Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 mars 2011 4 31 /03 /mars /2011 22:07

Et voilà, déjà trois ans !
Trois ans, à mi-mandat, donc. Il est temps de faire un premier bilan.

Après le Bilan de santé, de famille, 

Voilà le bilan des collègues; ou des années collèges?


Collègues municipaux...

Colistière à conseillère

 

Trois ans que je partage donc les bancs de l’opposition. Un mariage blanc, ces bancs communs !
Communion, il y en a guère – sans aller jusqu’à la guerre ! - avec mes collègues d’infortune.

Les autres colistiers et colistières ont disparu dans la campagne – enfin, après la campagne municipale :
- Eliminé.es de la liste du premier tour (suite à une fusion) ;
- Recalé.es au 2ème tour (9 élu.es dans l’opposition sur 43 au total.)
Et  quelques repêché.es dont moi.


Moi  qui me suis retrouvée élue parce que je suis une femme, parce que j’habite un certain quartier de ma ville, parce que j’avais déjà mes pages sur le web…  Et quelques autres points que j’ai évoqués, il y a longtemps, dans mon « Journal de campagne ».

Et parmi ces colistiers et colistières, une amie devenue.
Et je me demande si ce n'est pas elle qui aurait dû être élue. L'impression de lui avoir usurpé sa place.
C'est sûr, si mon ex avait su... mon ex, c'est à dire mon ex-Président de groupe.


Mon ex-Président

 Au début, je suivais le conseil municipal, sans piper mot.

Elève silencieuse…

- Tu dois prendre la parole, me disait Mon Président de groupe.
Certes, encore faut-il savoir quoi dire… et pour cela préparer.

- RDV à 19H30 au café [Nom du café]
et ça, juste avant la séance.
- Une heure pour préparer 40 questions à l’ODJ ( enfin, l’ordre du jour, parce qu’à  cette époque-là, ODJ, ça ne voulait rien dire pour moi !), tu crois que ça suffit ?

Elève studieuse…
Non, ça ne suffit pas! Surtout quand l’heure se traduit par 20 minutes pour cause de retard ; de sa part.
- J’ai étudié ce point avec [prénom d’un du groupe].

Ils se sont vus, ils se sont téléphoné…  Ils m’ont écarté.

Ecarté.e car pas encartée ? Moi et mon autre collègue...
Ce collègue dont je fus la remplaçante pour les cantonales.

Et mon collègue a choisi de sortir du groupe…  de devenir indépendant. De siéger seul !
Et moi ? J’ai demandé RDV à un élu de la Majorité.

Elève rêveuse...

Trois ans plus tard, je siège toujours à côté de mon ex-Président de groupe.
- Je ne t’aurais jamais laissé dire ça, m’a-t-il dit un jour en conseil.
- Drôle de conception de la démocratie !, ai-je eu envie de répondre.

A côté, pas avec lui. Nos rapports sont cordiaux ; parfois tirés aux couteaux.
Lui qui me disait :
- Tu dois prendre la parole…  il pense certainement qu’aujourd’hui, je parle trop.
Pas trop à moi ! Il est resté un temps à m’ignorer. Juste bonjour. J’étais  celle qui n’avait  pas compris.

Pas compris ? Peut-être… Et ce soir, trop écrit sur les coulisses du théâtre municipal ?
Les coups lisses, les coups bas... derrière les envolées lyriques.

Cette attitude qui me laisse rêveuse. Et ce soir, je pense aux envolées lyriques...

Partager cet article

Repost 0
Published by elueopposition - dans Et je découvre la politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le conseil municipal : le théâtre vu par une novice en politique
  • Le conseil municipal : le théâtre vu par une novice en politique
  • : Me voilà une élue. Une élue de l'opposition. Et je découvre le conseil municipal, la position d'une conseillère municipale... Un conseil municipal, à quoi ça sert? L'envie aussi de donner un grand coup de pied; un coup de pied dans cette fourmilière. D'où mes pieds alors que les Politiques montrent toujours leur tête.
  • Contact

Recherche