sur les listes électorales.
Et de garder sur ces mêmes listes ceux et celles qui ont déménagé, ceux et celles qui ne votent jamais pour mettre un bulletin dans l’urne et signer à leur place. Voir Comment frauder aux élections ?

Cette sensibilisation à la démocratie Inscrivez-vous, inscrivez-vous ! passe par une communication classique – page publicitaire dans la Pravda municipale. Mais ça ne suffit pas ! Et le formateur de nous expliquer :
- Nous allions chez les gens avec un ordinateur portable, de quoi scanner et une connexion…
Et hop ! le tour est joué. Direct inscrit ?  Certes, il n’y a pas tel quel d’obligation, d’abus de pouvoir… mais quand même.

J’imagine la scène :
- Toc toc Ouvrez-nous. Ici la brigade électorale. Nous avons constaté que vous n’êtes pas inscrit sur les listes. Nous vous demandons de régulariser votre situation. Maintenant ! Tout de suite !
Sinon, gare aux représailles…

 

La campagne électorale commence donc par un recoupement des fichiers. Le Maire sortant a ainsi un avantage avec l’accès à la base de données des inscrits à la bibliothèque, au CCAS, à la cantine, etc.
- La Loi Informatique et Liberté ? La CNIL ? L’utilisation à d’autres fins d’information…
Les élections font la démocratie sauf que les procédés pour remporter ces élections ne le sont pas forcément. Souriez, vous êtes fichés !

Sus aux abstentionnistes

S’inscrire, c’est bien ; aller voter, c’est mieux. Les listes électorales sont épluchées. Chercher celui ou celle qui n’a pas voté. Aller le voir. Lui envoyer un courrier, un mail, un SMS. L’informer contre son gré. L’inviter !

Et le formateur de nous montrer ce site
Envoi SMS et appel vocal
http://www.smsenvoi.com/?gclid=CI2Jls3frrkCFUHHtAodJG4A3A

Et je note taux horaire de 300 sms / seconde

Et je note les exemples données sur le site avec la personnalisation de SMS

 

-          Vous pouvez personnaliser ou non le texto que vous envoyez, par exemple le nom ; il vous suffit alors d'écrire #nom# dans votre envoi sms, à l'endroit où vous souhaitez qu''il apparaisse, et la variable sera remplacée par le nom de vos destinataires pour chaque sms :

Vous tapez :
"Bonjour #nom#, les soldes sont arrivées chez ...!"

Vous obtenez :
Texto 1 : "Bonjour Mr Dupont, les soldes sont arrivées chez ...!"
Texto 2 : "Bonjour Mme Laurie, les soldes sont arrivées chez...!"
Texto 3 : "Bonjour Mr Pierre, les soldes sont arrivées chez...!"
 

 

Et je duplique cet exemple ci-dessus dans un contexte de campagne
Des soldes ? Et je comprends qu’une campagne municipale est une grande braderie !

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Pugwash 14/09/2013 13:07

Pouffons !


Titre accrocheur ?
Racoleur ?

Non, juste encore une réplique de personnes ignorées, mise au ban parce que d’un avis différent. Avis à chaque fois motivé cependant.

Le problème doit venir des manches.

Nous n’y sommes pas. Surtout dans les bonnes… Mais comme nous ne voulons pas y être emmanchés.
Avec toutes ces vestes, on y confond trop souvent gauche et droite.

Alors : POUFFONS !

Oui, pouffons !

Quand un quotidien parle « redistribution » de cartes pour Beuvry (62660), que voit-on sur la table avec ces annonces ?
Ce qui s’annonce déjà comme une re-belote ?
Et pour Beuvry encore une fois finir capot ?

Des cartes écornées, déjà bien usées à force d’avoir été battues, mélangées, retournées, frottées, léchées…
Beuvry, même dans l’espoir d’aucun(e)s, doit rester un casino où seuls les gérants doivent être gagnants ; il serait bon que pour la prochaine manche on procède à un véritable changement.

Un changement de cartes d’abord.
Avec un jeu neuf, même les bluffeurs, les as du passage de doigt sur la tranche pour sentir les aspérités, les détecteurs du regard qui d’un bref coup d’œil retrouvent les signes de connivence, ne
pourraient plus (du moins aussi vite et facilement) fausser la donne.
Une autre façon d’être dans la partie. Ce qui devrait en décontenancer plus d’un(e), trop habitué(e) à l’ancien jeu…

Non ?

Présentation

  • : Le conseil municipal : le théâtre vu par une novice en politique
  • Le conseil municipal : le théâtre vu par une novice en politique
  • : Me voilà une élue. Une élue de l'opposition. Et je découvre le conseil municipal, la position d'une conseillère municipale... Un conseil municipal, à quoi ça sert? L'envie aussi de donner un grand coup de pied; un coup de pied dans cette fourmilière. D'où mes pieds alors que les Politiques montrent toujours leur tête.
  • Contact

Recherche