Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 avril 2013 2 30 /04 /avril /2013 12:56

Et j'ai discuté avec le #MVQC... 

Nous voilà donc seuls sur la petite place suite à  la cérémonie. Je me suis attardée, lui aussi. Pas prévu, juste apprécié son discours; l'envie qu'il le publie sur son blog. et le féliciter. C'est tellement rare ! 

De cet échange, il me faut faire un décryptage. Entre ce qui est dit, ce qui est pensé. Par moi, par lui. 

Phase introductive :
Il m'explique qu'il part en vacances; il me précise même le lieu.
Je réponds par un "Profitez-en bien !" ; très polie.
En off : Vous avez raison, un #MVQC risque le burn out.  Mais je tais cette allusion à mon voeu, à ce sujet sensible sur le cumul des mandats. 

Transition implicite pour revenir sur le dernier conseil municipal. L'Elu Géo a perdu sa délégation, et il a failli perdre son écharpe, justement, en raison de son positionnement sur le cumul des mandats. Position exprimée longuement, péniblement, ménageant la chèvre et le chou, suite à mon voeu au conseil municipal; ce voeu sur le risque de burn out des élus qui cumulent... 

Lui :
- Remarque sur mon vote suite au conseil municipal, ton ironique.
Moi :
- Grave ! je ne sais si j'ai fait le bon choix!  Je suis sincère. Je souligne le peu d'importance, in fine. Je ne représente que deux voix. 

Chèvre, chou et choix
Lui - rassuré? 
-  Vous n'allez pas rejoindre L'Elu Pas une Tête qui Dépasse?
Ce n'est pas formulé comme une question, c'est presqu'une affirmation.  
Ce n'est pas formulé L'Elu Pas une Tête qui Dépasse... évidemment !
 
Je réponds par une autre affirmative :
-  En effet, il me le propose...
en off : est-ce vraiment gênant? en quoi ça peut le gêner, lui le Maire? 
 S'ensuit de sa part, une série de conseils aux allures de mise en garde : les promesses faites d'être en place éligible... jusqu'au dépôt des listes, le fait de se serir juste de moi puis de me jeter... Pas ainsi formulé, mais le fond est là.  

 Je poursuis :
- J'ai été élue par erreur !
Là, ça le fait rire - enfin, il ébauche un sourire non maîtrisé; très rare chez lui.  Il ne pouvait imaginer cela. etre élu par erreur, c'est la meilleur ! J'aurais pu pousser plus loin, lui dire que j'étais une erreur de casting mais je dois rester sérieuse. pas le moment de gâcher ce moment...  

Je développe sur les raisons de mon engagement contre lui; je prends un fait significatif. Il se justifie. Il me donne matière à enchaîner pour la suite.

- J'ai été élue par erreur en 2008; je veux être élue en 2014  par choix ! 
 En off : c'est bien la première fois que je l'exprime aussi clairement. Toujours le besoin de légitimer - ou non! ce mandat. Je progresse, je veux me positionner pour les Municipales. Ou ne pas être positionnée si je n'ai pas de valeur! 

Monsieur le Maire analyse ma situation. 
En off : voilà qui est génial,je vais être assurée que j'ai bien imaginé toutes les solutions - ou non solutions !

- Vous présenter, monter une liste? Trouver 46 personnes... 

Je balaye d'un geste, déjà pensé. Il omet de dire que la question financière se pose; que cette liste n'a aucune chance quand bien même elle existerait, d'obtenir ne serait-ce que 5%.

Brève évocation de mon ex-P. 
Je coupe court, vraiment pas envie d'en parler. En of : Minable ! Minable d'imaginer ça !

- Pour être élu, il faut adhérer à un Parti.
Les gens votent avant tout pour un homme et un Parti, je suis d'accord avec lui. Sauf que pour les Municipales, il y a aussi des Indépendants. Comme dans sa Majorité. Je ne relève pas.

Je suis vraiment contrite. C'est vrai, c'est ennuyeux, son chauffeur attend. Ce n'est pas sympa, de la faire attendre... Sans compter qu'il est stationné à un endroit fort peu approprié. Mais il me faut pousser plus avant.  

Monsieur le Maire propose LA solution !
Je savais bien qu'il allait en trouver une. Voilà ce qu'il propose. Qu'il existe une commission extra-municipale;  que cette commission extra-municipale soit consacrée à la place des femmes sur tous les aspects de la ville; Que j'y aurais ma place...  

Je balbutie, je lui parle de la Charte européenne - toujours rien de fait ! je lui demande pourquoi il a fallu deux ans pour que passe ma délibération sur le remboursement des frais de garde; délibération qu'il a même proposée en amendement au Sénat ! 

Je parle de trop... car je sais que là, il me touche. Au figuré, bien sûr. Il me touche profondément pour le coup. 
Il me touche car il veut me mettre sur la touche. Neutralisée? Me donner un os à ronger? Et que je la ferme? 
Mais ai-je l'air donc si stupide? Si idiote ? 

Une commission extra-municipale? Et je me souviens justement de cette phrase :
- Nous allons transmettre à Monsieur le Maire... et le cahier qui se referme. dossier classé... 
Cette scène, je la revois encore. Je l'ai décrite quelque part. La retrouver.

Et de nouveau j'émets vraiment l'hypothèse :
- Le Maire de ma ville peut-il perdre les élections municipales? 
assorti de cet ajout :
- aussi petite que je sois, je peux participer à sa victoire ou à sa défaite... 

Chaque voix compte. Il faut faire des choix- Ne pas toujours voter Pokémon. 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by elueopposition
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le conseil municipal : le théâtre vu par une novice en politique
  • Le conseil municipal : le théâtre vu par une novice en politique
  • : Me voilà une élue. Une élue de l'opposition. Et je découvre le conseil municipal, la position d'une conseillère municipale... Un conseil municipal, à quoi ça sert? L'envie aussi de donner un grand coup de pied; un coup de pied dans cette fourmilière. D'où mes pieds alors que les Politiques montrent toujours leur tête.
  • Contact

Recherche