Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 novembre 2011 1 07 /11 /novembre /2011 13:19

Et je découvre un livre:
Nos phobies économiques : ces peurs que l'économie guérit mieux que le psy.

Un livre de Alexandre Delaigue et Stéphane Ménia,
Un livre dont je ne sais s'il est dans une des médiathèques de ma ville...

Et, pour info, même s'il y était, ce ne serait pas dans la médiathèque de mon quartier, ma cité.
Et s'il n'y était pas, je ne le suggestionnerai pas... et pour cause !
Voir  Politique du livre dans ma ville - livre et deux poids...

Les auteurs de ce livre posent la question des politiques menées, qu'ils comparent à un "théâtre sécuritaire".


Téâtre sécuritaire ?

Ce que j'en ai compris :
"donner le sentiment que les Politiques font quelque chose" là où ils sont impuissants...
- c'est "le théâtre de la politique économique" explique Alexandre Delaigue.

alexandre-delaigue.jpg








Donner le sentiment que le conseil municipal sert à quelque chose,
- c'est le théâtre de la politique de ma ville? dois-je donc comprendre.

Mais, comme le dit Monsieur Delaigue, dans cet extrait, une même information, une même situation, n'est pas perçue de la même façon. "ça dépend pour qui?"

Et je comprends mieux pourquoi les relations sont tendues entre les autres élus de ma ville et moi.
- Eux et elles se prennent au sérieux !

Et je me demande si je suis "le lapin aveuglé par les phares de voiture" dont parle cet auteur.
Car il m'arrive parfois d'avoir peur...

Partager cet article

Repost 0
Published by elueopposition
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le conseil municipal : le théâtre vu par une novice en politique
  • Le conseil municipal : le théâtre vu par une novice en politique
  • : Me voilà une élue. Une élue de l'opposition. Et je découvre le conseil municipal, la position d'une conseillère municipale... Un conseil municipal, à quoi ça sert? L'envie aussi de donner un grand coup de pied; un coup de pied dans cette fourmilière. D'où mes pieds alors que les Politiques montrent toujours leur tête.
  • Contact

Recherche