Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 octobre 2012 7 21 /10 /octobre /2012 20:29

Présentation d'un voeu, en septembre 2012 - Laminée... et besoin de relativiser. Un mois plus tard, je fais le point.
Le contexte est posé ici. Pour comprendre, j'ai recours à  une formation suivie sur
le débat contradictoire avec  la dialectique, Les élus de ma ville ont eu recours à l'amlagame... mais encore l'implication. Analyse.

Bref rappel : ce voeu - résumé et état d'esprit -  le voeu porte sur le non cumul des mandats; non cumul et sensibilisation des élus car la charge de travail des élus qui cumulent leur fait encourir des soucis pour leur santé, le burn out.

Dois-je le préciser : le Maire de ma ville cumule.  Et la question des autres élus, notamment de la Majorité, est "Comment voter contre?" sans pour autant être en désaccord avec les principes posés par le Parti.

L'implication
Dans le débat contradictoire, l'implication est une figure dialectique. La formation définit ainsi cette figure : "On va jouer ici sur la culpabilisation de l'individu, on va l'impliquer directement afin de l'isoler, de le mettre en porte à faux par rapport à un groupe. L'attitude de M. x est irresponsable contrairement à vous qui êtes des gens sérieux".

sérieux
- le cumul des mandats est une question très sérieuse, et le voeu n’est pas à la hauteur du sérieux requis.

déclaration de L'Elu Géo

- Sur la forme, ce voeu n’est pas sérieux alors que ce sujet mérite davantage de sérieux.
un autre élu du camp du Maire, L'Elu Qui Paraphrase

- Ce voeu est ubuesque et le débat l’est également. Je trouve que nous devons être sérieux.
encore un autre élu de la Majorité municipale - Par deux fois, il utilise "ubuesque".

Ils avaient utilisé les mêmes propos lorsque j'avais déposé un projet de délibération sur l'interdiction de tomber pour la neige...
Comme quoi, quoi que je fasse, le Maire fait la pluie et le beau temps ( qu'il neige maintenant ? ).
Comme quoi, ils se servent toujours de ce même argument : je ne suis pas sérieuse !

Et maintenant, avec le recul, je me dis que c'est facile, ce style d'argument!

la culpabilisation de l'individu
Plus recherché, cet argument pour justifier un vote contre. C'est pinailler sur le mot "burn out"

J’aimerais que l’on cesse d’employer l’anglicisme [...]  le combat contre l’anglicisme et tous ses termes et abréviations est également un vrai combat pour que tout le monde ait le même niveau d’information.
Propos du Maire adjoint qui utilise Ubuesque. Bref, je n'utilise pas le vocabulaire requis. Ecart de langage?

Concernant la forme du voeu, il nous est demandé de nous prononcer sur un voeu portant sur le burnout.
Je ne sais pas s’il s’agit du burn-out ou s’il s’agit du non-cumul des mandats.
L'Elu Qui Paraphrase fait semblant de ne pas avoir compris; comme quoi, je m'exprime mal, je rédige mal... 

En porte à faux
En plus, il est très agressif envers le maire de [la ville], même si cela est à mots couverts. Dans ces conditions, le groupe socialiste a décidé de voter contre le voeu. Néanmoins, nous réaffirmons ici que le principe d’en finir avec le cumul des mandats ou de les limiter est un principe très important
déclaration de L'Elu Géo

Ces deux derniers points : mal rédigé, agressif n'ont aucune prise sur moi. L'agressivité, j'y a Bien plus marquée par  cette répétition de "pas sérieux". Et je crois qu'ils ont en effet, réussi à me culpabiliser sur ce point-là.  Et je crains que c'est là-dessus que je dois prendre de la distance et  me convaincre.

Ce n'est pas le débat qui est contradictoire que j'analyse, ce sont mes propres contradictions.
- De l'envie d'être pris au sérieux tout en étant incapble de le présenter comme tel.

Alors que j'ai besoin des autres, je m'isole...


 

Partager cet article

Repost 0
Published by elueopposition - dans Et je découvre la politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le conseil municipal : le théâtre vu par une novice en politique
  • Le conseil municipal : le théâtre vu par une novice en politique
  • : Me voilà une élue. Une élue de l'opposition. Et je découvre le conseil municipal, la position d'une conseillère municipale... Un conseil municipal, à quoi ça sert? L'envie aussi de donner un grand coup de pied; un coup de pied dans cette fourmilière. D'où mes pieds alors que les Politiques montrent toujours leur tête.
  • Contact

Recherche