Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 janvier 2011 3 19 /01 /janvier /2011 14:27

Commission intime,
- une dizaine de participants : des élus et des porte parole des quartiers de la ville.

 

"Nous sommes des élus!"

Ton monumental, gorge déployée, front haut et suffisance.

"Nous sommes des élus!"

déclare un ... élu, Maire adjoint lors de cette réunion.

 

Cette déclaration officielle, pompeuse, transcendante, ce message divin, cette parole digne d'un envoyé de Dieu... est arrivée ainsi sur le tapis. Tapis ? ne pas confondre avec le tapis du Maire dans son bureau qui a coûté 3 000 euros, ce qui inspire le respect.

 

Les porte-parole des habitants du quartier doivent présenter un rapport sur les actions menées.
Cette présentation aura lieu lors du prochain conseil municipal, suite à une suspension de séance

 

Il s'agit d'un cas de figure de simulacre de la démocratie locale:
- des porte parole désignés par les élus délégués au quartier;
- des supports de présentation validés par les élus délégués au quartier.

 

Et je me dis:

Il serait plus simple que ce soit directement cet élu délégué du quartier qui présente les activités;
ce serait plus rapide et cette réunion n'aurait pas lieu.


Pas de vague en commission restreinte, et je continue d'écouter.

 

Le Maire adjoint, jamais avare de paroles, explique:

- le conseil municipal commence, le Maire prend la parole,  il procède à l'appel nominal 


Et je me dis:

Sur sa lancée, il va être capable de nous donner tous les prénoms et noms des élus, leur réponse "absent/ présent", les procurations, ce que c'est, qui la donne à qui, etc

 

Le Maire adjoint, poursuit:

- alors le maire demande une suspension de séance, et là....

 

Et là, j'avoue, je n'écoute plus.

Puis le Maire adjoint s'arrête (enfin) se frotte les mains (signe de contentement) et se tourne vers sa collègue élue:

- Tu comprends, c'est en début de séance! On va quand-même pas leur demander de rester jusqu'à une heure du matin!

 

Et je me dis:
Pourtant, on est bien obligé, nous!

 

Et je lui dis, avec l'air le plus idiot qui soit; ça, je sais faire.
- Ah bon? Pourquoi pas en fin de séance, cette présentation?
- parce qu'à une heure du matin, personne ne voudra venir!

 

 - Pourtant, on est bien obligé, nous!

 

Estomaqué, le Maire adjoint ! Et déclare sur ce ton péremptoire, sans réplique

- Nous sommes des élus!


 

- Nous sommes des élus!

 

Allelluia ! Amen ! Devant cette approche sacerdotale, j'avoue, j'ai fais un voeu... de silence!

 

Partager cet article

Repost 0
Published by elueopposition - dans Et je m'amuse
commenter cet article

commentaires

lg 08/02/2011 00:01


Vous n'avez pas beaucoup de commentaires, pourtant c'est super sympa et très rigolo ici. Je reviendrai.


elueopposition 08/02/2011 08:55



Bonjour,


En tout cas, merci pour le vôtre! C'est sympa.
Mais c'est normal d'avoir peu de commentaires, j'ai aussi très peu de visites!!!



Présentation

  • : Le conseil municipal : le théâtre vu par une novice en politique
  • Le conseil municipal : le théâtre vu par une novice en politique
  • : Me voilà une élue. Une élue de l'opposition. Et je découvre le conseil municipal, la position d'une conseillère municipale... Un conseil municipal, à quoi ça sert? L'envie aussi de donner un grand coup de pied; un coup de pied dans cette fourmilière. D'où mes pieds alors que les Politiques montrent toujours leur tête.
  • Contact

Recherche