Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 juillet 2012 1 23 /07 /juillet /2012 10:47

Bilan de l'année... Revoir hier et aujourd'hui, l'envie de regarder demain.

Demain, en octobre, se tient le congrès du PS; et je lis quelques contributions.
L'une de ces contributions m'interpelle. 

 A noter : je ne cite pas la source de cette contribution, respect de l'élu auteur oblige.
Les points que je reprends sont en ligne sur le site du PS avec des fautes; trop de fautes ! J'ai opté pour le copié/collé, et juste corrigé en rouge les fautes de grammaire...
A croire que le rédacteur n'a pas eu comme ma fille, un dictionnaire dédicacé par le Maire !


"Les communes sont l’échelon de base au plus près de l’habitant, elles ont une identité historique et les citoyens y sont extrêmement attachés." 

Et je repense à une intervention en séance; une intervention qui commençait par  "J'aime ma ville"; l'habitante que je suis est convaincue.

Cette contribution se poursuit sur une question de "
réduction des élus locaux"
La France ne compte pas moins de 500 000 élus locaux pour une population de 65 millions d’habitants, soit 1 élu pour 130 habitants (ou encore 85 élus pour 10 000 habitants).

Et je comprends: statistiquement, j'avais toutes les chances d'être conseillère municipale. 


Indépendamment du coût budgétaire que représentent certains de ces élus pour les collectivités territoriales (car il faut rappeler que la majorité de ces élus œuvrent bénévolement, essentiellement du fait du grand nombre de petites communes), nous ne constatons pas l’utilité démocratique de cette multiplication de représentants locaux.

 

Bénévole, je le suis; or je pense avoir un coût !
- ne serait-ce que le coût de tous les papiers qui débordent de mon tiroir... en image ici
Pas de coût pour le remboursement des frais de garde pour élu.es non indemnisé.es; ça c'était une question de principe; pas une délib' votée pour mon cas personnel. Y'a que les élus de ma ville pour croire le contraire.

Bénévole, je le suis car dans l'opposition - les élus de la majorité sont indemnisés...
- et je me demande : ma ville est-elle une petite ou une grande commune?

Et pour ce qui est
l’utilité démocratique, qui n'existe pas, là encore, je suis d'accord, je me demande :
- Est-ce à cause de la multiplication de représentants locaux que le Maire décide de tout dans ma ville? car il faut bien prendre des décisions...
ou est-ce
- Qu'importent les représentants locaux, ils ne comptent pas puisque le Maire de ma ville n'en fait qu'à sa tête? donc en effet, ils n'ont aucune
utilité démocratique...

 

"peu des élus membres des assemblées exercent des responsabilités réelles et que dans leur très grande majorité ils sont inconnus des électeurs. Cette vacance nourrit alors un sentiment d’exaspération populaire contre les élus, semblant représenter une nouvelle aristocratie à l’utilité sociale contestée.

Inconnue, je le suis... et je souhaite le rester.
- Là, j'ai de la chance, le maire de ma ville opère exactement en ce sens. Je lui ai même envoyé un mail pour lui dire Merci. Pas de réponse... comme d'habitude. Ce n'est pas de là que mon sentiment d'exaspération populaire contre les élus?

La nouvelle aristocratie à l’utilité sociale contestée,  je pense à deux Sénateurs qui n'ont pas répondu à mon mail...
c'est ici 
Lettre ouverte à Messieurs les Sénateurs, Philippe DALLIER (UMP) et Jean-Claude PEYRONNET (PS)


Dans ce mail, daté de février 2012, où j'interpelle deux Sénateurs qui réfléchissent sur le statut de l'élu local, je stipulais :
Qu'importe qui je suis, qu'importe ma ville... A quoi bon vos réflexions stériles pour des textes qui ne seront jamais appliqués?

Et je tiens ce raisonnement homothétique :
A quoi bon lire les contributions pour le congrès du PS, pour des idées qui ne seront jamais retenues?

Et je me demande :
Est-ce juste pour répondre à ma question, cette question :
- Etre élu dans l'opposition, à quoi ça sert?

Partager cet article

Repost 0
Published by elueopposition - dans Et je découvre la politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le conseil municipal : le théâtre vu par une novice en politique
  • Le conseil municipal : le théâtre vu par une novice en politique
  • : Me voilà une élue. Une élue de l'opposition. Et je découvre le conseil municipal, la position d'une conseillère municipale... Un conseil municipal, à quoi ça sert? L'envie aussi de donner un grand coup de pied; un coup de pied dans cette fourmilière. D'où mes pieds alors que les Politiques montrent toujours leur tête.
  • Contact

Recherche