Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 avril 2012 2 24 /04 /avril /2012 11:14

Quatre à quatre, je grimpe les escaliers qui mènent à la salle du conseil municipal.
- Souriante, euphorique même ! Le coeur léger... c'est bien la première fois que j'entre ici ainsi !

A la main, j'ai le PV du bureau de vote que je présidais.
- une simple feuille de papier blanc, avec les résultats.

Ces résultats que j'ai annoncés, officiellement, dans mon bureau de vote, voilà environ une heure.
Ces résultats qu'une des assesseuses, sur ma demande, est allée afficher à la porte.
Ces résultats qui tombent juste ! Ouf !

591 enveloppes dans l'urne - 591 émargements - et 591 aussi, la somme des votes nuls + voix pour les candidats et candidates. Les additions tombent juste... et du blanc : aucune mention au procès verbal. Toutes les assesseuses ( au nombre de 4), étaient unanimes...

Juste avant mon départ pour la Mairie, là où se trouve le bureau centralisateur, les assesseuses me disent, :

- A dans 15 jours !

Et de leur répondre :
- J'espère que non ! Mais je vous remercie. Je vous remercie vraiment ! Vous avez été super professionnelles. Cette première expérience - et dernière, j'espère ! en tant que Présidente d'un bureau de vote est positive. Et c'est grâce à vous ! Merci. Et bonne soirée !

Et je reprends peu ou prou ces mots, à l'égard des personnes de la Mairie. Elles aussi font concilié sympathie et professionnalisme. Sans compter que leur tâche n'est pas des plus simples. Tout écrire sur les grandes feuilles bleues, s'assurer de toutes les signatures !

- Pas question d'appeler les gens à 11 heures pour leur demander de revenir signer !
ça, ça m'est arrivée lorsque j'étais assesseuse pour les Municipales...

- Et même qu'une fois, il nous a fallu aller chez un assesseur; il nous a ouvert en pyjama... me raconte la chef de bureau.

J'ai donc quitté le bureau de vote, et je suis partie pour la Mairie avec le Président du bureau de vote d'à-côté.
- Toujours cette habitude de préférer le co-voiturage !

Je croise un Adjoint au Maire, je lui demande où il faut aller déposer les résultats. Renseignement donné, je me dirige vers le fond de la salle, longeant le grand tableau où, à la craie, sont inscrits les numéros de bureaux de vote, et déjà quelques résultats.
Bref coup d'oeil sur ces résultats... et je constate que je ne suis pas la dernière à venir  déposer le PV.
- Mon fameux "
Prendre son temps" ne signifie pas avoir fait perdre du temps !

Je m'approche d'une rangée de tables, posées là et faisant barrière... encore plus loin, plus haut, il y a le Maire qui, debout derrière un pupitre, donne les résultats à haute voix.
- Je pense au "corbeau et au renard" ça, j'en parlerai plus tard, un jour, sur ce blog.

Je m'approche mais je suis interceptée par le Maire adjoint chargé des élections. Celui-là même de la réunion ! Bref topo avec lui ! Il me félicite... et moi de même en retour, soulignant combien sa réunion était importante; de même que son appel, le samedi soir.
- Envie de lui faire plaisir ! Le bonheur ne vaut que s'il est partagé ? 

Il reprend son air protecteur, me conduit jusqu'à la table. Je retrouve d'autres élus; des élus de la majorité municipale et je lis en eux et elles, la même satisfaction de se trouver là. Cela signifie que le devoir est terminé... Et c'est bien la première fois que j'ai ce sentiment de partager quelque chose, avec deux femmes élues, notamment !
- Moi qui me dis une féministe, j'ai échoué. Les femmes de la Majorité au conseil municipal ont pour la plupart, je le crains, une triste opinion de moi !

Je remets mon PV, encore deux signatures... Que de signatures sur la journée et surtout, sur la soirée. Les signatures sur les bulletins nuls ! Deux signatures ! Juste deux, encore un effort !  Le Directeur de cabinet veille.
- Tiens, le Gang des chiottards en action? aurais-je pu me dire...
Même pas, je suis tellement de bonne humeur que je lui serre la main, et je crois même que je l'ai appelé par son prénom ! Nous échangeons quelques propos, des questions de sa part:
-  Ai-je eu des cas sur les "Non admis à voter"... qui peuvent voter !
300 électeurs concernés dans la ville, et il a dû gérer ça, semble-t-il!
- Si si ! le Gang des chiottards sert donc bien à quelque chose.. aurais-je pu souligner. 

Je patiente un peu dans la salle... et je souhaite "bon courage pour dans 15 jours" à une élue de la Majorité.
Chez elle aussi, j'ai senti le soulagement en cette fin de soirée. 

Et le Maire adjoint chargé des élections m'interpelle :
- J'ai bien compris, Madame [mon nom] ! Vous ne vouliez pas tenir un bureau, dans 15 jours...
Du tac au tac, je lui réponds :
- Enfin, Monsieur [son nom], soyez sérieux ! Les élus de la Majorité seront rentrés de vacances ! 

Et cette dernière phrase, que j'ai juste murmurée, inaudible...
- Vous n'avez plus besoin de moi pour boucher les trous...

Décidément, ce soir du premier tour, j'étais vraiment de bonne humeur !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le conseil municipal : le théâtre vu par une novice en politique
  • Le conseil municipal : le théâtre vu par une novice en politique
  • : Me voilà une élue. Une élue de l'opposition. Et je découvre le conseil municipal, la position d'une conseillère municipale... Un conseil municipal, à quoi ça sert? L'envie aussi de donner un grand coup de pied; un coup de pied dans cette fourmilière. D'où mes pieds alors que les Politiques montrent toujours leur tête.
  • Contact

Recherche