Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 mai 2011 7 15 /05 /mai /2011 10:47

Et voilà la nouvelle affaire; et ce regard:

DSK - Au féminin : la Porsche; au masculin : le porc?


Le Figaro titrait, le 13 mai 2011 :
"DSK tente de sortir de la polémique sur son train de vie"

Et maintenant, cette arrestation et son emprisonnement. No comment !
Après la question sur "
son train de vie", maintenant une question d'"arrière train"?

 

Et je me dis :

Il y a un an - le football et Zahia;  et en ce mois de mai : la politique et DSK.
C'est le printemps qui fait ça?

 

Tous ces points d'interrogation posent la présomption d'innocence.
Pas innocents, en revanche, les propos lus dans les journaux.

Lu sur RMC
"Les avocats auraient été surpris, lors de la comparution, de voir arriver une jeune femme très peu séduisante"
Peu séduisante? ... A croire que DSK lui a fait une faveur?

 


Et je me dis :
Si elle avait été séduisante, (encore faudrait-il d'ailleurs avoir une définition de ce mot),
les avocats de DSK l'auraient sans doute trouvée "intrigante", "provocatrice"...
De là à dire "elle l'a bien cherché..."
 

La coupable de cette affaire, c'est la femme!

 

 

Séduction, charme, et encore entendu à la radio "son attirance pour les femmes"... 

Lu sur Le ParisienLa cinquantaine venue, DSK use toujours de son charme intellectuel, qui est certain, et d'un physique qui ne manque pas non plus de séduction. ...

 

 


Et je me dis :
Qu'importe qu'il soit attiré par les femmes, c'est comment il les tire?
De gré ou de force? 
Et tant qu'on y est, c'est la femme de ménage qui est anormale? puisqu'elle n'est pas tombée sous son charme...  sans oublier que les américians ne comprennent rien à la French touch????
 



Fort heureusement, il y a d'autres artcicles et d'autres titres :

 

www.lesnouvellesnews.fr
« J’ai empêché ma fille de porter plainte », une élue socialiste, dont la fille aurait été agressée sexuellement par Dominique Strauss-Kahn, regrette aujourd’hui son silence. Comme dans bien des cas de viol, la victime s’est tue. Pour préserver la paix. Celle du coupable.

 

 

 

Et pendant ce temps-là, approche le Conseil municipal dans ma ville;
et je rassure mon mari :
- Sois tranquille ! y'a pas ça...  enfin pas d'actes ! (lire ici)

Partager cet article

Repost 0
Published by elueopposition - dans Politiques peu éthiques...
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le conseil municipal : le théâtre vu par une novice en politique
  • Le conseil municipal : le théâtre vu par une novice en politique
  • : Me voilà une élue. Une élue de l'opposition. Et je découvre le conseil municipal, la position d'une conseillère municipale... Un conseil municipal, à quoi ça sert? L'envie aussi de donner un grand coup de pied; un coup de pied dans cette fourmilière. D'où mes pieds alors que les Politiques montrent toujours leur tête.
  • Contact

Recherche