Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 mars 2012 6 03 /03 /mars /2012 07:27

Mars 2012 - Et cette pensée en ce début de mois.
- encore deux ans ! ou déjà 4 ans.

Voilà donc déjà 4 ans que je suis conseillère municipale;
Les 2/3 du mandat sont écoulés; reste 1/3.

Un tiers ? et entière...
Une fraction de seconde, je me pose la question. Vais-je m'en sortir entière de ce tiers restant...

A mi-mandat, j'avais réalisé mon bilan :

- Bilan personnel, les conséquences sur ma famille.
Mes filles grandissent en même temps que moi. J'espère que le coeur et le corps vont tenir.
Ne pas être contaminée !

- Bilan sur mon positionnement :
Je suis dans l'opposition à la Majorité et à l'opposition... Et je rassemble contre moi !
Et ça se confirme...

A tiers mandat, je choisis une approche mathématiques.
- Pas un calcul politique, évidemment. Plus de lucidité, pas de sentiments, l'impression de rendre des comptes....

Premier tiers de ce mandat - 2008-2010
- la réponse à Comment ça marche?

Ironie du sort, c'est lorsque j'ai compris comment ça marche qu'Elue Opposition a vraiment pris corps, avec cette photo de profil, cette photo de mes pieds, d'abord sur FaceBook, ensuite intégrée sur ce blog.

Comment ça marche? et j'ai mis deux ans à comprendre que la Politique de ma ville, que  les Politiques significatifs de ma ville ne s'inscrivent que dans une approche hexagonale, une approche nationale. Pas l'intérêt des habitants, juste des visées plus hautes, des mandats toujours plus glorieux, plus rémunérateurs...

Comment ça marche? et en escarpins, j'ai escarpé la montagne et découvert la Politique, ou le jeu des politiques sur le plan national.

Deuxième tiers de ce mandat - 2010-2012
- la réponse à Des pieds et des mains?

Des pieds et des mains, c'est ce que j'ai fait, sur ces deux années. Des pieds et des mains pour que passe une délibération. Cette fameuse délibération sur la possibilité de remboursement des frais de garde pour enfants, pour élus non indemnisés.
Ce fut le fil conducteur, mon chemin tracé et que j'ai suivi. Pas à pas ! "Pas", le négatif puisque cette délibération qui semblait si simple et si sensée... Rires ! cette délibération qui semblait si simple et si sensée... je reprends, je réécris ces mots gardés en mémoire, ces mots que j'ai prononcé au conseil municipal de ma ville... cette délibération qui semblait si simple et si sensée... qui est enfin passée, après deux ans de combat.

Deux ans de combat, menée seule dans ma ville; menée avec le soutien de Facebook. Menée grâce au soutien d'élus de gens, de collègues de tous bords. Juste le bon sens qui manque tant dans la politique de ma ville, chez le Politique clé de ma ville, le Maire.

Au Maire de ma ville, mais encore aux Maires et élus de plein d'autres villes.
En 2012, je constate que je ne suis même plus dans une revendication contre lui, spécifiquement. Il est comme les autres... Monarque régnant sur son petit peuple, les habitants. Roi d'un petit royaume qui veut être admis dans a Cour des grands. Et pour ce faire, prêt à tout. Et ses sbires, ses courtisans... qui baissent la tête. Pour un poste d'adjoint, pour une planque dans le cabinet latrinesque, pour de l'argent et pour des honneurs, ils et elles baissent la tête. Ils baissent le tête ou se font baiser? Je ne sais...  Je pense juste à une dictature qui ne dit pas son nom.

Et je me demande...

Troisième tiers de ce mandat - 2012-2014
- la question est  Des pieds, et la tête?

La tête ? Rires !
Deviens Maire !, me dit un ami Facebook. Ne comprend-il pas que je suis plus anonyme dans ma ville que sur facebook? Il ne peut le comprendre... Personne dans la ville ne connaît ce combat. Il en va de même pour d'autres prises de position, toujours dans le sens de l'égalité homme/ femme.
- Que ce soit à travers les subventions aux associations (les plus grosses subventions vont aux associations sportives où les hommes représentent 99% des adhérents),
- Que ce soit sur la sensibilisation à la représentativité des femmes au conseil municipal (à peine 15% des temps de parole alors qu'il y a parité!)


Ou encore sur des prises de position sur les dépenses abracadabrantes de ma ville... en communication. Communication ou propagande...

Juste deux trois habitants connaissent elueopposition; et je ne laisse sur mon blog officiel que la trace de mes interventions. Sans même me donner la peine de faire un commentaire. Et cette année, je n'ai même plus envoyé mes voeux. Parfois l'impression d'être peu respectueuse; l'impression de ne pas avoir dit "Merci" ou de rendre des comptes...

Rendre des comptes...
Et je pense à mon début de mandat; ce groupe politique qui communiquait, expliquant.

Pourquoi nous ne sommes pas au conseil municipal ?

Ce n’est pas l’envie qui nous en manquait. Nous avions beaucoup de choses à y dire et à y faire


Et je me souviens du message que je leur avais envoyé... un message expliquant :
- Moi, j'y suis au conseil municipal, mais je ne sais pas quoi y faire...

Ils et elles m'avaient reçue; ils et elles m'avaient conseillée... C'est aussi grâce à eux que j'ai réussi à faire quelque chose de ce deuxième tiers de mandat..

Et l'envie de leur poser à nouveau cette question :
- Moi, j'y suis au conseil municipal, mais je ne sais pas quoi y faire...

Plus exactement, je ne sais plus quoi y faire...

Dans ma ville, une goutte d'eau, une goutte d'acide !... et la coupe est pleine. 
Dans ma ville... et je ne peux même plus écrire en liberté sur ce blog. Cette liberté qui me permet d'exprimer ma colère, mes amusements, et surtout, de prendre du détachement.

Du détachement avec des Politiques entachés... Et j'ai honte d'être conseillère municipale...

.................................................................................

Délibération remboursement frais de garde - Deux ans... et que ça serve !

Partager cet article

Repost 0
Published by elueopposition - dans Et je découvre la politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le conseil municipal : le théâtre vu par une novice en politique
  • Le conseil municipal : le théâtre vu par une novice en politique
  • : Me voilà une élue. Une élue de l'opposition. Et je découvre le conseil municipal, la position d'une conseillère municipale... Un conseil municipal, à quoi ça sert? L'envie aussi de donner un grand coup de pied; un coup de pied dans cette fourmilière. D'où mes pieds alors que les Politiques montrent toujours leur tête.
  • Contact

Recherche