Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 février 2013 1 04 /02 /février /2013 12:40

Je suis une charge pudique

Devenue conseillère municipale, je me suis posée la question :
- Qui va garder les enfants, le soir du conseil municipal?

Et j'ai donc déposé une délibération...
une délibération sur le remboursement des frais de garde pour enfants pour les élu.es non indemnisé.es

Et même qu'il m'a fallu trois ans de combat :

- Délibération proposée à la Preum'S (Première adjointe aux Droits des Femmes) par mail : sans suite donnée,

puis
- Présentation de cette délibération par moi -:Délibération rejetée...

Et deux ans plus tard, à force d'insister :
- Présentation de cette délibération - la même ! par la Majorité : enfin votée !
   
Et j'ai donc remercié le Peuple des connecteurs

Fin de ma saga... et un topo
- avec l'histoire de cette délibération, le détour par Mésanger, ce village qu'un jour, je visisterai;
- avec le texte de cette délibération, espérant qu'elle serve dans d'autres villes...

Et j'ai donc fait une page spéciale sur mon blog Frais de garde Elu.es non indemnisé.es
    
Or voilà que mon mari est en déplacement. Ma charge pudique est telle que je me débrouille sans recourir à cette possibilité de faire appel à une baby sitter et être remboursée, pour siéger au conseil municipal. Evidemment, avec le #MVQC, ça s'est mal passé. Les enfants, ça ne vote pas !


Il y la charge publique

Tout ceci importe peu, in fine. Jusqu'à ce que je lise (Merci Isa) un amendement du Sénat.

Cet amendement reprend, justement, ma délibération et vise à la supprimer. La supprimer  pour le meilleur !
- Que cette possibilité soit automatique, et non liée à une délibération du conseil municipal.

Cet amendement  va au-delà de toutes mes espérances en terme d'application de cette possibilité pour toutes les femmes de siéger.
Ne pas oublier qu'une famille sur cinq est mono parentale; que dans 80% des cas, c'est une femme à la tête de cette famille mono parentale; et que la précarité concerne avant tout, ces familles-la; ces femmes-là qui ne seront jamais dans les conseils municipaux... pour cause du fameux "Qui va garder les enfants? jusqu'à minuit passé...

Cet amendement évitera que ne se répète dans d'autres villes, ce combat de plus de deux ans que j'ai mené!

Et même que cet amendement est déposé par le #MVQC!
Le Maire de ma Ville Qui Cumule, c'est lui qui dépose cet amendement ! Lui qui pendant deux ans a refusé cette possibilité... Sur le coup, je me demande si je dois en rire ou en pleurer. Ou les deux !

Qu'importe ! Je décide de me réjouir et de me foutre comme de l'an 40  de cette mesquinerie si politicienne...
L'important, c'est la finalité!

Comme de l'an 40... sauf qu'il y a l'article 40 !
Cet article 40 dont j'ignorais l'existence, le voici :

« Les propositions et amendements formulés par les membres du Parlement ne sont pas recevables lorsque leur adoption aurait pour conséquence soit une diminution des ressources publiques, soit la création ou l'aggravation d'une charge publique.»-  Article 40 de la Constitution du 4 octobre 1958 - source Wikipédia

En vertu de cet article 40, l'amendement déposé par le Sénateur est refusé...
Au regard de cet amendement et de l'article 40, je découvre que je suis une charge publique.

Je suis une charge publique

Avec "cet amendement + l'article 40" :
- les personnes seules avec enfants,
-les personnes seules avec des parents vieillissant et handicapés ( et elles seront de plus en plus nombreuses dans cette situation)
Toutes ces personnes ne pourront siéger dans leur ville - la ville, le premier échelon de la démocratie - que selon le bon vouloir de leur Maire...

Et l'on parle de démocratie en France?
Et je découvre que
je suis une charge publique!



Partager cet article

Repost 0
Published by elueopposition
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le conseil municipal : le théâtre vu par une novice en politique
  • Le conseil municipal : le théâtre vu par une novice en politique
  • : Me voilà une élue. Une élue de l'opposition. Et je découvre le conseil municipal, la position d'une conseillère municipale... Un conseil municipal, à quoi ça sert? L'envie aussi de donner un grand coup de pied; un coup de pied dans cette fourmilière. D'où mes pieds alors que les Politiques montrent toujours leur tête.
  • Contact

Recherche