Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 avril 2014 7 06 /04 /avril /2014 10:43

Je suis élu d'opposition. Puis-je poursuivre ton blog?

Suite aux résultats des élections, de tous les messages reçus du Peuple des connecteurs :
Peuple des Connecteurs, comprendre ceux et celles avec lesquels je suis en contact sur Facebook; qui connaissent mes pieds avant tout... et qui m'ont aidé à tenir lors années passées...
c'est cette demande reçue en mp le lendemain des élections qui m'a le plus marquée :
Je suis élu d'opposition. Puis-je poursuivre ton blog?

Me voilà Elue de la Majorité... 
Je n'ai pas redoublé; j'ai donc bien appris les leçons à l'école de l'opposition. Et pourtant, je siégeais près du radiateur:
- cancrelat avec des coups de cafards sur ces six ans;
- cancre las, j'ai parfois décroché!
Mon histoire se poursuit donc autrement tandis que d'autres commencent...

Comme ce blog est sans Parti pris;
Comme ce blog n'est pas un outil de propagande
( même pour moi, jamais je ne cite ma ville !)
Comme ce blog est juste un autre regard...
il peut se poursuivre... avec d'autres regards d'élus qui découvrent le conseil municipal.

Alors je propose à ce nouvel élu dans l'opposition dans une ville que je ne connais pas de m'envoyer quelques lignes sur ses premières impressions... et il joint sa photo !

......................................................................................................
 J'ai reçu mon premier courrier avec mon Prénom et mon Nom suivis d'un "Conseiller Municipal" ...

elu opposition conseil municipalJe me rends donc ce samedi à mon tout 1er conseil municipal, moi l'élu éco-citoyen de l'opposition. C'est un peu une rentrée des classes. Je porte symboliquement l'une des chemises qu'un père de famille kosovar m'a offert pendant la campagne électorale.

Autour de moi, les autres conseillers ont eux aussi l'air de premiers de la classe, les costumes-cravates pour les messieurs ou les permanentes pour les dames.

Moi, j'étais un peu tendu.

Oui, je me sentais hors-sol, un peu comme dans une histoire du "Petit Nicolas":

Le conseil municipal du Petit Nicolas
A l'école, avec les copains, le jour de la rentrée des classes, cela s'animait. Dans la cour il y avait beaucoup de nouveaux. Il n'y avait aucun absent. Quand on s'est assis sur nos chaises, la présidente de séance, la doyenne nous a t'on dit, nous a appelé un par un.

 
Il y en avait un qui s’appelait Rui. Il était assis à la place de Sansisteva. Il était bien coiffé et il a regardé tout le temps ses souliers (il faut dire qu'ils étaient très bien cirés). Il semblait tout content de lui et il a même pris la parole.
 
Il y en avait une nouvelle rigolote, qui s’appelait Joëlle. Même qu'elle est passée devant toute le monde pour la photo individuelle. Elle avait un chouette foulard de toutes les couleurs. Elle avait mis son beau manteau du dimanche, comme si elle allait au carré VIP de la Fête de l'Huma.
 
Il y en avait une nouvelle qui était drôlement verte, avec des cheveux tout bien coiffés, et qui s’appelait Nadia. Elle voulait être à côté de Franck, le délégué de la classe, parce qu'elle le connaissait, mais le Chef n'avait pas l'air de se souvenir d'elle, et il ne lui parlait même pas.
 
Il y en avait un costaud, qui s'appelait Jean-François. Lui, il était déjà là l'année dernière. Il avait sorti sa belle cravate et son beau costume dans lequel il était un peu à l'étroit. Il avait un cartable neuf, un gros stylo, des dossiers vernis et, il faisait des clins d’œil à tout le monde, comme si on avait tous été ses amis.
 
Ce qui était bizarre, c'était de voir autant de Verts dans la classe. Avant, il n'y avait que des Rouges, mais cette année, le délégué de la classe nous a dit, en reprenant la place que la doyenne lui avait rétrocédé, qu'il faudrait faire un bon accueil à tous les nouveaux. Nous, on a surtout fait un bon accueil à Nassera, parce qu'elle était très belle avec son sourire timide et ses grands yeux noirs.
 
"Vous connaissez déjà Maryse", a dit le délégué de la classe.
Nous, on l'avait reconnue, elle était toujours aussi rouge. Cette année, elle avait encore l'air sérieux de papa quand je lui demande de m'aider à mon problème de calcul et qu'il dit que c'est bien complexe, et qu'on a pas idée de laisser ouvert le robinet de la baignoire quand on n'a pas mis le bouchon. 
 
- Je suis revenue pour trois raisons, nous a dit Maryse. D'abord, parce qu'on m'a garanti une bonne place. Ensuite, parce qu'on m'a dit que le délégué de la classe comptait sur moi pour mettre un bon esprit ...
On n'a pas entendu la troisième raison de Maryse, c'est dommage, parce que la cloche a sonné et qu'on est sortis en récréation en criant.
......................................................................................... 

Et j'espère qu'il y aura une suite...  La troisième raison ! 

Partager cet article

Repost 0
Published by elueopposition - dans Et je découvre la politique
commenter cet article

commentaires

élu 13/02/2015 09:01

Apparemment, les motivations pour siéger au Conseil Municipal sont multiples et variées... certains sont animés par le souci du bien public et par le travail en commun afin améliorer le bien-être de tous les citoyens de la commune, alors que d'autres, faute de ne pas trop savoir quoi y faire, se sentiraient quelque peu perdus et se dévoueraient, à corps et âme, à l'analyse comportementale !
Pauvre Petit Nicolas; même si ta fiction littéraire est de qualité, j'aurais tendance à dire que la présence des élus au conseil municipal doit servir des intérêts bien supérieurs.

Présentation

  • : Le conseil municipal : le théâtre vu par une novice en politique
  • Le conseil municipal : le théâtre vu par une novice en politique
  • : Me voilà une élue. Une élue de l'opposition. Et je découvre le conseil municipal, la position d'une conseillère municipale... Un conseil municipal, à quoi ça sert? L'envie aussi de donner un grand coup de pied; un coup de pied dans cette fourmilière. D'où mes pieds alors que les Politiques montrent toujours leur tête.
  • Contact

Recherche